TOUT PEUT CHANGER : 9ème Partie

3
114

Les convertisseurs : Obéissance et Désobéissance, Connaissance et Ignorance, Diligence et Négligence, Fidélité et Infidélité, Sainteté et Péché…
La Visitation ou la Destruction…


 
SAUL
Lorsque nous sommes impatients, écoutons la voix des hommes et nous refusons d’observer la parole de Dieu… 
Introduction
Bien-aimé dans le Seigneur, que la paix, la joie et la grâce de Dieu vous soient multipliées ce jour au nom puissant de Jésus. Je suis dans la joie après ce long weekend et deux jours depuis notre dernière partie, de revenir pour la suite de notre série d’enseignements afin de nous prévenir suivant les instructions de Dieu pour que nous ne puissions pas tomber dans les erreurs qui ont fait tomber plusieurs avant nous.
Par la grâce de Dieu, j’ai reçu plusieurs témoignages résultants de ces enseignements et je rends gloire à Dieu pour tout ce qu’Il est en train de faire dans la vie des enfants et de ma propre vie.
Cela est de même par rapport à nos déclarations de la semaine, j’ai reçu aussi des témoignages là-dessus et je prie que Dieu les multiplies encore dans chacune de nos vies au nom puissant de Jésus.
J’étais ému aussi par le message de l’une de nos sœurs me disant qu’elle a acheté sa bible et qu’elle a trouvé une église ou le Christ Jésus est confessé comme Seigneur et Sauveur.
Le personnage de cette partie est Saül. Je sais que nous le connaissons tous. Il fut le tout premier roi d’Israël après le juge Samuel. Depuis la sortie d’Israël d’Egypte, ils avaient pour roi, Dieu Lui-même. C’est Dieu qui régnait sur Son peuple par les juges dont Samuel, Samson, Gédéon, Jephté etc. Qu’est ce qui avait fait que ce régime change des juges en rois, c’était encore, là une fois de plus, à cause du manque d’intégrité des fils de Samuel.
Lisons :
« Lorsque Samuel devint vieux, il établit ses fils juges sur Israël.
Son fils premier-né se nommait Joël, et le second Abija; ils étaient juges à Beer-Schéba. Les fils de Samuel ne marchèrent point sur ses traces; ils se livraient à la cupidité, recevaient des présents, et violaient la justice.
Tous les anciens d’Israël s’assemblèrent, et vinrent auprès de Samuel à Rama.
Ils lui dirent: Voici, tu es vieux, et tes fils ne marchent point sur tes traces; maintenant, établis sur nous un roi pour nous juger, comme il y en a chez toutes les nations. » 1 Samuel 8 :1-5
C’est un autre échec dans l’éducation des enfants semblable celui d’Eli son prédécesseur. A cause d’Eli et de ses enfants, Israël a connu des grandes pertes en vie humaine et l’arche de Dieu était prise par les ennemis d’Israël et à cause de Samuel, de ses enfants qui étaient cupides et qui violaient la justice, Dieu a été rejeté comme Roi d’Israël :
« Samuel vit avec déplaisir qu’ils disaient: Donne-nous un roi pour nous juger. Et Samuel pria l’Éternel.
L’Éternel dit à Samuel: Écoute la voix du peuple dans tout ce qu’il te dira; car ce n’est pas toi qu’ils rejettent, c’est moi qu’ils rejettent, afin que je ne règne plus sur eux. » 1 Samuel 8 :6-7
Voyez-vous comment nos comportements peuvent changer le cours de l’histoire et influencer même le régime du gouvernement de tout un pays ? Le changement, l’influence, mais lesquels ? Les mauvais.
Revenons à Saül.
Saül rejeté par Dieu
Le rejet de Saül nous montre que Dieu, en dépit du choix qu’Il a porté sur nous, si nous ne marchons pas dans l’obéissance, si nous ne faisons pas les choses telles qu’Il nous demande, Il peut nous rejeter. Voila pourquoi la parole de Dieu nous exhorte à servir Dieu avec crainte et tremblement. Psaume 2 :11 Que, faire l’œuvre de Dieu avec négligence nous apporte la malédiction. Esaïe 48 :10 Si nous sommes appelés par Dieu, nous devons apprendre à respecter Ses instructions à la lettre pour notre propre bien.
Si nous ne le faisons pas, nous risquons d’être rejetés. Cela m’étonne de la manière dont l’homme se comporte lorsqu’il reçoit la bénédiction de Dieu. C’est d’ailleurs ce qui fait que plusieurs ne reçoivent pas la bénédiction de Dieu. Dieu voit que celui-ci, une fois qu’il est béni, je le perds. Avec son cœur, s’il arrive à avoir 100.000$, c’est fini pour lui. C’est pour cela que même nos offrandes, nos dîmes, sont des moyens aussi par lesquelles Dieu teste notre fidélité envers Lui. Si Dieu vous bénit avec un 100$ et que c’est difficile pour vous de payer votre dîme de 10$, je ne vois pas comment vous payerez facilement 100$ pour 1.000$, 1000$ pour 10.000$ etc. Cependant la parole de Dieu nous dit : « si nous fidèles en peu de chose, beaucoup nous sera confié » Matthieu 25 :21
De fois quand j’en parle, je donne juste une simple illustration. Imaginez, nous sommes mercredi, il est 10h00 et vous n’avez même pas 5$ dans votre poche. Le jeudi à 15h00, vous recevez un message, que vous venez de recevoir un 500$. Si vous réfléchissez bien, toute la journée d’hier, vous n’avez rien et jusqu’à 14h59 de jeudi, vous n’aviez rien non plus ; et si à 15h00, vous avez pu avoir quelque chose, soyez quand même reconnaissant à celui qui s’appelle Jéhovah Jireh ! C’est Lui qui pourvoit à nos besoins. Si avec 0$ vous n’avez pas fait de programme et que Dieu vous bénit avec 500$ pourquoi ne pas faire votre programme avec 450$ et donner les 50$ à Dieu comme dîme ?
Souvenez-vous de là où Dieu vous avez trouvé ?
Qui était Saül avant d’être oint comme roi en Israël ? Où est ce que Dieu l’avait trouvé ?
Dans 1 Samuel 9, à partir du verset 3ème, la Bible de ce jeune homme, Saül, que son père Kis avait envoyé pour qu’il aille chercher ses ânesses perdues. Il prit son serviteur avec lui et son parti pour les chercher. Ce dernier ne savait pas ce qui se passait dans le Conseil de Dieu à son propos. Il n’avait jamais rêvé être roi un seul jour de sa vie. Peut-être qu’il ne s’attendait qu’à l’héritage qu’allait lui laisser son père. Voila pourquoi il était volontiers à aller vite chercher ces ânesses perdues. Cette histoire nous démontre encore que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. Ce n’était pas une bonne chose que ces ânesses soient égarées, mais c’était aussi une bonne chose parce que Dieu avait un plan dans la suite. Plusieurs personnes, lorsque quelque chose leur arrive, directement, elles commencent à accuser Dieu, à se plaindre et à murmurer. Je venais à peine de payer ma dîme, je venais d’ailleurs d’aider le serviteur de Dieu ! Ô Dieu, ne vois-tu pas qu’il s’agit de moi ? J’avais juste payé ma dîme hier. Pourquoi une telle perte ? Alors que Saül et son serviteur ne retrouvaient toujours pas les ânesses. Le serviteur eut l’idée d’aller consulter l’homme de Dieu, Samuel qui était dans la ville. 1 Samuel 9 :6
De l’autre côté, Dieu dit à Samuel :
« Demain, à cette heure, je t’enverrai un homme du pays de Benjamin, et tu l’oindras pour chef de mon peuple d’Israël. Il sauvera mon peuple de la main des Philistins; car j’ai regardé mon peuple, parce que son cri est venu jusqu’à moi. » 1 Samuel 9 :16
Avez-vous vu ce scénario, comment Dieu organise les choses ? Dieu n’avait jamais parlé à Saül qu’il allait devenir roi d’Israël. Il a seulement créé un problème, la perte des ânesses et a inspiré le serviteur qu’ils se rendent vers l’homme de Dieu d’une part, de l’autre, Dieu avertissait déjà Samuel qu’il allait lui envoyé un homme. Posons-nous la question est ce que Dieu avait dit à Saül qu’Il l’envoyait chez Samuel ? Non. Pour vous dire qu’il y a des choses que Dieu fera pour votre vie sans pour autant vous le dire. Pour vous, tout ce que vous avez à faire, c’est de marcher dans la crainte de Dieu, d’être juste, droit et intègre.
C’est dans le désespoir, dans la perte, que Dieu avait récupérer Saül pour faire de lui roi d’Israël. Pourquoi maintenant pleurez-vous à cause de ce qui vous arrive ? Rendez-grâce à Dieu et faites-Lui confiance total. Si vraiment vous êtes Son enfant, surtout Son serviteur, sachez qu’Il a formé des desseins pour vous, qu’Il a des bons projets pour votre vie afin de vous donner une espérance et un avenir, afin que vous trouviez le bonheur.
Votre malheur peut être la porte de votre bénédiction
1 Samuel 9 commence avec l’histoire de la perte des ânesses comme nous venons de le voir. Mais, juste un chapitre après, dans 1 Samuel 10, le premier verset, l’huile était versé sur la tête de Saül pour qu’il devienne le chef de l’héritage de Dieu. Voyez-vous comment Dieu fait les choses ? Ne vous précipitez pas dans les pleurs, les imprécations, les plaintes et murmures lorsque quelque chose arrive. Même si c’est le diable qui a tout détruit comme c’était le cas le Job, sachez que si Dieu l’avait permis, c’est parce qu’Il avait une solution que ni le diable ni le concerné Job ne connaissait. Si Dieu permet quelque chose dans votre vie, sachez qu’Il sait ce qu’Il est entrain de faire. Même si c’est un malheur, une perte, Il sait comment ramener les choses à notre avantage pour sa gloire. A maintes reprises, lorsque j’exhorte mes bien-aimés, je leur dis toujours : « Dieu est Fidèle. » Il n’abandonne jamais Ses enfants ! Il sait toujours sait qu’Il fait mieux que nous-mêmes et nos ennemis qui peuvent être en train de se moquer de nous des malheurs que nous arrivent, des défis auxquels nous faisons face. Nous ne devons pas gâcher le chapitre qui précède notre couronnement, notre intronisation, notre élévation.
Dieu se choisit un homme selon son cœur à la place de Saül
Quelque chose s’est passé au chapitre au 13. C’est la raison pour laquelle j’avais parlé de regarder toujours sur son rétroviseur pour regarder d’où nous venons, où est ce que nous avions été ramassés par Dieu. Cela nous permettra au moins de nous humilier devant Lui et de nous dire que nous sommes que des simples personnes privilégiées à gérer les biens de Dieu. Car, toute la terre et tout ce qu’elle contient appartiennent à Dieu. Deutéronome 10 :14
Saül avait rendez-vous avec Samuel pour offrir un sacrifice à Dieu. A cause de la guerre, de la pression qu’avait Saül, ce dernier perdit patience et commis la plus grande erreur de sa vie ce qui a compromis sa destinée, sa royauté que Dieu lui avait donné si gratuitement.
Lisons :
« Il attendit sept jours, selon le terme fixé par Samuel. Mais Samuel n’arrivait pas à Guilgal, et le peuple se dispersait loin de Saül.
Alors Saül dit: Amenez-moi l’holocauste et les sacrifices d’actions de grâces. Et il offrit l’holocauste.
Comme il achevait d’offrir l’holocauste, voici, Samuel arriva, et Saül sortit au-devant de lui pour le saluer.
Samuel dit: Qu’as-tu fait? Saül répondit: Lorsque j’ai vu que le peuple se dispersait loin de moi, que tu n’arrivais pas au terme fixé, et que les Philistins étaient assemblés à Micmasch,
je me suis dit: Les Philistins vont descendre contre moi à Guilgal, et je n’ai pas imploré l’Éternel! C’est alors que je me suis fait violence et que j’ai offert l’holocauste.
Samuel dit à Saül: Tu as agi en insensé, tu n’as pas observé le commandement que l’Éternel, ton Dieu, t’avait donné. L’Éternel aurait affermi pour toujours ton règne sur Israël;
et maintenant ton règne ne durera point. L’Éternel s’est choisi un homme selon son cœur, et l’Éternel l’a destiné à être le chef de son peuple, parce que tu n’as pas observé ce que l’Éternel t’avait commandé. » 1 Samuel 13 :8-14
Saül n’a jamais était appelé pour être sacrificateur. Il n’était qu’un roi. Voila maintenant ce qu’il se permet et combien cela coûte à sa royauté. C’est vraiment les conséquences de l’impatience. Nous devons chercher à produire le fruit de l’Esprit dont la patience fait partie. Remarquez que Samuel est arrivé juste après que Saül ait offert l’holocauste. Quelles que soient les raisons, nous devons savoir là où commence et s’arrête notre pouvoir. Nous ne devons pas abuser du pouvoir même si nous sommes chef ou roi. Apparemment ce que Saül avait fait n’était pas mauvais. Il voulait implorer Dieu, il a même offert à Dieu l’holocauste, mais comme cela était mal fait, au lieu que cela puisse lui bénéficier, cela lui préjudicie. D’où l’importance de faire les choses comme Dieu nous les recommandes et non pas comme bon nous semble. C’est ici que plusieurs tombent. Ils font les choses comme bon leur semble et comme cela n’est pas fait suivant les commandements de Dieu, ils s’en retrouvent mal. Que Dieu nous donne la compréhension et nous aide.
Comme conséquences :
#  Son règne ne durera point.
# Dieu s’est choisi un homme selon son cœur
Ce qui me pousse à dire que nos qualités extérieures, notre force, notre beauté, notre taille etc. n’égaleront jamais celles du cœur.
Car lorsque vous lisez le chapitre 9, la Bible nous fait le portrait de Saül. Il était fort et vaillant, il était jeune et beau, plus beau qu’aucun des enfants d’Israël, et les dépassait tous de la tête. 1 Samuel 9 :1-2
Combien d’opportunités gâchons-nous à chaque fois que nous agissons en insensé en désobéissant à la parole de Dieu. Chacun de nous, doit vraiment prendre à cœur d’obéir à Dieu, de délaisser tout mauvais comportement, tout ce qui peut faire que nous rejette, et trouve une autre personne à notre place. C’est-à-dire qu’à chaque fois que Dieu vous demande de faire quelque chose, lorsque vous ne faites pas, Il trouvera une autre personne plus qualifiée que vous qui fera très bien ce qu’Il t’avait initialement demandé. Que Dieu nous donne la compréhension.
La reproche de Dieu à Saül : « lorsque tu étais petit à tes yeux ! »
Au chapitre 15 de premier Samuel, un autre incident a encore eut lieu, le roi Saül a encore commis une infidélité contre Dieu. Si vous comparez la royauté de Saül et de David, vous vous rendrez compte qu’à chaque fois que David péchait ou avait un problème avec Dieu, il s’humiliait, il se revêtait de sac et se mettait sur la cendre, offrait des holocaustes pour chercher le pardon, la faveur de Dieu mais cela n’a jamais été le cas de Saül.
Déjà, au chapitre 13, Samuel lui avait dit que son règne n’allait plus durer. Ce dernier, au lieu de s’humilier et demander pardon à Dieu, il conduit sa vie. Nulle part vous verrez Saül entrain de louer Dieu, danser pour Dieu etc. Le fait de devenir roi avait fait qu’il devienne orgueilleux. C’est même la remarque que Dieu a fait à son propos auprès de Samuel.
Lisons :
« Samuel dit à Saül: Arrête, et je te déclarerai ce que l’Éternel m’a dit cette nuit. Et Saül lui dit: Parle!
Samuel dit: Lorsque tu étais petit à tes yeux, n’es-tu pas devenu le chef des tribus d’Israël, et l’Éternel ne t’a-t-il pas oint pour que tu sois roi sur Israël? » 1 Samuel 15 :16-17
La désobéissance est une marque d’orgueil. Lorsque nous désobéissons volontairement à Dieu, et surtout si nous ne revenons pas pour nous humilier et demander pardon, cela démontre que nous sommes orgueilleux. Suivant cette parole de Samuel, c’est l’humilité de Saül qui avait fait qu’il soit oint roi sur Israël. L’humilité fait que l’huile de la royauté ou encore l’onction dont nous avons besoin pour notre vie nous soit versée.
N’oublions jamais que Dieu résiste aux orgueilleux mais Il fait grâce aux humbles. Cela me rappelle Jean Baptiste, et même le Seigneur Jésus.
Jean Baptiste disait, parlant du Seigneur Jésus : « Il faut qu’Il croisse et que je diminue. »
Et Paul a dit du Seigneur Jésus :
« Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ,
lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,
mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme,
il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. » Philippiens 2 :5-8
Même si Dieu vous élève aujourd’hui pour faire de vous Son assistance, restez toujours humble ! Il s’était humilié Lui-même pour prendre une forme de serviteur, pour devenir semblable aux hommes et pour mourir sur la croix, nous n’aurons pas d’excuses si nous devenons orgueilleux.
L’obéissance vaut mieux que le sacrifice
S’il vous plait, je vous prie de lire et de méditer sur ce long passage :
« Samuel dit: L’Éternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Éternel? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.
Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l’Éternel, il te rejette aussi comme roi.
Alors Saül dit à Samuel: J’ai péché, car j’ai transgressé l’ordre de l’Éternel, et je n’ai pas obéi à tes paroles; je craignais le peuple, et j’ai écouté sa voix.
Maintenant, je te prie, pardonne mon péché, reviens avec moi, et je me prosternerai devant l’Éternel.
Samuel dit à Saül: Je ne retournerai point avec toi; car tu as rejeté la parole de l’Éternel, et l’Éternel te rejette, afin que tu ne sois plus roi sur Israël.
Et comme Samuel se tournait pour s’en aller, Saül le saisit par le pan de son manteau, qui se déchira.
Samuel lui dit: L’Éternel déchire aujourd’hui de dessus toi la royauté d’Israël, et il la donne à un autre, qui est meilleur que toi.
Celui qui est la force d’Israël ne ment point et ne se repent point, car il n’est pas un homme pour se repentir. » 1 Samuel 15 :22-29
Retenons ceci pour finir cette partie :
# Dieu ne trouve pas plaisir aux holocaustes et aux sacrifices si nous ne sommes pas obéissant
L’obéissance veut dire aussi, pour moi, l’humilité et l’amour. Si vous aimez Dieu, vous allez vous humilier devant Lui et Lui obéir avec promptitude. Tout ce que vous êtes dans la désobéissance n’est pas agréé pas Dieu. Il n’est pas impressionné par quoi que ce soit ou qui que ce soit. Même si vous payez une dîme de 100.000.000 d’Euro, tant que vous vivez dans la désobéissance, cela ne plaît pas du tout à Dieu.
Même si vous vous sacrifiez, vous jeûnez pendant mille jours, si vous êtes dans la désobéissance, tout cela n’est qu’une peine perdue.
L’obéissance à la voix de l’Eternel vaut mieux que les sacrifices, l’observation de Sa parole vaut mieux que la graisse des béliers
C’est comme je dis toujours, ce qui a beaucoup plus de la valeur pour Dieu, ce sont nos âmes, nos cœurs et non pas ce que nous possédons. Si nous-mêmes, nous Lui appartenons, que sont nos possessions pour Dieu ?
Que pouvons-nous Lui donner qui a plus de valeur que nos cœurs ? L’Eternel s’attend à ce que nous obéissions à Sa voix et que nous observions Sa parole.
La désobéissance est aussi coupable que la divination
C’est si grave que ça ! La divination ? La divination, c’est la recherche de la connaissance de l’avenir, par l’observation de signes, d’objets ou de certains faits pour en tirer des pronostics. Ces pratiques sont condamnées par Dieu. Deutéronome 30 :3 ; 1 Samuel 28-4-25
Voyez-vous combien il est dangereux de désobéir à Dieu ?
La résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim
Nous connaissons tous ce quoi l’idolâtrie. Les théraphim ce sont des statuettes considérées comme de Dieu domestiques, et utilisées pour la divination. Genèse 31 :19 ; Ezéchiel 21 :26 ; Zacharie 10 :2
C’est vraiment sérieux. Donc, à chaque fois que je résiste à Dieu, cela n’est pas moins que l’idolâtrie ? Et connaissez-vous la connaissance de l’idolâtrie ? Elle est punie des générations après nous. C’est la raison pour laquelle plusieurs personnes souffrent des maux qu’ils ne savent pas retracer, tout simplement du fait que non seulement nos parents ont été désobéissant à Dieu, mais que nous-mêmes aussi vivons dans la désobéissance et nous résistons à Dieu.
Qu’est ce qui pousse les gens à désobéir à Dieu ?
# La voix des hommes
Saül dit :
« J’ai péché, car j’ai transgressé l’ordre de l’Éternel, et je n’ai pas obéi à tes paroles; je craignais le peuple, et j’ai écouté sa voix. »
Qui a dit que la voix du peuple était la voix de Dieu ? Souvenez-vous d’Eve ? Elle avait écouté la voix du serpent. Adam ? Il avait écouté la voix de sa femme. Abraham ? Avez écouté la voix de sa femme…le pauvre Saül aussi a écouter la voix des hommes. Je le dis souvent, à chaque fois nous écoutons toute autre voix que celle de Dieu, cela nous poussera à désobéir à Dieu.
J’aime la réponse de Pierre lorsqu’on lui avait interdit de parler, d’enseigner au nom de Jésus : « Jugez s’il est juste, devant Dieu, de vous obéir plutôt qu’à Dieu » Actes 4 :19 ;5 :29
Notons ceci, lorsque Saül avait désobéi pour la toute première fois, Dieu avait seulement décidé de ne pas affermir son règne, de ne pas faire durer son règne. Ceci, à voir ce qui s’est passé après était juste comme un avertissement. Mais Saül n’a pas été sage pour pouvoir se repentir. Cette fois-ci, Dieu était très ferme :
« Puisque tu as rejeté la parole de l’Éternel, il te rejette aussi comme roi. » V.23b
« L’Éternel déchire aujourd’hui de dessus toi la royauté d’Israël, et il la donne à un autre, qui est meilleur que toi.
Celui qui est la force d’Israël ne ment point et ne se repent point, car il n’est pas un homme pour se repentir. » V.28-29
Ma prière est que Dieu ne se repente pas de tout ce qu’Il a réservé pour nous, de tout ce qu’Il nous a donné. Qu’Il nous donne la grâce de reconnaître nos fautes, de nous humilier, de demander pardon et de prendre des bonnes résolutions de ne pas y revenir mais de marcher dans l’obéissance au nom puissant de Jésus.
Que Dieu bénisse Sa parole au nom puissant de Jésus !
Prière pour recevoir Jésus en audio et instructions.


Si vous avez été béni, n’hésitez pas à le partager afin de bénir plusieurs personnes. Si Dieu vous met à cœur de soutenir cette oeuvre, n’hésitez pas à le faire promptement. Que Dieu vous bénisse.