Cher Saint-Esprit, je désire une nouvelle expérience avec Toi – 18ème partie: « La promesse est pour toi aussi – suite a »

0
143

Samedi 18 Avril 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur d’Avril 2015 : O Père ! Remplis-moi de Ton Esprit-Saint
Série d’enseignements : «Cher Saint-Esprit, je désire une nouvelle expérience avec Toi – 18ème partie»
Sous-thème : « La promesse est pour toi aussi – suite a»


 

Dieu fixe de nouveau un jour :
Aujourd’hui, le Saint-Esprit me dit de te dire qu’Il veut te remplir de Sa puissance qui fera que tu accomplisses ta destinée sur terre. (Actes 1 :8)


 
Wow ! Gloire à Jésus. C’est déjà le weekend. Je rends gloire à notre Père céleste qui ne cesse de nous révéler Sa bonté, Son souffle de vie, Sa miséricorde. Chaque matin, Il nous fait un nouveau jour. Sache que ce samedi est un nouveau, ce jour n’a jamais existé et n’est pas la suite d’hier. C’est-à-dire que ne t’attend que si tu souffrais hier que cette souffrance doit continuer aujourd’hui, ou si tu manquais hier qu’aujourd’hui encore tu vas manquer, je prie que Dieu Son salut et Sa prospérité au nom de Jésus. C’est dans le Psaume 118 : 24-25, la Bible nous dit :
« C’est ici la journée que l’Éternel a faite: qu’elle soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie!
O Éternel, accorde le salut! O Éternel, donne la prospérité! »
Je te souhaite donc un excellent weekend rempli d’allégresse, de joie, de délivrance et de prospérité au nom de Jésus.
Alors que le Seigneur Jésus avait achevé Sa mission, Il est venu sur terre, Il a accomplit des grandes œuvres et finalement est allé sur la croix pour la finale, puis le troisième jour, Il ressuscita d’entre les morts, et alors qu’Il devait monter et occuper sa place, Il s’était dit, je dois m’assurer d’une chose avant l’ascension. Et cette chose c’était juste rappeler les disciples de la promesse faite par le Père. Comme Il avait promis aux disciples qu’Il n’allait pas les laisser orphelins, qu’Il revenait vers eux, Il ne pouvait pas monter au ciel sans faire la remise et reprise avec le Saint-Esprit.
Il ne pouvait pas monter au ciel et laisser les disciples seuls à la merci du diable. Parce que depuis son arrestation, sa crucifixion et sa mort, les disciples s’enfermaient, ils vivaient dans la peur. Pourquoi la peur ? Parce qu’ils n’avaient pas encore reçu le Saint-Esprit.
Voyons cela dans Jean 20 :19 -22, la Bible nous dit :
« Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit: La paix soit avec vous!
Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur.
Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.
Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit: Recevez le Saint-Esprit.
Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. »
Ceci s’est passé juste après la résurrection du Seigneur d’entre les morts. Note bien les versets 21 et 22 :
Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.
Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit: Recevez le Saint-Esprit.
Le Seigneur Jésus a premièrement prononcé la Parole et ce n’est qu’après qu’il souffla sur eux, et leur dit : « Recevez le Saint-Esprit ». C’est ici que les disciples ont reçu le Saint-Esprit pour la toute première fois. Certainement personnes pensent qu’il y a une confusion là-dessus parce qu’après ces moments, le Seigneur Jésus leur dira encore d’attendre recevoir le Saint-Esprit.
Ce qui se passait ici, comme je l’ai dit avant, c’était la remise et reprise entre le premier et le deuxième Consolateur. Le Seigneur Jésus introduisait le Saint-Esprit aux disciples. Cette première expérience avec le Saint-Esprit est celle de la nouvelle naissance. Les disciples étaient entrain d’expérimenter leur nouvelle naissance après avoir reçu la parole de Dieu comme il est écrit dans Jean 1 :12-13, à tous ceux qui l’ont reçue, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés non de la volonté de la chair et du sang mais de Dieu.
Voyons comment Luc 24 :45-49, la Bible nous dit ceci :
« Alors il leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Écritures.
Et il leur dit: Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu’il ressusciterait des morts le troisième jour,
et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.
Vous êtes témoins de ces choses.
Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut. »
Le verset 45, le Seigneur Jésus leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Ecritures. Luc dans sa version n’a pas parlé comme Jean, d’avoir soufflé sur eux. Mais ici, on parle d’ouvrir l’esprit pour qu’ils comprennent, cela fait toujours allusion à la nouvelle naissance.
Voici ce que Paul dit dans 1 Corinthiens 2 :14-16:
« Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge.
L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne.
Car qui a connu la pensée du Seigneur, pour l’instruire? Or nous, nous avons la pensée de Christ. »
L’homme animal ne peut pas recevoir les choses de Dieu. Ou encore, tout homme qui n’est pas encore né de nouveau ne peut pas comprendre la Parole de Dieu. C’est pour cela que du vivant du Seigneur Jésus, lorsqu’il leur parlait de sa mort et de sa résurrection, ils ne comprenaient pas du tout. Il était mal compris un autre jour lorsqu’il parlait de son sang et de son corps, toujours en ligne avec sa mort, mais personne ne comprenait, il y a même d’autres disciples qui l’avaient quittés.
Et après, dans les Actes des apôtres 1 :8, la Bible nous dit encore :
« Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »
A part le Saint-Esprit qu’ils ont reçu à la nouvelle naissance, le Seigneur Jésus quand il leurs disait d’attendre, il faisait allusion à une autre expérience, l’expérience de la puissance. Lorsque tu reçois Jésus, la première chose que tu peux ressentir, c’est la joie, la joie du salut.
Les mêmes disciples qui s’enfermaient, qui avaient peur des juifs, mais lorsqu’ils ont reçu Jésus, leurs vies avaient changées. Regarde comment Luc 24 :50-53 le dit :
« Il les conduisit jusque vers Béthanie, et, ayant levé les mains, il les bénit.
Pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux, et fut enlevé au ciel.
Pour eux, après l’avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie;
et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu. »
Ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie, et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu, chose qu’ils ne faisaient pas.
Le jour de la pentecôte
Pentecôte veut seulement dire le cinquantième jour, et c’était compté depuis la pâques, la résurrection du Seigneur Jésus. Ayant respecté les instructions du Seigneur Jésus, les disciples n’avaient pas quitté la ville, ils sont restés tous ensemble entrain d’attendre la promesse. Ils attendaient dans la louange, dans les actions de grâces à Dieu jusqu’à ce que quelque chose d’inoubliable se passera.
Regardons cela dans le livre d’Actes 2 :1-4, la Bible nous dit ceci :
« Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu.
Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.
Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux.
Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. »
Regardons ce qui s’était passé le jour de la pentecôte, alors les disciples avaient une nouvelle expérience, il y avait un autre groupe qui était venu adorer mais avec leur ancienne manière, ils étaient venus de par le monde. C’était très bien préparé par le ciel.
Lisons cela aux versets du verset 5-12, la Bible nous dit :
« Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel.
Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue.
Ils étaient tous dans l’étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres: Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens?
Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle?
Parthes, Mèdes, Élamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l’Asie,
la Phrygie, la Pamphylie, l’Égypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes,
Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu? Ils étaient tous dans l’étonnement, et, ne sachant que penser, ils se disaient les uns aux autres: Que veut dire ceci? »
Toutes les nations du monde étaient surprises et dans l’étonnement, mais personne ne savait vraiment ce qui y a eu lieu. Ne sachant que penser, ils disaient juste les uns aux autres, que veut dire ceci ? Ils n’avaient pas de réponses. Et comme les moqueurs ne manquent jamais, au verset 13 :
« Mais d’autres se moquaient, et disaient: Ils sont pleins de vin doux. »
Comment des personnes ivres peuvent-elles parler des merveilles de Dieu et émerveiller autant des personnes ? Et Pierre, du verset 14 au 34ème se leva avec les onze disciples et fut son premier message, son tout premier discours après être rempli du Saint-Esprit. Il a rappelé la prophétie de Joël 2 :28-29, il a parlé du ministère du Maître, le Seigneur Jésus, de sa mort, de sa résurrection, et de ce que le roi David a dit de Lui et aussi de la promesse qu’il avait faite, promesse qui venait à peine de se réaliser.
Après le discours de Pierre, la Bible nous dit au verset 37 nous dit :
« Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? »
Et c’est alors que Pierre leur dira du verset 37 au 39:
« Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous?
Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.
Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. »
Ils étaient émerveillés parce qu’ils avaient entendu les merveilles de Dieu dans leurs propres dialectes. Cependant, après le discours de Pierre, et leur désire d’expérimenter la même chose, tout en leur donnant la condition, il leur dira…CAR LA PROMESSE EST POUR VOUS, POUR VOS ENFANTS, ET POUR TOUS CEUX QUI SONT AU LOIN, EN AUSSI GRAND NOMBRE QUE LE SEIGNEUR NOTRE DIEU LES APPELLERA.
Bien aimé, nous nous sommes dans la partie…en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. La promesse du Saint-Esprit est pour nous aussi, pour toi et pour moi.
Hier, j’étais à la réunion des jeunes et le Saint-Esprit mit quelque chose dans mon cœur qui m’avait rempli de joie et je commençais à rigoler avant de le dire.
Le Saint-Esprit n’est pas catégorisé lorsqu’Il vient dans la vie d’une personne. C’est vrai que Ses dons, la manifestation de Sa puissance peuvent être catégorisées.
Cependant, il n’y a pas un Saint-Esprit pour Dieu le Père, un autre type du Saint-Esprit pour le Fils de Dieu, le Seigneur Jésus, et d’autres catégories du Saint-Esprit, je ne sais pas « made in china » ou je ne sais où !
Le même Saint-Esprit qui était au commencement sur les eaux alors que la terre était informe et vide, le même Saint-Esprit qui était sur Joseph, Daniel, Samson etc. dans l’Ancien Testament, le Saint-Esprit qui est descendu sur le Seigneur Jésus le jour de Son baptême sous la forme d’une colombe, qui a conduit le Seigneur Jésus au désert, qui l’a oint, qui l’a ressuscité d’entre le mort, qui l’a fait monter au ciel, qui est descendu au jour de la pentecôte avec des langues de feu sur leurs têtes, c’est le même Saint-Esprit que tu as aussi reçu le jour où tu as donné ta vie à Jésus.
Cependant, les expériences que tu auras avec Lui dépendront de la profondeur de ta relation avec Lui, de ta soif, de ta disponibilité, de ton obéissance.
Cela n’a rien à voir avec ton âge, ton sexe, ta race, ta classe sociale, ton continent. N’oublie pas, c’est le même Saint-Esprit.
Tu n’as pas reçu, du moins si tu l’as déjà reçu, un Saint-Esprit « pirate ».
Que Dieu bénisse sa parole.
Si tu as été béni par cet enseignement, ne quitte pas la page sans nous laisser un commentaire, sans partager à tes contacts afin qu’ils soient aussi bénis.
Bon weekend rempli de joie et d’allégresse au nom de Jésus.
Nous soutenir

1 COMMENTAIRE

  1. Je remercie beaucoup cette leçon pour moi qui détermine bien le Saint- Esprit qi fait la difference entre l’Esprit que Dieu avait soufflé dans le premier homme, pour que l’homme soit comme Dieu, et le Saint Esprit qui lui etait resté avec Dieu est venu rester aujourd’hui avec nous.Merci pour la misericorde de DIEU; Amen