COMMENCER SA NOUVELLE ANNEE AVEC DIEU: « Prières et Dimensions » 

3
169

10ème et 11èmepartie : La dimension zéro défaite

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire que tu peux mener une vie de victoire et triompher dans tous les combats de ta vie ! Car, Lui-même combattra pour toi si seulement tu apprends à Lui passer tes combats. »

Bonjour mon Bien-aimé dans le Seigneur ! Je suis heureux de voir le 14ème jour du premier mois de l’année, un jour très important et prie que la paix, la joie, l’amour et la grâce de Dieu te soient multipliés au nom de Jésus. C’est exactement deux semaines, jour pour jour depuis que 2016 a commencé et Dieu, notre tendre Père céleste, continue à nous montrer Sa fidélité. De notre côté, ce que nous devons faire c’est d’aussi continuer à Lui rendre nos actions de grâces, Le remercier, Lui exprimer notre gratitude, Lui dire que nous apprécions tout ce qu’Il fait pour nous. Dieu est et reste toujours Fidèle.
Nous continuons tout avec notre série du mois sur la prière : « Prières et Dimensions ». Je pense que tu peux te rendre compte que le Seigneur Esprit Saint est en train de nous enseigner à Sa manière. Je ne suis pas allé dans le sens de dire voilà quelles sont les sortes de prières, mais par la conduite du Saint-Esprit, nous voyons des dimensions dans laquelle la prière peut nous introduire, nous faire monter avec des cas pratiques, les expériences des personnages bibliques. J’ose croire que Dieu est en train d’accomplir Son œuvre dans chacune de nos vies. Une chose que je sais est que ta vie ne restera pas la même. Dieu se manifestera certainement dans ta vie et cette parole que tu viens lire chaque jour se matérialisera dans ta vie en te donnant divers témoignages et changeant ta vie au nom de Jésus.
Dans 9ème partie, nous voyons:
La dimension zéro défaite
La défaite est tout simplement la déroute d’une armée ou de quelques troupes. Nous avons l’habitude de dire que la vie est un combat. Si c’en est un, c’est-à-dire qu’il peut y avoir soit une victoire, soit une défaite. Dans le combat de la vie, il n’y a pas de match nul. C’est soit tu gagnes, soit tu perds. C’est soit la victoire, soit la défaite. Laisse-moi aussi dire en passant que le champ de bataille de la vie est notre pensée. Nous ne combattons pas ce qui est visible, mais plutôt des forces invisibles. Pour ce faire, nous avons besoin des armes plus efficaces que les bombes atomiques et consorts.
Le combat dans ce monde consiste à:
# Faire imposer le règne de Dieu dans tous les aspects de la vie ici sur terre.
# Faire faire la volonté de Dieu sur terre juste comme c’est au ciel.
# Entrer dans le plan de Dieu pour sa vie, car on ne peut pas vivre dans la victoire en dehors du plan de Dieu pour nous.
# Posséder ses possessions.
# Gagner du terrain, des territoires pour le règne de notre Dieu.
Pour combattre tel que décris ci-dessus, ça ne demande qu’une seule arme, la prière. La prière est ce dont nous avons besoin sur terre pour vivre une vie victorieuse dans tous les aspects et toutes les dimensions. C’est pour cela que le diable combat notre vie de prière. Dans notre monde aujourd’hui, il y a autant de distractions qui ont pour but de nous détourner de Dieu, d’occuper nos pensées pour que nous n’ayons pas le temps de nous donner à la prière. Nous sommes préoccupés dans beaucoup de choses qui nous rendent lourdes pour que nous ne puissions pas prier. Tant que nous ne prions pas, nous serons toujours vaincus et l’ennemi aura toujours le dessus sur nous. Mais, déjà en ce début d’année, cet enseignement nous arme afin que nous ne puissions pas perdre cette année comme toutes les autres. Cette année, avec l’arme de la prière nous devons avancer et gagner plus du terrain parce que la victoire est de notre côté. Notre Dieu est victoire. Dieu veut que nous puissions vaincre. Les grandes portes sont ouvertes devant nous mais les adversaires sont nombreux, les empêchements, les barrières de toutes sortes, visibles et invisibles, naturels et surnaturels, mais avec la prière, ce qui est sûr est que nous serions victorieux juste comme notre Seigneur Jésus-Christ avait vaincu.
Je ne sais pas dans quel domaine de ta vie tu combats, mais, une chose est certaine est qu’avec la prière, tu en sortiras plus que vainqueurs.
Qui combattons-nous dans la prière ?
Il est toujours important que nous puissions connaître l’ennemi que nous sommes en train de combattre afin que nous ne puissions pas nous tromper de cible. Notre ennemi est le diable, satan, le serpent ancien. C’est lui notre ennemi. Il était au début un ange de lumière, juste comme Michael et Gabriel que nous connaissons plus. Mais, ce dernier s’était révolté et a pris avec lui un tiers d’anges déchus qu’on appelle aujourd’hui des démons. Apocalypse 12 :4 Ils sont là et n’ont qu’un but faire le contraire de la volonté de Dieu dans tous les aspects de la vie des hommes ici sur terre. Pourquoi ici sur terre, c’est parce qu’ils y étaient précipités et qu’il n’ya plus de place pour eux au ciel. Apocalypse 12 :12-13Voilà pourquoi il y a tant de problèmes dans notre monde, sur notre petite planète terre. Les hommes sont sous l’influence de démons qui les poussent loin de Dieu et à faire tout ce qui déplait à Dieu.
Lisons Apocalypses 12 :12, la Bible nous dit ceci :
« C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! Car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps. »
Ce passage nous montre clairement que le diable est descendu sur terre animé d’une grande colère parce qu’il a peu de temps. Peu de temps parce que son jugement arrive. Parce qu’il y a l’enfer qui a été préparé pour lui et tous les démons qui s’étaient rebellés avec lui. Ils ne veulent pas y aller seuls. Ceux qui pensent et disent Dieu est Amour et qu’Il ne pouvait pas créer un enfer pour les hommes créés à son  image et à sa ressemblance etc. Oui, c’est vrai, l’enfer n’a jamais été créé pour l’homme mais plutôt pour le diable et ses démons. Mais ces derniers sont en train de corrompre les hommes pour les attirer dans la colère et non dans la miséricorde de Dieu. C’est pour cela que lorsque tu es en vie, tu dois faire le choix de servir et de vivre pour Dieu afin de recevoir la vie éternelle, connaître Jésus qui est venu afin de nous sauver de la mort, du diable, de l’enfer.
Le monde est sous l’emprise du diable
Bien-aimé dans le Seigneur, depuis la chute d’Adam au jardin, le monde a été soumis au diable. A cause du péché, l’homme était devenu esclave du diable. C’est pour cela que la Bible dit dans 1 Jean 5 :19 :
« Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin. »
Le monde entier est sous la puissance du malin. Le malin, c’est le diable. Ce dernier, n’a qu’un seul objectif : défaire l’œuvre de Dieu, déformer l’œuvre de Dieu, tuer l’œuvre de Dieu.
Le Seigneur Jésus parlant de sa mission et de celle de l’ennemi, il dira ceci dans Jean 10 :10 :
« Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. »
DEROBER, EGORGER, DETRUIRE voilà le ministère tridimensionnel de notre ennemi le diable. Et c’est ce qu’il est entrain de faire dans la vie des individus, des familles, des communautés, des nations, du monde dans lequel nous vivons. Comme nous l’avons lu plus haut, le monde est sous son emprise. Qui que tu sois, si tu es dans le monde, tu es sous la puissance du diable et peut faire de ta vie tout ce qu’il veut. C’est pour cela que les hommes souffrent de toutes les formes de souffrances, sont affligés de toute forme d’afflictions et meurent comme des fourmis parce qu’il y a quelqu’un qui vient seulement pour ces buts de dérober, d’égorger et de détruire !
Gloire à Dieu, dans le même passage la Bible nous dit, le Seigneur Jésus rajoute : « Moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. »
Tous ceux qui n’ont pas Jésus sont exposés au diable. Mais les brebis du Seigneur Jésus ont accès à la vie et à l’abondance.
Pour vivre dans la victoire et expérimenter la dimension zéro défaite, il est primordial que nous puissions être au courant de toutes ces choses.
C’est pour cela que la Bible nous dans Ephésiens 6 : 12 :
« Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. »
Note bien, ce MONDE DE TENEBRES…le monde sous la puissance de l’ennemi est un monde tout simplement rempli de ténèbres, de tout ce qui est contre Dieu, contre la vérité, contre la sainteté, contre la justice, contre la vie.
Esaïe 60, le verset 2 nous dit ceci :
« Voici, les ténèbres couvrent la terre, et l’obscurité les peuples; mais sur toi l’Éternel se lève, sur toi sa gloire apparaît. »
Avant de finir cette partie, j’aimerai juste nous dire que ce n’est pas cet oncle, cette tante, ce vieillard, cet homme ou cette femme qui est ton ennemi. Ne te trompe pas des cibles. Les humains ne sont pas possédés par les esprits mauvais de la même manière que nous sommes, nous enfants de Dieu, remplis du Saint Esprit, remplis de Dieu. C’est un piège que de prendre les humains pour nos adversaires, pour nos ennemis. Nous n’avons qu’un seul ennemi, le diable. Ce dernier peut utiliser les agents qui peuvent être aussi des hommes, tels que les sorciers, les occultistes, les magiciens.
Arrête de combattre cet homme là ou cette femme là, mais combat plutôt l’esprit mauvais qui l’anime, qui agit derrière lui. Sois rempli de l’Esprit de Dieu, de l’Esprit de sagesse afin de surmonter tous les pièges de l’ennemi.
C’est pour cela que Paul ajoute encore dans 2 Corinthiens 10 :3-5 :
« Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair.
Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses.
Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. 
Nous n’utilisons pas de coups de poings, nullement les épées, mais les armes de Dieu que nous aurons à apprendre par la grâce de Dieu.
C’est ainsi, lorsqu’on était venu arrêter le Seigneur Jésus Christ, ceux qui étaient avec Lui ont demandé, s’ils allaient combattre avec leurs épées.
Lisons : Luc 22 : 49 – 51 :
« Ceux qui étaient avec Jésus, voyant ce qui allait arriver, dirent: Seigneur, frapperons-nous de l’épée?
Et l’un d’eux frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l’oreille droite.
Mais Jésus, prenant la parole, dit: Laissez, arrêtez! Et, ayant touché l’oreille de cet homme, il le guérit. »
Et devant Pilate, le Seigneur Jésus lorsqu’il était questionné, il dira ceci :
« Mon royaume n’est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n’est point d’ici-bas. » Jean 18 : 36
La victoire par le sang de Jésus
Peu importe ce à quoi nous pouvons faire face dans la vie, entant qu’enfants de Dieu, ce qui est sûr, c’est notre victoire dans le Seigneur Jésus. Notre victoire n’est pas par notre force, mais notre victoire nous a été acquise par le Seigneur Jésus Christ sur le calvaire de Golgotha.
Peu importe le domaine de notre vie dans lequel nous sommes combattus, notre victoire est sûre et certaine.
Le combat dans notre vie est tout ce qui nous défie, tout ce qui vole notre joie, tout ce qui nous fait regretter. Car le Seigneur Jésus avait dit : « jusqu’à présent vous n’avez encore rien demandez, demandez et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. » Jean 16 :24 Dans la Bible, lorsqu’on nous parle de demander, on fait tout simplement allusion à la prière. S’il y a quelque chose qui te manque dans ta vie, peu importe la chose, le Seigneur Jésus nous dit de demander cela. C’est un chèque en blanc que le Seigneur Jésus nous donne comme nous l’avons vu plutôt.
Et, la victoire aussi est comprise dans tout ce que nous pouvons demander au Seigneur Jésus. Tu peux vaincre tout ce qui te retient par terre maintenant, tout ce qui t’empêche d’avancer dans ta vie, tout ce qui t’empêche d’être heureux dans tous les aspects de ta vie. Dans quel domaine es-tu combattu ? Dans quel domaine as-tu besoin de vivre la puissance de Dieu ?
La victoire par le sang de Jésus
Le sang de Jésus est l’arme la plus puissante que Dieu a mise à notre disposition. Notons que j’avais dit que les armes avec lesquelles nous combattons, ne sont pas charnelles. 2 Corinthiens 10 :4
Le sang est la dernière carte de Dieu. Alors que les enfants d’Israël étaient en Egypte comme esclaves pendant 430 ans, bien qu’ils avaient criés à Dieu, Dieu les avait entendus, mais ils devaient, avant de finalement sortir, utiliser l’arme du sang. Dieu avait manifesté Sa puissance par les neufs premières plaies mais le pharaon résistait toujours jusqu’à la dixième plaie, lorsque le sang, l’arme la plus puissante que toutes les armes atomiques ou biologiques qui peuvent exister a été employé pour finalement libérer le peuple de Dieu.
Je ne sais pas ce qui te retient dans une forme quelconque d’esclavagisme et si cela a duré combien de temps, mais je te vois, par le sang de Jésus t’en sortir au nom de Jésus. Je ne sais combien l’ennemi t’a résisté, mais l’heure est venue qu’il te laisse finalement partir. Es-tu esclave d’un mari ou d’une femme de nuit, es-tu esclave de la masturbation, y a-t-il quelque chose que tu fais, que tu n’arrives pas à arrêter, bien que tu sois enfant de Dieu ? Tu as tout essayé mais cela semble plus résistant, plus fort que toi? L’heure est venue d’utiliser la dernière carte de Dieu.
Dans Exode 12, on nous parle de l’institution de la pâque. J’aime comme on traduit pâque en anglais « pass over » qui se traduit littéralement par « passer au-dessus ». Gloire à Dieu, à l’institution de la pâque, Dieu avait ordonné que ce mois là soit considéré pour eux comme le premier mois de l’année, c’est-à-dire actuellement comme Janvier. Un certain Janvier, Dieu avait institué la pâque afin d’exécuter son jugement contre les dieux d’Egypte. Le mois de Janvier est donc le mois du jugement de nos ennemis. Nos ennemis doivent être jugés afin que nous continuons calmement le voyage de cette nouvelle année.
Les versets 11-13 nous disent ceci :
« Quand vous le mangerez, vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main; et vous le mangerez à la hâte. C’est la Pâque de l’Éternel. 
Cette nuit-là, je passerai dans le pays d’Égypte, et je frapperai tous les premiers-nés du pays d’Égypte, depuis les hommes jusqu’aux animaux, et j’exercerai des jugements contre tous les dieux de l’Égypte. Je suis l’Éternel.
Le sang vous servira de signe sur les maisons où vous serez; je verrai le sang, et je passerai par-dessus vous, et il n’y aura point de plaie qui vous détruise, quand je frapperai le pays d’Égypte. »
Note quelque chose déjà de similaire aux armes du  chrétien d’Ephésiens 6 : les reins ceints, les souliers aux pieds et le bâton à la main.
Lorsque Dieu instituait ou expliquait à Ses enfants comment utiliser cette arme puissante, le pharaon avait déjà résisté à neuf plaies consécutives. Mais maintenant, Dieu voulait descendre Lui-même afin de frapper les premiers-nés du pays d’Egypte, depuis les hommes jusqu’aux animaux, et d’exercer des jugements contre tous les dieux de l’Egypte.
Le sang met fin à toute résistance de l’ennemi
Je ne sais ce qui t’a résisté jusque maintenant. Ce qui te retient captif jusque maintenant. Le sang de Jésus est ce qu’il faut pour mettre fin à cette résistance et briser le pouvoir de tous tes bourreaux au nom de Jésus.
Le sang de Jésus est synonyme du jugement de Dieu. Le sang appelle et fait exécuter le jugement de Dieu sur tous nos ennemis.
Lisons les versets 29-33 :
« Au milieu de la nuit, l’Éternel frappa tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte, depuis le premier-né de Pharaon assis sur son trône, jusqu’au premier-né du captif dans sa prison, et jusqu’à tous les premiers-nés des animaux.
Pharaon se leva de nuit, lui et tous ses serviteurs, et tous les Égyptiens; et il y eut de grands cris en Égypte, car il n’y avait point de maison où il n’y eût un mort.
Dans la nuit même, Pharaon appela Moïse et Aaron, et leur dit: Levez-vous, sortez du milieu de mon peuple, vous et les enfants d’Israël. Allez, servez l’Éternel, comme vous l’avez dit.
Prenez vos brebis et vos bœufs, comme vous l’avez dit; allez, et bénissez-moi.
Les Égyptiens pressaient le peuple, et avaient hâte de le renvoyer du pays, car ils disaient: Nous périrons tous. »
Au verset 29, Dieu frappa tous les premiers-nés d’Egypte.
Au verset 31, dans la nuit même, Pharaon leur dit, levez-vous, sortez du milieu de mon peuple…allez, servez l’Eternel, comme vous l’avez dit.
Le sang brise toute résistance de l’ennemi. Je ne sais pas ce mal, cette chose qui t’empêche de servir Dieu, qui te ramène toujours à l’Egypte, parce qu’on ne peut pas servir Dieu tant qu’on est toujours en Egypte, il faut en sortir afin d’aller servir Dieu.
Je vois Dieu frapper tes ennemis au nom de Jésus !
Je vois tous ceux qui te bloquaient te relâcher maintenant au nom de Jésus !
Lorsque nous lisons les versets 40 à 41 :
« Le séjour des enfants d’Israël en Égypte fut de quatre cent trente ans.
Et au bout de quatre cent trente ans, le jour même, toutes les armées de l’Éternel sortirent du pays d’Égypte. »
L’esclavage de quatre cent trente ans prit fin en une seule nuit à cause de la puissance du sang de l’Agneau.
Ce jour marque la fin de ton esclavagisme de tout ce qui t’empêche de servir Dieu au nom de Jésus.
Comment utiliser l’arme du sang ?
Quelqu’un me posera cette question mais comment puis-je utiliser cette arme du sang ? Dois-je tuer un agneau ou un chevreau et appliquer son sang sur la porte de ma maison ? Les enfants d’Israël ont utilisé le sang d’agneau et chevreau dans l’ancien testament, mais nous avons maintenant le sang de la nouvelle alliance, le sang de Jésus, le sang de la victoire, le sang de l’aspersion.
Dans Apocalyspe 12 :11, la Bible nous dit ceci :
« Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. »
Il y a ce qu’on appelle le sang de l’aspersion ou l’aspersion du sang. Le sang de Jésus peut être aspergé que ce soit spirituel par la prière ou physiquement sur nous ou ce qui est à nous.
Dans Hébreux 9 :19-21, la Bible nous dit ceci :
« Moïse, après avoir prononcé devant tout le peuple tous les commandements de la loi, prit le sang des veaux et des boucs, avec de l’eau, de la laine écarlate, et de l’hysope; et il fit l’aspersion sur le livre lui-même et sur tout le peuple, en disant:
Ceci est le sang de l’alliance que Dieu a ordonnée pour vous.
Il fit pareillement l’aspersion avec le sang sur le tabernacle et sur tous les ustensiles du culte. »
Nous voyons dans ces passages que Moïse a aspergé le sang de Jésus sur le livre et sur le peuple, et puis sur le tabernacle et sur tous les ustensiles du culte.
C’est-à-dire que le sang de Jésus peut être aspergé sur nos vies, sur les objets, sur nos maisons. Note aussi que nous sommes le temple du Seigneur. Mais oui, c’est vrai, mais là encore une fois, Moïse, c’est dans l’Ancien Testament et en plus, il a utilisé le sang des veaux et des boucs…dois-je en faire autant ? Allons-y doucement. Je n’ai pas encore fini, j’ai seulement montré comment Moïse avait fait l’aspersion du sang dans l’Ancien Testament.
Tout de même, note qu’au verset 20, Moïse leur a dit que c’était le sang de l’alliance que Dieu a ordonné pour vous.
Allons maintenant dans Hébreux toujours, voyons où l’on parle de nous, au chapitre 12 : 22-24 :
« Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le chœur des anges,
de l’assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection,
de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l’aspersion qui parle mieux que celui d’Abel. »
Ce qui est décrit dans ces passages est ce qui se passe dans la présence de Dieu, lorsque les frères et sœurs sont ensemble en communion avec le Seigneur Jésus. Il y a en permanence l’aspersion du sang de l’Agneau.
On nous parle du sang de l’aspersion, qui est le sang de Jésus. Ici, il n’est pas seulement question de l’alliance, mais il est bien mentionné, la nouvelle alliance. Le sang des boucs était dans l’ancienne alliance mais celui de Jésus est de la nouvelle alliance.
Mais là, ça devient encore plus compliqué. Le sang de bouc, c’est facile à avoir, mais où allons-nous trouver le sang de Jésus ?
Avant de donner cette réponse, lisons d’abord cette introduction de Pierre dans l’une de ses épîtres où il a aussi mentionné le sang de l’aspersion dans 1 Pierre 1 :1-2, la Bible nous dit ceci :
« Pierre, apôtre de Jésus-Christ, à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l’Asie et la Bithynie,
et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l’Esprit, afin qu’ils deviennent obéissants, et qu’ils participent à l’aspersion du sang de Jésus-Christ: que la grâce et la paix vous soient multipliées! »
Là encore, la Bible, dans le nouveau testament, nous parle de participer à l’aspersion du sang de Jésus-Christ. Ici, c’est plus clair, parce qu’on n’a pas seulement parlé du sang de l’aspersion, mais de l’aspersion du sang de Jésus-Christ.
En passant, donnons quand même la définition de l’aspersion. L’aspersion est tout simplement l’action d’asperger qui signifie : mouiller par la projection d’un liquide. En parlant de liquide, dans notre contexte, nous ne parlons pas de n’importe lequel mais du sang de Jésus.
Dans Apocalypse 11 :6, la Bible nous dit ceci :
« Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu’il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu’ils le voudront. »
C’est-à-dire que nous avons le pouvoir de changer l’eau en sang. Nous n’avons pas besoin de tuer un animal, nous n’avons pas besoin d’aller chercher le sang je ne sais où, chacun chez lui peut prendre de l’eau, du jus et le transformer en sang de Jésus par la prière, par une déclaration de foi.
C’est la même chose qui se passe avec la sainte cène, lorsque nous mangeons le corps de Jésus et buvons son sang. Le sang que nous buvons peut aussi être aspergé.
Avant sa mort, le Seigneur Jésus aussi l’avait fait.
Lisons dans Luc 22 :20, il est écrit :
« Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. »
Ici, le Seigneur Jésus n’était pas encore mais par la foi, il a prit la coupe et l’a déclaré la nouvelle alliance en son sang qui est répandu pour nous.
J’espère qu’à ce niveau tout le monde a compris comment utiliser le sang de Jésus. Et bien, il faut aller pratiquer cela chacun ce soit :
Tu prends juste un peu d’eau et tu déclares cela le sang de Jésus au nom de Jésus ! Partout où tu sens l’oppression du diable, dans ta maison, ton bureau, même dans ton corps…asperge le sang de la victoire. Celui qui fera ceci dans l’obéissance et la foi verra la manifestation de la puissance de Dieu.
Ce qu’il faut aussi noter du sang de Jésus est que non pas seulement qu’il nous donne la victoire sur l’ennemi, fait que Dieu exécute ses jugements sur les dieux d’Egypte, le même sang nous protège aussi. A cause du sang de Jésus tout mal est contraint de passer au-dessus de nous.
Lisons ce passage d’Exode 12 :13-14 afin de clôturer :
« Le sang vous servira de signe sur les maisons où vous serez; je verrai le sang, et je passerai par-dessus vous, et il n’y aura point de plaie qui vous détruise, quand je frapperai le pays d’Égypte.
Vous conserverez le souvenir de ce jour, et vous le célébrerez par une fête en l’honneur de l’Éternel; vous le célébrerez comme une loi perpétuelle pour vos descendants. »
Quand tes ennemis seront frappés, la Parole de Dieu dit qu’il n’y aura point de plaie qui vous détruise. Et le 14 verset nous dit que c’est une loi perpétuelle pour vos descendants.
Tu peux aussi déclarer tout ce que tu veux boire ou l’eau avec lequel tu te laves avec foi comme le sang de Jésus.
En 2014, alors que j’étais empoisonné, c’est tout ce que je faisais jusqu’à ce que je me fusse mieux senti. Notons aussi que c’est une instruction du Seigneur pour nous en cette saison. N’oublie pas que cela a été institué au premier mois de l’année.
Ainsi, en ce début d’année, par le sang de Jésus, je déclare qu’aucun malheur ne t’arrivera au nom de Jésus. Je déclare les jugements de Dieu sur tous les dieux d’Egypte qui agissaient contre ta vie au nom de Jésus !
Note que tu peux soit utilisé l’eau pour asperger physiquement, mais tu peux aussi le faire juste par la prière, disant, au nom de Jésus, j’asperge le sang de Jésus dans cette pièce etc.
Que Dieu bénisse Sa parole.
Prières: Recevoir Jésus-Christ dans sa vie, Victoire par le sang de Jésus


 
Si tu es béni, n’hésite pas à partager et surtout, mets en pratique pour ton propre bénéfice car cette année, tu es une race bénie de l’Eternel. Que tout ce qui t’empêchera de l’être soit détruit dès ce mois de Janvier au nom de Jésus !!! Sois parmi ceux qui soutienne cette œuvre et contribue à l’édification de plusieurs et Dieu ne manquera pas de te bénir toi et ta postérité.

3 Commentaires

  1. L’Eternel est miséricordieux, mrci pour ts vos enseignements, soyez bénis ts et ke Dieu vs fortifie. L’aspersion du sang du Christ sera l’éloignemnt 2 tt esprit d’obstacle ki m’empêche d’avancer me faisant stagner, bcp douter, subissant les attakes au travers 2 mes proches mais Le Seigneur m’a dlivré 2 tte colère envers eux et m’a juste montré 2 prier et l’invoker, je passe par bcp 2 solitude car tt ceci m’amène à mettre des distances entre certaines personnes très proches mais, les mêmes veulent ma perte et usent de stratèges immondes; Dieu est grand, ts seront confondus au nom puissant 2 Jésus Amen, Alléluia !