Aux sources du salut

0
109

Samedi 15 Août 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur d’Août 2015 : « Ô Père céleste, étanche ma soif et rassasie-moi de Ton pain de vie. »
Série d’enseignements : «Jésus-Christ est le pain de vie – 12èmepartie»
Sous-thème : « Aux sources du salut »


Dieu fixe de nouveau un jour:
« Aujourd’hui, Dieu me dit te dire qu’il existe des sources du salut mais c’est seulement avec joie que tu peux puiser la guérison, la délivrance et tout ce que tu recherches » (Esaïe 12 :3)


Que l’Eternel notre Dieu soit béni à jamais et à perpétuité au nom puissant de Jésus. Nous exprimons notre gratitude à Dieu pour nous avoir gardés durant cette semaine et je souhaite à nous tous un excellent weekend. Je prie que le Dieu des cieux soit favorable à la grande famille qui se reconnaisse d’être bénie par la parole de Dieu publiée sur ce site. Je crois sûrement qu’en son temps, Dieu fera que nous puissions nous rencontrer pour L’adorer, prier ensemble et partager la parole de Dieu en live.
Gloire à Dieu pour tout ce qu’Il accomplit pour nous. Dieu est vraiment Fidèle, Juste et Bon. C’est grâce à Lui que nous existons et sommes tous en vie. Je reconnais Sa grâce, Sa bonté dans chacune de nos vies et d’un cœur reconnaissant, je Lui dis, merci Tendre Père céleste.
Par la grâce de Dieu, comme Il m’avait mis à cœur, j’ai publié ces derniers jours une série de prières que chacun de nous peut imprimer et déclarer pour sa vie. Ce sont des sujets très cruciaux. Je n’ai fait que la combinaison de la parole de Dieu que j’ai transformé en prière et déclarations de foi. Je ferai de mon mieux, d’enregistrer les versions audio que je pourrai mettre en ligne et rendre disponible par Whatsapp.
Le monde dans lequel nous vivons a été créé et est soutenu par la parole de Dieu. Jésus-Christ est la Parole de Dieu. Elle était au commencement avec Dieu et est Dieu. La vie est dans la Parole,  et la vie est la lumière des hommes. Si tu as la parole de Dieu, tu as la vie, cette vie est ta lumière et les ténèbres qui règnent dans ce monde ne pourront rien contre toi. S’il te plaît, prend du temps pour la parole de Dieu, prend le temps pour rechercher la face de Dieu et tu ne seras pas déçu.
Notre sous-thème de cette partie est :
Aux sources du salut
Nous sommes dans le livre d’Esaïe 12, la Bible nous dit :
« Tu diras en ce jour-là: Je te loue, ô Éternel! Car tu as été irrité contre moi, Ta colère s’est apaisée, et tu m’as consolé.
Voici, Dieu est ma délivrance, je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien; car l’Éternel, l’Éternel est ma force et le sujet de mes louanges; c’est lui qui m’a sauvé.
Vous puiserez de l’eau avec joie aux sources du salut, et vous direz en ce jour-là: louez l’Éternel, invoquez son nom, publiez ses œuvres parmi les peuples, rappelez la grandeur de son nom!
Célébrez l’Éternel, car il a fait des choses magnifiques: qu’elles soient connues par toute la terre!
Pousse des cris de joie et d’allégresse, habitant de Sion! Car il est grand au milieu de toi, le Saint d’Israël. »
Le verset 3 est notre passage de base. Il dit ceci:
« Vous puiserez de l’eau avec joie aux sources du salut »
Il existe des sources du salut où tu peux puiser tout ce dont tu as besoin pour ta vie. J’ai bien dit tout. Tout ce qui fera que tu aies un témoignage, que tu voies les œuvres de Dieu dans ta vie que tu pourras publier et à célébrer la grandeur du nom de Jésus par toute la terre.
Quel est le défi de ta vie. Qu’est ce qui vole ta joie et qui te rend triste ? Qu’est ce qui fait que tu regrettes sur ta vie ?
Aux sources du salut, il y a tout ce dont tu as besoin, tout ce que tu cherches.
Lorsqu’on parle du salut, c’est-à-dire être sauvé, être préservé de la mort. Le salut, c’est la rédemption, c’est la vie éternelle.
Le salut, c’est comme un paquet. Lorsque tu achètes par exemple un téléphone portable, tu as un seul carton, mais dedans, tu as le portable, la batterie, le chargeur, les écouteurs, le câble de connexion USB etc.
C’est la même chose avec le salut. Dans le salut, il y a la vie, la paix, la joie, l’espérance, l’abondance, la prospérité, la sagesse, la victoire, la fécondité, la guérison, la santé et toutes les bonnes choses que tu peux avoir besoin.
Tout ce qui est bien, que tu manques et que tu cherches se trouve dans ce paquet spécial qu’on appelle le salut. Comme nous venons de le voir dans Esaïe 12, ce sont des sources auxquelles chacun de nous peut aller puiser à une seule condition, d’avoir l’outil qu’il faut : la joie.
Si tu manques la joie, tu ne peux pas puiser aux sources du salut.
Voila pourquoi la première des choses que le diable cherche à nous voler est notre joie. Plusieurs personnes disent avoir perdu la joie de vivre. Lorsqu’on perd la joie de vivre, plus rien n’est intéressant pour nous, tout devient amer. Si tu arrives à ce point sache que ce sont les traits enflammés de l’ennemi, il est juste dans les parages et cherche à exercer son ministère dans ta vie, il cherche à voler, à égorger et à détruire.
Il y a des gens qui sont morts juste à cause d’une mauvaise nouvelle qu’ils ont reçue, ils ont piqué une crise, se sont retrouvés aux urgences et ont fini par succomber.
Il y a de ceux qui ont reçu un rapport médical erroné disant qu’ils sont infectés par une maladie incurable, et sans même avoir la dite maladie, ils sont rongés non pas par le virus mais plutôt par les soucis.
Peu importe les nouvelles que tu peux recevoir, sache qu’il y a une Bonne Nouvelle permanente qui est la parole de Dieu. Peu importe la provenance de la mauvaise nouvelle, commence par rendre les actions de grâces à Dieu et à L’adorer. Si Job était un riche de notre temps, avec la série des mauvaises nouvelles qu’il avait reçu le même jour, il allait piquer une crise cardiaque. Mais cela ne fut pas son cas, il a reconnu que Dieu peut donner et reprendre, bien que c’est l’ennemi, le diable qui était derrière tout son cauchemar. Souvent, nous attribuons aussi à Dieu tous les désastres de l’ennemi dans notre vie. Sache que lorsque Dieu te met à l’épreuve, Il ne permet pas que tu sois tenté au-delà de tes forces et dans la même tentation, Il fraye une issue de sortie et te donne la force de la supporter. (1 Corinthiens 10 :13)
Si tu fais face aux épreuves et aux tentations sachent que tu as la force qu’il faut pour les surmonter. Alors, tiens bon et ne lâche pas. Accroche-toi à la parole de Dieu, même si tu ne vois que le contraire de ce que tu cherches.
Ta situation ressemble à un roc solide que tu cherches à briser. La parole de Dieu est le marteau que tu utilises pour briser ce roc. Tu le sais aussi bien que moi que ce n’est pas par le tout premier coup de marteau que le roc sera brisé, non. Au premier, deuxième, troisième…vingtième…tu verras comme si le roc est toujours intact, cependant, au-dedans, il y a déjà quelque chose qui se fait, il y a un impact. Si tu te fatigues, tu lâches, ta situation ne va pas changer. Mais si tu persévères, il suffira peut-être d’un petit coup moins fort que d’habitudes et voila les fissures sur ce roc qui semblait si solide, si résistant et puis un autre coup pour finalement brisé ce roc. Te voila victorieux ! Te voila vainqueur !
Lorsque l’ennemi t’attaque, il vise ton cœur afin de voler ta joie parce qu’il sait que sans la joie, tu seras sans force, sans la joie, tu ne sauras pas puiser aux sources du salut. Tu te diras, mais comment les autres témoignent et moi, ma situation ne change toujours pas, les choses ne font que s’empirer.
Tu peux beau aller à l’église, donner les offrandes, aider les nécessiteux, les hommes de Dieu mais si tu manques la joie, même si l’homme de Dieu « le plus puissant de la terre » priait pour toi, rien ne va se passer parce que ton cœur n’est pas bien conditionné, tu manques ce qu’il faut pour recevoir ce que Dieu met à ta disposition. Les sources du salut sont là…
C’était le problème d’Anne dans 1 Samuel. Anne allait chaque année au temple pour adorer, offrir les sacrifices, mais étant donné qu’elle vivait toujours dans l’amertume, rien ne changeait dans sa vie. C’est un point commun dans la vie de la plus part des personnes qui ont des défis d’avoir le fruit des entrailles : l’amertume, la tristesse, le manque de joie. C’est vrai que les gens peuvent se moquer de toi, t’insulter etc. Si tu les suis, tu commences à te soucier à cause d’eux, tu bloques la main de Dieu, tu empêches à Dieu d’intervenir dans ta vie. C’est pour cela même que Dieu n’avait restauré Job que lorsqu’il a prié pour ses amis. (Job 42 :10)
Dieu s’était souvenu d’Anne aussi que lorsqu’elle avait repris sa vie normale, lorsqu’elle avait mis de côté l’amertume et les pleurs. Tu peux lire toute l’histoire dans 1 Samuel 1. Mais les versets 18 à 20 disent ceci :
« Elle dit: Que ta servante trouve grâce à tes yeux! Et cette femme s’en alla. Elle mangea, et son visage ne fut plus le même.
Ils se levèrent de bon matin, et après s’être prosternés devant l’Éternel, ils s’en retournèrent et revinrent dans leur maison à Rama. Elkana connut Anne, sa femme, et l’Éternel se souvint d’elle.

Dans le cours de l’année, Anne devint enceinte, et elle enfanta un fils, qu’elle nomma Samuel, car, dit-elle, je l’ai demandé à l’Éternel. »
Anne qui ne mangeait pas, et qui avait toujours le visage triste, voila que toute son attitude change. Maintenant, elle a repris à manger, à sourire, parce que lorsque tu es joyeux ou triste, cela va se refléter sur ton visage que tu le veuilles ou non. Et puis qu’elle avait adopté la joie, automatiquement, Dieu s’est souvenu de lui et lui a donné ce qu’elle cherchait depuis longtemps et que sa tristesse, son amertume et le refus de manger ne pouvaient pas lui donner.
Dieu n’a rien à foutre de nos caprices. Le nombre de tes ennemis, la grandeur de tes problèmes, le nom de ta maladie, la durée de ce que tu vis n’effraient pas du tout Dieu, tout ce que Dieu a besoin que tu rendes ton cœur propice à Son action. Et cela ne peut se faire que si tu as la joie dans ton cœur. La joie dans ton cœur est ce qui donnera feu vert à l’action de Dieu dans ta vie. Nous pouvons dire que la tristesse dans ton cœur donne le feu vert à l’ennemi d’agir dans ta vie et la joie dans ton cœur donne à Dieu le feu vert d’y agir.
Philippiens 4 :4 nous dit :
« Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous. »
Toujours, peu importe la situation, il ne faut pas permettre la tristesse un seul instant. Il faut toujours se réjouir. Même si tu as échoué à un test, réjouis-toi toujours dans le Seigneur Jésus. Lorsque tu te réjouiras, tu attireras son attention vers toi et Il agira certainement en ta faveur.
…la joie du Seigneur est notre force…
Une des choses que tu as besoin dans ta vie de chaque jour est la force. La force dans tous les aspects de ton être. Tu dois être fort physiquement, mentalement, spirituellement. Cependant, lorsque tu regardes autour de toi, tu regardes ta vie, les circonstances dans lesquelles tu te trouves, tous les problèmes que tu as, du coup, tu perds ta force. Ta force à toi est si limitée qu’elle ne peut jamais faire face à certains problèmes ou situations de la vie. Tu entends des gens dire, je n’ai plus de force, je perds toutes mes forces.
Il y a une bonne nouvelle pour nous. C’est la joie de Dieu qui est notre force. Je dis bien la joie de Dieu. Parce que ce que tu vis ne t’apportera pas la joie, au contraire cela vole ta joie et t’attriste de plus en plus, tu as besoin de la joie qui n’est pas provient pas de ta condition, de ce que tu vis naturellement. Tu as besoin d’une joie surnaturelle, c’est la joie de Dieu. C’est seulement cette joie qui peut faire que tu puisses te réjouir toujours.
C’est la joie du Saint-Esprit qui donne la force.
Dans le royaume dans lequel nous vivons, il y a des choses qui sont prioritaires que celles que nous plusieurs cherchent dans ce monde.
Romains 14 :17 nous dit :
« Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. »
Ne limitons pas notre vie à cause des choses de ce monde, quoi qu’utile et d’ailleurs Dieu sait que nous en avons besoin mais nous devons rechercher ce que le Saint-Esprit nous donne, la justice, la paix et la joie. Plusieurs s’attristent parce qu’ils n’ont pas ceci ou cela, parce que telle chose n’a pas marcher, parce les choses ne sont pas comme ils veulent qu’elles soient…cependant, quoi qu’il en soit, le Saint-Esprit nous donne la joie, cet instrument important qui nous permet de puiser aux sources du salut.
Dans Néhémie 8 :10, la dernière partie, la Bible nous dit que la joie de l’Eternel sera notre force.
Lorsqu’une personne est malade, elle devient faible, elle perd sa force. Ce dont plusieurs personnes ont besoin, c’est la joie pour pouvoir guérir. Je ne parle pas de la joie provenant de quelque chose que ce soit mais la joie de Dieu.
Bien-aimé, les sources du salut sont ouvertes à tous les enfants de Dieu et il y a tout ce que tu manques, tout ce que tu cherches, mais tu dois avoir ce qu’il faut, la joie, afin d’y puiser.
Je prie que Dieu te multiplie Sa joie qui te permettra de puiser ta guérison, ta délivrance, d’être affranchi des afflictions de l’ennemi.
Ne t’afflige pas, arrête de pleurer, sort de ces deuils, et revêts-toi de tes vêtements de joie. Ce que tu vis est pénible, t’affliger ne t’aidera pas, t’affliger te fera encore sombrer. Accepte de remplir ton cœur de la joie de Dieu afin de puiser aux sources du salut.
Je vois ton attitude changer, je te vois manger et vivre normalement ta vie en t’accrochant à la parole de Dieu sans aucun souci, sans regret mais avec des chants d’allégresse, de joie, de louange à notre tendre Père céleste.
Que Dieu bénisse Sa parole au nom de Jésus.

1 COMMENTAIRE