L’heure de la conquête & de la récupération: Introduction

7
176

 
Bien-aimé dans le Seigneur, que la paix, la joie, l’amour, la grâce de Dieu notre cher tendre Père céleste et la communion du Saint-Esprit soient notre partage au nom puissant de Jésus. C’est encore un privilège pour moi de commencer un nouvel enseignement dans ce nouveau mois par la grâce de Dieu. Deux mois viennent de se terminer en cette nouvelle année, si je peux l’appeler nouvelle, l’an 2016 ; et je ne sais pas combien d’années se sont déjà écoulées dans votre vie ?
Vous arrive-t-il de faire une rétrospection et une introspection pour vous assurer que les choses marchent dans votre vie telles qu’elles devaient marcher dans toutes les dimensions de votre être et dans tous les aspects de votre vie ?
Qu’en est-il de votre vie ? Où en êtes-vous avec vos projets, vos affaires, votre ministère, votre famille ?
Quoi qu’il en soit, la parole de Dieu nous dit :
« Le sentier du juste est comme une lumière resplendissante dont l’éclat va croissant jusqu’au jour parfait » Proverbes 4 :18  Ce qui veut dire qu’entant qu’enfant de Dieu, nous appeler à aller de l’avant dans tous les aspects de nos vies.
Etes-vous en train d’avancer ? Tournez-vous en rond ? Si oui, si non, quel en est la cause ?
Depuis que Dieu m’a permis d’enseigner Son peuple depuis 2014, je suis en contact par la grâce de Dieu avec le peuple de Dieu à travers le monde. Je suis au courant de plusieurs de situations qu’il traverse. J’ai vu ceux qui ont pu surmonter par la foi en la parole de Dieu des problèmes et des situations très difficultés pour ne pas dire: impossibles. J’ai vu certains être guéris des maladies incurables, délivrés de la puissance de ténèbres, des afflictions de l’ennemi et d’autres recevoir le fruit des entrailles etc. Je suis sûr que durant ce mois, si nous nous attachons à la parole de Dieu, nous la mettons en pratique, que tout ce que nous traversons maintenant changera positivement en notre faveur au nom puissant de Jésus.
Dans notre introduction, nous allons essayer de définir les mots clés qui constituent notre sujet du mois : « L’heure de la conquête et de la récupération » pour nous permettre de nous situer dans le contexte de ce que Dieu veut nous apprendre.

  • L’heure 

C’est le temps. Ce temps qui est consacré est une tâche, à une activité etc. Il est alors suivit de la préposition de. Voila pourquoi, en ce qui nous concerne, nous parlons de l’heure de la conquête et de la récupération. C’est-à-dire que nous allons nous consacré à une tâche, une activité qui est celui de conquérir et de récupérer tout ce que l’ennemi avait volé dans nos vies.

  • La conquête

C’est l’action de conquérir. Conquérir, c’est acquérir par les armes. Dans notre contexte, c’est avec les armes spirituelles, les armes de Dieu que nous allons conquérir.

  • La récupération

C’est l’action de récupérer. Récupérer, dans notre contexte, c’est se remettre en possession de ce qu’on a perdu.
Nous vivons dans un champ de bataille et sommes en plein combat !
Durant ce mois, je veux que nous puissions être très conscients du combat qui se livre chaque jour dans nos vies, autour de nous. Nous devons être conscient que nous sommes dans un combat qui prend plusieurs formes, qui se déroule dans plusieurs dimensions de notre être (lorsque je parle de notre être, je fais allusion à notre corps, âme et esprit) et dans différents aspects de notre vie (notre mariage, notre travail, notre ministère, nos affaires, nos projets etc.). Nous avons des combats partout et en tout temps.
Si nous ne combattons pas, bien de choses dans nos vies ne changeront pas. Le monde physique dans lequel nous vivons est influencé par le monde spirituel. Et tout ce qui nous arrive dans le physique tire son origine du spirituel. C’est donc très important que nous soyons au courant de cette réalité spirituelle, de ce combat dans lequel nous sommes soumis tous les jours de notre vie.
Par la grâce de Dieu, j’enseigne au peuple de Dieu non pas pour enseigner mais pour leur communiquer la pensée de Dieu par moment afin que nous puissions expérimenter la main de Dieu dans différents aspects de nos vies.
Cette année dans laquelle nous formons la race bénie de l’Eternel, si nous ne faisons pas attention au combat, nous risquons de finir cette année sans rien vivre de la bénédiction et c’est ce qui me rend triste de voir la condition des gens, surtout des enfants de Dieu ne pas changer. Ce qui me rend encore plus triste de la voir empirer alors que ces derniers confessent Jésus et fréquentent les églises.
Quelque chose qui nous bloque souvent !
En passant, j’aimerai nous signaler quelque chose de très important qui bloque plus d’un chrétien. C’est quoi cette chose ? La plus part des enfants de Dieu n’aiment pas porter leurs croix, n’aiment pas prendre leur responsabilité. Ils aiment tout abandonner entre les mains de Dieu, entre les mains des hommes de Dieu, entre les mains des intercesseurs. Rien de ce que je viens de mentionner n’est mauvais, mais si nous ne faisons pas notre part, le travail de personnes que j’ai mentionné ne sera pas du tout efficace. Parlant du Seigneur Jésus à Nazareth, sa ville natale, Il n’avait pas pu accomplir plusieurs miracles à cause de leur incrédulité. Matthieu 13 :53-58
C’est-à-dire, que tout ne dépend pas que de Dieu, que du Seigneur Jésus, que du Saint-Esprit mais aussi de la disposition de notre cœur, de notre foi, de notre diligence, de notre obéissance. Il y a notre part de responsabilité dans tout ce que nous sommes, dans tout ce que nous faisons aujourd’hui. Si nous ne prenons pas nos responsabilités, les choses ne changeront pas nos vies !
Des questions auxquelles nous allons répondre !
Il y a des questions que j’avais posées au début auxquelles nous devons répondre :
Est-ce que gagnons-nous ? (car plusieurs vont et font des prières de combat)
Pourquoi devons-nous combattre ?
Contre qui combattons-nous ?
D’où vient ce combat spirituel ?
Qui est notre ennemi principal ?
Nous allons répondre à ces questions mêmes à l’ordre dispersé suivant que le Saint-Esprit nous inspirera !
Parlant de ce qui était arrivé à David dans 1 Samuel 30, il y avait des questions que l’on s’était posées :
Que ferez-vous dans une telle situation ?
Quelle situation traversez-vous en ces instants ?
Quelle est cette situation qui a vidé toutes vos larmes ?
Quelles sont les personnes importantes de votre vie que l’ennemi a fait prisonniers ?
Quelle est ce problème qui vous inquiète, qui fait que vous soyez dans l’angoisse ?
Pour actualiser ces dernières questions, je dirais :
Que faites-vous par rapport avec votre situation actuelle ?
Clôturons notre introduction avec ce passage :
« Levez-vous, partez, et passez le torrent de l’Arnon. Vois, je livre entre tes mains Sihon, roi de Hesbon, l’Amoréen et son pays. Commence la conquête, fais-lui la guerre! » Deutéronome 2 :24
Au début du  même chapitre, aux versets 2 à 3, Dieu dit à Moïse :
« L’Éternel me dit: Vous avez assez suivi les contours de cette montagne. Tournez-vous vers le nord. »
Je vais vous proposer à lire une exhortation à propos : Tournez-vous vers le Nord.
Dans ce chapitre, nous voyons Dieu que la volonté de Dieu est que nous avancions vers notre héritage et que nous ne puissions pas tourner en rond. Que Dieu nous indique la direction à suivre, mais c’est à nous de marquer les pas et d’y marcher ! Dieu nous livre même le roi qui possède la terre que nous devons posséder, mais à nous de commencer la conquête et de lui faire la guerre.
Nous devons faire la part de chose en tant qu’enfant de Dieu. Il y a à faire la discerner quand user de la persévérance ou de la violence. A cause du fait que Jean Baptiste est mort la tête coupée sur le plat, le Seigneur Jésus dira :
« Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. » Matthieu 11 :12
Dieu ne change pas. Il est Immuable. En lui, il n’y a ni changement ni ombre de variation. Dieu n’est pas le problème, ni même le diable ou tous les sorciers du monde par moment, mais c’est plutôt nous-mêmes, chacun d’entre nous ! C’est à nous de prendre les choses à main ! C’est à nous de tourner vers le Nord si nous ne voulons pas tourner en rond, c’est à nous de commencer la conquête si nous voulons posséder le pays que Dieu nous a donné. C’est à nous de marcher sur les serpents, les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi et rien ne pourra nous nuire. Luc 10 :19  Si nous ne faisons rien, rien non plus ne changera en notre faveur. Tout sera juste comme dans l’inertie en attendant une force extérieure pour venir bouger les choses. Le Seigneur Dieu nous a tout donné en Jésus, il est temps de posséder tout ce qui a été acquis pour nous !
Voila dans quel sens se tournera les enseignements de ce mois de Mars. Je crois fermement que Dieu va encore nous bénir par Sa parole. Que chacun va se revêtir de la puissance de Dieu, de toutes les armes de Dieu pour la conquête ! Si ta situation ne change pas durant ce mois et le long de cette année, nous savons tous que cela n’est pas la faute de Dieu, ni de Ses serviteurs, ni encore moins de vos ennemis mais de vous-mêmes !
Que Dieu  bénisse Sa parole.
Avez-vous été béni ? N’hésitez pas à partager afin de bénir encore plusieurs.


 
Devenez un Bon Dispensateur de Foi, Espérance et Vie et ensemble enseignons la justice à la multitude afin que nous puissions briller pour les étoiles à toujours et à perpétuité. Etes-vous intéressé? Cliquez ici pour souscrire et que Dieu vous bénisse au nom puissant de Jésus.

7 Commentaires

  1. Je suis sûre d’une chose;il n’y a pas de perte dans l’entendement Divin:le fils prodigue ne serait pas revenu,pour une brebis perdue, Jésus nous conseille de laisser les 99autres et aller à la recherche de celle-là;cette femme qui pour la perte d’une drachme allume la lampe et balaie partout pour la retrouver(Lc15);David dans 1Sa30 a poursuivi ses pilleurs et a tout récupéré.Nous devons reprendre nos possessions Abdias,verset17.Soyez béni docteur Wisdom.