Comprendre la grâce suffisante de Dieu – 03

0
596

Il y a plusieurs exemples dans la Bible tels que :

1.         Abraham – Genèse chapitres 12 à 21 

Ce dernier, une fois que Dieu l’appelle, alors âgé de 75 ans, Dieu fit la promesse de le bénir et de faire de lui père d’une multitude. A un moment donné, Dieu pour confirmer Sa promesse, il change même son nom d’Abram à Abraham. Ce qui signifie père d’une multitude. Abraham était riche. Dieu l’avait béni. Cependant, il n’avait toujours pas d’enfants. C’est à l’âge de 100 ans, que ce dernier a vu la promesse de Dieu se réaliser. Entre le temps que Dieu l’a appelé et le temps où la promesse s’est accomplie, c’est la période liée à la grâce suffisante de Dieu.

2.         Joseph – Genèse chapitres 40 à 41

Il vécut l’expérience de la grâce suffisante durant la période de sa vie passée en prison. Quoi qu’il eût interprété le rêve de l’échanson libéré qui était censé se souvenir de lui, il est écrit que ce dernier l’avait oublié. Joseph est resté plus de deux ans en prison. Dieu est-il menteur ? C’est pour quand l’accomplissement de mes rêves ? Je m’en approchais quand j’étais chez Potiphar. J’avais encore de l’espérance quand les rêves interprétés étaient corrects. Comment cet homme m’a-t-il oublié ? Pendant cette période liée à la grâce suffisante de Dieu, nous sommes oubliés. C’est comme si tout le monde nous rejette. Tout le monde nous tourne le dos. Tout semble devenir illusoire. En dépit de tout ce que nous vivons, Dieu reste toujours à l’œuvre. N’est-il pas le Maître des temps et des circonstances ?

3.         David – 1 Samuel chapitres 16 à 31 – 2 Samuel chapitres 1 à 2

Terminons par le roi David. Il fut oint roi par le prophète Samuel, le dernier juge en Israël. Tout est évident que celui qu’il devait remplacer était rejeté par Dieu. Il est sorti vainqueur du combat contre le géant Goliath que toute l’armée israélite redoutait. Cependant, ce dernier n’est pas monté sur son trône du jour au lendemain. A deux reprises, il eût l’occasion de mettre fin à la vie de Saül, mais il n’a pas osé le faire. Dieu est-il menteur ? Ce n’est pas n’importe quel prophète quand même ! C’est bien Samuel ! Le prophète qui a appris écouter Dieu alors tout enfant. Aucune de ses paroles ne tombait à terre ! 1 Samuel 3 :19 (A suivre…)


Voir aussi:
Comprendre la grâce suffisante de Dieu – 01
Comprendre la grâce suffisante de Dieu – 02