TOUT PEUT CHANGER : 6ème Partie

1
108

Les convertisseurs : Obéissance et Désobéissance, Connaissance et Ignorance, Diligence et Négligence, Sainteté et Péché…
La Visitation ou la Destruction…


 
LE RICHE INSENSE
Lorsqu’on est avare et que l’on ne pense qu’à soi-même…
Bien-aimé dans le Seigneur, que la grâce abondante et enrichissante de notre cher tendre Père céleste vous soit multipliée pendant que vous lisez cet enseignement du jour au nom puissant de Jésus.
Cette année dans laquelle nous devons former une race bénie de l’Eternel, il y a des choses, des pratiques que nous devons mettre de côté et celles que nous devons adopter.
A mettre de côté toute mauvaise pratique, tout ce qui nous empêchera d’être bénis par Dieu, de jouir de Ses bénédictions qui annulent toutes malédictions, qui enrichissent sans aucun chagrin et à adopter toute bonne pratique qui attirera l’attention de Dieu sur notre propre vie, notre famille, notre travail etc.
Le domaine de finances, offrandes, dîmes, libéralité etc. est un domaine que je n’aime pas personnellement toucher à cause du cœur de l’homme et des mauvaises interprétations qui peuvent être engendrés. Cependant, la bonne ou la mauvaise gestion de nos finances a des bonnes ou mauvaises conséquences sur notre vie et notre destinée. Le domaine de finances, des biens, des richesses est une question de vie ou de mort. Vos propres richesses peuvent soit vous faire vivre ou mourir. Elles peuvent attirer la faveur ou la colère de Dieu sur votre vie.
Je rends gloire à Dieu parce que c’est Lui-même qui a permis que je puisse aborder ce sujet pour la seule gloire de Son saint nom. Je ne parle pas par rapport à notre site Foi, Espérance et Vie mais à l’œuvre de Dieu en général.
Si je parle des finances, c’est parce que je suis convaincu que le Seigneur va nous bénir aussi financièrement cette année, premièrement, pour les intérêts de Son royaume.
Les hommes seront égoïstes
« Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,
insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien,
traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu,
ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là. » 2 Timothée 3 :1-5
Voila les caractéristiques des hommes en ces derniers jours. Tout ce qui est décrit ici ne doit pas, normalement, se retrouver dans la vie d’un enfant de Dieu. Si seulement l’une de ces caractéristiques se trouve en vous, vous devez remettre en cause votre chrétienté. Et l’apôtre Paul nous recommande de nous éloigner des hommes pareils.
Etre amis de l’argent, veut dire tour simplement avoir l’amour de l’argent qui est la racine de tous les maux, fait que ceux qui le possède puisse s’égarer loin de la foi et se jeter dans bien des tourments.
Ce qui caractéristique le monde actuel ne doit pas caractériser les enfants de Dieu que nous sommes. Peu importe notre race, notre langue ou le coin du monde dans lequel nous vivons, si nous avons donné notre vie à Jésus, nous sommes de la grande famille des enfants de Dieu, nous sommes frères et sœurs. Nous ne devons nous aimer les uns les autres, nous entraider et servir les intérêts de notre cher tendre Père céleste.
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir…
« Je n’ai désiré ni l’argent, ni l’or, ni les vêtements de personne.
Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux des personnes qui étaient avec moi.
Je vous ai montré de toutes manières que c’est en travaillant ainsi qu’il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » Actes 20 :33-35
Depuis toujours, je m’investis dans l’œuvre de Dieu et jusqu’à présent, je me rends compte que ma vie n’est rien d’autre qu’un sacrifice pour la gloire de Dieu. Paul nous explique aussi en son temps, comme il travaillait et que lui-même pourvoyait à ses besoins et à ceux des personnes qui étaient avec lui. Cependant, il rappelle quand même les paroles du Seigneur qui dit : « il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. »
Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins
Bien que Paul travaillait, je ne pense pas qu’il avait suffisamment le temps de s’investir pleinement dans son travail des tentes que nous connaissons, à cause de son engagement dans l’œuvre de Dieu. Dans sa lettre aux Philippiens, il nous fait part de ses détresses.
« Vous le savez vous-mêmes, Philippiens, au commencement de la prédication de l’Évangile, lorsque je partis de la Macédoine, aucune Église n’entra en compte avec moi pour ce qu’elle donnait et recevait;
vous fûtes les seuls à le faire, car vous m’envoyâtes déjà à Thessalonique, et à deux reprises, de quoi pourvoir à mes besoins.
Ce n’est pas que je recherche les dons; mais je recherche le fruit qui abonde pour votre compte.
J’ai tout reçu, et je suis dans l’abondance; j’ai été comblé de biens, en recevant par Épaphrodite ce qui vient de vous comme un parfum de bonne odeur, un sacrifice que Dieu accepte, et qui lui est agréable.
Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. » Philippiens 4 :15-19
Vous pouvez lire à partir du verset 10ème.
Il y a toujours une récompense attachée à ce que l’on donne aux serviteurs de Dieu.
Une récompense à ne pas perdre !
« Et quiconque donnera seulement un verre d’eau froide à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense. » Matthieu 10 :42
A partir du verset 40 à 41, le Seigneur Jésus a commencé par dire :
« Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé.
Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste. »
Il y a des récompenses liées à recevoir un prophète de Dieu, les vrais bien sûr, un juste et de donner seulement un verre d’eau froide à l’un des disciples du Seigneur. C’est le minimum que l’on peut donner. Notez que le Seigneur n’a pas parlé seulement des prophètes, de ses disciples ou serviteurs en général mais aussi des justes, c’est-à-dire, nos frères et sœurs. Plusieurs préfèrent bénir leurs pasteurs autant de fois, alors qu’un frère ou une sœur à côté manque même le transport pour rentrer chez lui pendant un jour de culte.
Ne soyez pas surpris au jugement dernier !
« Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire;
j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.
Ils répondront aussi: Seigneur, quand t’avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas assisté?
Et il leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites.
Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. » Matthieu 25 :42-46
Vous pouvez lire à partir du verset 31ème.
Les toutes petites choses de rien du tout peuvent nous faire manquer la vie éternelle. Nous devons vraiment être prudents dans tout ce que nous faisons de notre vie sur terre, surtout si nous sommes enfants de Dieu. Il y a des choses rudimentaires que l’église commence à oublier, à négliger aujourd’hui à cause de l’influence des mensonges du diable, de faux serviteurs de Dieu. Notre vie chrétienne doit être vécue suivant la parole de Dieu, notre communion avec le Saint-Esprit et la sincérité de notre cœur et non pas suivant ce qui se dit ou qui se fait dans le monde.
La mise en garde du Seigneur contre toute avarice
« Puis il leur dit: Gardez-vous avec soin de toute avarice; car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l’abondance.
Et il leur dit cette parabole: Les terres d’un homme riche avaient beaucoup rapporté.
Et il raisonnait en lui-même, disant: Que ferai-je? car je n’ai pas de place pour serrer ma récolte.
Voici, dit-il, ce que je ferai: j’abattrai mes greniers, j’en bâtirai de plus grands, j’y amasserai toute ma récolte et tous mes biens;
et je dirai à mon âme: Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi.
Mais Dieu lui dit: Insensé! Cette nuit même ton âme te sera redemandée; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il?
Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu. » Luc 12 :15-21
C’est quoi l’avarice ?
C’est l’attachement excessif à la possession d’argent, de richesses sans en faire l’usage.
Et un avare est toute personne qui a un désir excessif d’accumuler. Une personne qui ne donne pas facilement une chose, qui en est très économe.
Dans cette parabole, nous voyons comment Dieu Lui-même suit de près la manière avec laquelle nous gérons les bénédictions qu’Il nous donne.
Cet homme était déjà riche nous renseigne la parole de Dieu. Et Dieu le bénit encore car ses terres avaient beaucoup rapporté. Et pourtant, il n’a même pas pensé rendre les actions de grâces à Dieu, même pas enlever sa dîme, même pas donner quelque chose à ses parents, aux pauvres etc. Il n’a pensé qu’à Lui-même. Il n’a formé des projets que pour lui-même :
« Voici, dit-il, ce que je ferai:
j’abattrai mes greniers
j’en bâtirai de plus grands
j’y amasserai toute ma récolte et tous mes biens;
et je dirai à mon âme: Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années;
repose-toi, mange, bois,
et réjouis-toi. »
Combien de nos jours n’ont-ils pas des projets similaires ? Combien n’ont-ils pas des comptes épargnes dans telle ou telle banque ? Est-ce mauvais ? Tout dépend de ce que nous avons comme motifs.
Le Seigneur rajoute à la fin :
« Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu. »
Ceci me fait penser au passage dit :
« Tel, qui donne libéralement, devient plus riche; et tel, qui épargne à l’excès, ne fait que s’appauvrir. » Proverbes 11 :24
Votre richesse pour Dieu n’a rien à voir avec ce que vous avez comme bien, comme trésor, bijoux, argent dans vos comptes en banque, mais avec ce que vous investissez dans votre compte céleste.
Parlant des vrais trésors, le Seigneur Jésus a dit :
« Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent;
mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.
Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » Matthieu 6 :19-21
Pour finir avec ce riche que la Bible appelle insensé, la nuit même où il commençait à faire tous ces projets, son âme lui fut demandée. Nous pouvons tout cacher à tous sauf à Dieu. Il sonde nos cœurs et sait réagir suivant ce que nous avons comme motifs bons ou mauvais.
Le temps me manquerait de mentionner la comparaison que le Seigneur Jésus avait faite par rapport aux deux maîtres : Dieu et Mamon. C’est-à-dire que d’une manière ou d’une autre, si nous ne servons pas Dieu, nous servons Mamon. Il a dit :
« Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon » Matthieu 6 :24
La Dîme
Je vais clôturer par parler de la dîme. Un homme de Dieu disait : « la dîme est la circoncision de nos finances. » Nous avons que la dîme est la 10% de nos revenus. C’est la part de Dieu.
Je ne comprenais pas pourquoi cet homme disait que la dîme était la circoncision de nos finances jusqu’au jour où une sœur qui travaille dans une banque m’a faire part des cérémonies démoniaques que l’on fait sur l’argent déposé dans leur coffre fort central. Ils font des incantations sur l’argent, ils se font des incisions et versent le sang dessus.
D’où vient ou où va tout l’argent ? Il circule et finisse par passer par les banques. Savez-vous pourquoi ils font toutes ces incantations ?
Cela explique l’une des raisons qui font que plusieurs gagnent beaucoup d’argent mais restent égoïstes et avares. Certains autres, il suffit qu’ils aient un peu d’argent pour qu’ils tombent malades, qu’il y ait des problèmes ici et là jusqu’à ce que tout l’argent soit dépensé.
Lorsque nous ne payons pas nos dîmes, notre argent est exposé à celui qui dévore. Les incantations faites sur l’argent dans des banques vont tomber sur vous.
Dieu dit :
« Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison; mettez-moi de la sorte à l’épreuve, dit l’Éternel des armées. Et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.
Pour vous je menacerai celui qui dévore, et il ne vous détruira pas les fruits de la terre, et la vigne ne sera pas stérile dans vos campagnes, dit l’Éternel des armées. » Malachie 3 :10-11
J’ai déjà suivi plusieurs personnes dire que la dîme n’est plus d’actualité, qu’il ne faut pas la payer et chacun donne son interprétation le sujet. Mais n’oublions pas que deux promesses sont attachées à l’obéissance de payer sa dîme: bénédiction et préservation. Dieu nous bénit et préserve notre bénédiction.
Peu importe ce que les gens peuvent dire à propos de la dîme, pour moi, je préfère toujours la prendre comme une alliance personnellement avec Dieu comme Jacob l’avait fait. Jacob était fugitif après avoir pris la bénédiction de son frère Esaü.
Voici le vœu qu’il avait fait à Dieu :
« Jacob fit un vœu, en disant: Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s’il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir,
et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l’Éternel sera mon Dieu;
cette pierre, que j’ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras. » Genèse 28 :20-22
Anne avait besoin d’un enfant, elle a fait un vœu à Dieu de le Lui remettre pour qu’il soit à Son service. De la même manière, lorsque nous payons notre dîme, nous remettons cette fois-ci une partie, le 10% de ce que Dieu nous a donné pour Son service, Sa maison.
Je prie que Dieu nous donne la compréhension au nom puissant de Jésus !
Prière pour recevoir Jésus en audio et instructions.


Si vous avez été béni, n’hésitez pas à le partager afin de bénir plusieurs personnes. Si Dieu vous met à cœur de soutenir cette oeuvre, n’hésitez pas à le faire promptement. Que Dieu vous bénisse.
 

1 COMMENTAIRE