1ère Partie : La toute première bénédiction

3
34

Bien-aimé dans le Seigneur, que la grâce abondante et enrichissante de Dieu vous soit multipliée ce beau jour au nom puissant de Jésus ! C’est ici la journée que l’Eternel a faite, qu’elle soit pour nous un sujet de joie et d’allégresse ! Chaque jour est un nouveau jour ! Quelque chose de nouveau, c’est quelque chose qui n’a jamais existé ! Nous nous embourbons avec la mauvaise habitude de continuer avec le passé, surtout le passé négatif dans notre présent et cela affecte négativement notre avenir et nous empêche d’aller de l’avant et de jouir du présent même.
C’est vrai que les années écoulées, l’année passée, le mois passé, la semaine passée et voire hier, les choses n’ont pas marché comme vous le pensiez, comme vous le vouliez, mais cela n’est pas la fin du monde et cela ne veut pas non plus dire que les choses vont toujours continuer à ne pas marcher ou à empirer, non, pas du tout !
Foi, Espérance et Vie, rappelez-vous, nous avions l’habitude de toujours commencé par : Dieu fixe de nouveau un jour ! Aujourd’hui, attendez-vous à recevoir une bonne nouvelle, que quelque chose de bien vous arrive, car l’attente du juste, j’ai bien dit du juste ne sera pas anéantie !
Aujourd’hui, Dieu me dit de vous dire qu’Il vous bénit ! Qu’Il n’a pas changé les Paroles de bénédictions qui étaient sorties dès le commencement sur votre vie ! Les mêmes paroles ont de l’effet jusqu’à présent ! Vous devez les connaître, les désirer et les déclarer jusqu’à ce que cela se manifeste dans votre vie ! Le Seigneur Jésus avait dit que tout passera mais la parole de Dieu ne passera jamais ! Si la bénédiction de Dieu sur notre vie est une parole, c’est-à-dire qu’elle sera d’actualité éternelle et ne passera jamais. C’est-à-dire, que ce sont toutes les mauvaises choses que nous vivons qui n’ont rien à voir avec la bénédiction de Dieu sur notre vie qui doivent passer, nous laisser afin que nous puissions jouir de l’accomplissement des bonnes paroles que Dieu avait déclarées pour nous !
Lisons ces paroles contenues dans la toute première bénédiction que Dieu avait déclarée sur l’homme une fois qu’Il avait été créé :
« Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. » Genèse 1 :28
Dieu le bénit ! Il bénit qui ? L’homme et la femme. (voir le verset 27)
Dieu leur dit ! Nous voyons ici d’une manière claire la définition de la bénédiction telle que vue hier. La bénédiction est une parole. Puisque cette parole est sortie de la bouche de Dieu, je peux dire aussi que la bénédiction est toute bonne parole qui sort de la bouche de Dieu. Quelle était cette bonne parole ? Qu’est ce que Dieu avait dit dans Sa bénédiction sur l’homme et la femme ?

  1. Soyez féconds !

La première bénédiction de Dieu sur l’homme et la femme est qu’ils soient féconds ! C’est le tout premier désire de Dieu pour la vie de l’homme et de la femme. Cette parole n’est pas déclarée seulement sur l’homme seul ni non plus sur la femme seule, mais pour les deux ! Pourquoi Dieu en bénissant l’homme et la femme commence par leur dit d’être fécond ? Comme je l’ai dit à plusieurs reprises, la fécondité est le tout premier composant de la bénédiction de Dieu.
C’est quoi être fécond ?
Celui qui est fécond est celui :

  • Qui produit
  • Qui peut produire beaucoup. Qui est productif.

Etre fécond, c’est donc produire. Pour l’homme et la femme (mariés), cette fécondité doit s’étendre dans tous les domaines de leur vie en commençant par le fruit des entrailles. La suite de la bénédiction de Dieu nous le révèle.
La fécondité est l’aptitude de donner la vie. Si vous êtes un homme marié ou une femme mariée et que vous avez des défis d’avoir le fruit des entrailles, cette bénédiction est quelque chose que vous devez réclamer, déclarer, rechercher car elle est la volonté de Dieu. Il est impossible d’être béni par Dieu et de ne pas être fécond !
Continuons.

  1. Multipliez !

Multiplier, c’est augmenter le nombre, la quantité des êtres ou des choses. A la création, Dieu n’avait pas créé des milliers d’hommes et de femmes. Dieu n’avait créé que l’homme et la femme et leur a donné l’ordre de se multiplier. Avant cela, Dieu leur avait d’abord dit d’être féconds. Nous voyons donc qu’il est impossible de se multiplier tant on n’est pas fécond. On ne peut pas être fécond non plus quand on n’est pas béni, et on ne peut pas être béni sans la déclaration de la parole de Dieu. Sans Dieu, nous ne pouvons parler de la bénédiction. La bénédiction tire donc son origine dans la Parole de Dieu ou en Dieu. C’est-à-dire que si nous voulons être béni, nous n’avons qu’à aller auprès de Dieu, retourner à Sa parole.
Dieu créé l’homme et la femme et déclare Sa parole sur leurs vies et aujourd’hui, nous sommes des milliards sur la terre. Cela nous démontre la puissance de la parole de Dieu, de la bénédiction.

  1. Remplissez la terre !

Remplir est composé du préfixe Re – et de emplir. C’est-à-dire emplir de nouveau. C’est-à-dire rendre plein, combler. Lorsque nous sommes bénis, nous devenons féconds ou productifs, nous nous multiplions et automatiquement nous remplissons.

  1. L’assujettissez !

Assujettir, c’est rendre sujet, soumettre à sa domination ou encore maintenir sous sa domination. Cela s’explique sur la domination de l’homme sur la nature. Là où l’homme vit, la terre lui est assujettie, c’est-à-dire que l’homme la modèle à sa manière. L’homme construit et arrange les choses comme il veut. Il plante les fleurs qu’il veut, il crée les routes, il arrange…il suffit que ce lieu où habitait l’homme puisse être abandonné pour que tout repousse en désordre. L’assujettissement n’est possible que lorsque les hommes sont nombreux, sinon, c’est eux qui seront assujettis.

  1. Dominez sur !

Dominer, cette fois-ci, c’est commander souverainement, avoir une puissance absolue, maîtriser, exercer son autorité, son influence sur…en ce qui nous concerne c’est sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. Ici, j’aimerai déjà signaler que l’intention première de Dieu n’a jamais été que l’homme puisse dominer sur l’homme, ni non plus sur la femme mais sur les autres créatures.
Voila la toute première bénédiction ! Elle vient de Dieu et nous apporte toutes les bonnes choses qui viennent ensuite. Nous pouvons nous rendre compte de la manière dont ces choses se suivent. Il n’y a rien sans l’autre. C’est une succession divine des choses.
Tout tire son origine en Dieu, la parole de la bénédiction est sortie de la bouche de Dieu et a apporté tout ce dont l’homme a besoin pour vivre et être heureux sur terre. Sans la bénédiction de Dieu, l’homme était voué à s’éteindre.
Durant ce mois d’Avril, nous allons désirer ce Dieu car tout vient de Lui. Il n’existe pas de bénédiction sans Dieu, sans Sa parole. La vraie bénédiction ne provient que de Dieu et de Lui seul. Et comme le dit notre cri du cœur, que ce Dieu nous enrichisse et qu’il n’y ait plus même un seul grain de chagrin dans notre vie. C’est ce qui prouve que l’on est béni par Dieu. Nous ne devenons pas seulement riche, mais le chagrin est loin de nous. Peu importe la manière dont vous pouvez être béni, si le chagrin est au rendez-vous, ce que cette bénédiction ne vient pas de Dieu. Que Dieu bénisse Sa parole. Si vous êtes par cet enseignement, n’hésitez pas à le partager pour que nous puissions bénir plusieurs autres personnes au nom de Jésus !
1ère Partie : La toute première bénédiction
Bien-aimé dans le Seigneur, que la grâce abondante et enrichissante de Dieu vous soit multipliée ce beau jour au nom puissant de Jésus ! C’est ici la journée que l’Eternel a faite, qu’elle soit pour nous un sujet de joie et d’allégresse ! Chaque jour est un nouveau jour ! Quelque chose de nouveau, c’est quelque chose qui n’a jamais existé ! Nous nous embourbons avec la mauvaise habitude de continuer avec le passé, surtout le passé négatif dans notre présent et cela affecte négativement notre avenir et nous empêche d’aller de l’avant et de jouir du présent même.
C’est vrai que les années écoulées, l’année passée, le mois passé, la semaine passée et voire hier, les choses n’ont pas marché comme vous le pensiez, comme vous le vouliez, mais cela n’est pas la fin du monde et cela ne veut pas non plus dire que les choses vont toujours continuer à ne pas marcher ou à empirer, non, pas du tout !
Foi, Espérance et Vie, rappelez-vous, nous avions l’habitude de toujours commencé par : Dieu fixe de nouveau un jour ! Aujourd’hui, attendez-vous à recevoir une bonne nouvelle, que quelque chose de bien vous arrive, car l’attente du juste, j’ai bien dit du juste ne sera pas anéantie !
Aujourd’hui, Dieu me dit de vous dire qu’Il vous bénit ! Qu’Il n’a pas changé les Paroles de bénédictions qui étaient sorties dès le commencement sur votre vie ! Les mêmes paroles ont de l’effet jusqu’à présent ! Vous devez les connaître, les désirer et les déclarer jusqu’à ce que cela se manifeste dans votre vie ! Le Seigneur Jésus avait dit que tout passera mais la parole de Dieu ne passera jamais ! Si la bénédiction de Dieu sur notre vie est une parole, c’est-à-dire qu’elle sera d’actualité éternelle et ne passera jamais. C’est-à-dire, que ce sont toutes les mauvaises choses que nous vivons qui n’ont rien à voir avec la bénédiction de Dieu sur notre vie qui doivent passer, nous laisser afin que nous puissions jouir de l’accomplissement des bonnes paroles que Dieu avait déclarées pour nous !
Lisons ces paroles contenues dans la toute première bénédiction que Dieu avait déclarée sur l’homme une fois qu’Il avait été créé :
« Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. » Genèse 1 :28
Dieu le bénit ! Il bénit qui ? L’homme et la femme. (voir le verset 27)
Dieu leur dit ! Nous voyons ici d’une manière claire la définition de la bénédiction telle que vue hier. La bénédiction est une parole. Puisque cette parole est sortie de la bouche de Dieu, je peux dire aussi que la bénédiction est toute bonne parole qui sort de la bouche de Dieu. Quelle était cette bonne parole ? Qu’est ce que Dieu avait dit dans Sa bénédiction sur l’homme et la femme ?

  1. Soyez féconds !

La première bénédiction de Dieu sur l’homme et la femme est qu’ils soient féconds ! C’est le tout premier désire de Dieu pour la vie de l’homme et de la femme. Cette parole n’est pas déclarée seulement sur l’homme seul ni non plus sur la femme seule, mais pour les deux ! Pourquoi Dieu en bénissant l’homme et la femme commence par leur dit d’être fécond ? Comme je l’ai dit à plusieurs reprises, la fécondité est le tout premier composant de la bénédiction de Dieu.
C’est quoi être fécond ?
Celui qui est fécond est celui :

  • Qui produit
  • Qui peut produire beaucoup. Qui est productif.

Etre fécond, c’est donc produire. Pour l’homme et la femme (mariés), cette fécondité doit s’étendre dans tous les domaines de leur vie en commençant par le fruit des entrailles. La suite de la bénédiction de Dieu nous le révèle.
La fécondité est l’aptitude de donner la vie. Si vous êtes un homme marié ou une femme mariée et que vous avez des défis d’avoir le fruit des entrailles, cette bénédiction est quelque chose que vous devez réclamer, déclarer, rechercher car elle est la volonté de Dieu. Il est impossible d’être béni par Dieu et de ne pas être fécond !
Continuons.

  1. Multipliez !

Multiplier, c’est augmenter le nombre, la quantité des êtres ou des choses. A la création, Dieu n’avait pas créé des milliers d’hommes et de femmes. Dieu n’avait créé que l’homme et la femme et leur a donné l’ordre de se multiplier. Avant cela, Dieu leur avait d’abord dit d’être féconds. Nous voyons donc qu’il est impossible de se multiplier tant on n’est pas fécond. On ne peut pas être fécond non plus quand on n’est pas béni, et on ne peut pas être béni sans la déclaration de la parole de Dieu. Sans Dieu, nous ne pouvons parler de la bénédiction. La bénédiction tire donc son origine dans la Parole de Dieu ou en Dieu. C’est-à-dire que si nous voulons être béni, nous n’avons qu’à aller auprès de Dieu, retourner à Sa parole.
Dieu créé l’homme et la femme et déclare Sa parole sur leurs vies et aujourd’hui, nous sommes des milliards sur la terre. Cela nous démontre la puissance de la parole de Dieu, de la bénédiction.

  1. Remplissez la terre !

Remplir est composé du préfixe Re – et de emplir. C’est-à-dire emplir de nouveau. C’est-à-dire rendre plein, combler. Lorsque nous sommes bénis, nous devenons féconds ou productifs, nous nous multiplions et automatiquement nous remplissons.

  1. L’assujettissez !

Assujettir, c’est rendre sujet, soumettre à sa domination ou encore maintenir sous sa domination. Cela s’explique sur la domination de l’homme sur la nature. Là où l’homme vit, la terre lui est assujettie, c’est-à-dire que l’homme la modèle à sa manière. L’homme construit et arrange les choses comme il veut. Il plante les fleurs qu’il veut, il crée les routes, il arrange…il suffit que ce lieu où habitait l’homme puisse être abandonné pour que tout repousse en désordre. L’assujettissement n’est possible que lorsque les hommes sont nombreux, sinon, c’est eux qui seront assujettis.

  1. Dominez sur !

Dominer, cette fois-ci, c’est commander souverainement, avoir une puissance absolue, maîtriser, exercer son autorité, son influence sur…en ce qui nous concerne c’est sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. Ici, j’aimerai déjà signaler que l’intention première de Dieu n’a jamais été que l’homme puisse dominer sur l’homme, ni non plus sur la femme mais sur les autres créatures.
Voila la toute première bénédiction ! Elle vient de Dieu et nous apporte toutes les bonnes choses qui viennent ensuite. Nous pouvons nous rendre compte de la manière dont ces choses se suivent. Il n’y a rien sans l’autre. C’est une succession divine des choses.
Tout tire son origine en Dieu, la parole de la bénédiction est sortie de la bouche de Dieu et a apporté tout ce dont l’homme a besoin pour vivre et être heureux sur terre. Sans la bénédiction de Dieu, l’homme était voué à s’éteindre.
Durant ce mois d’Avril, nous allons désirer ce Dieu car tout vient de Lui. Il n’existe pas de bénédiction sans Dieu, sans Sa parole. La vraie bénédiction ne provient que de Dieu et de Lui seul. Et comme le dit notre cri du cœur, que ce Dieu nous enrichisse et qu’il n’y ait plus même un seul grain de chagrin dans notre vie. C’est ce qui prouve que l’on est béni par Dieu. Nous ne devenons pas seulement riche, mais le chagrin est loin de nous. Peu importe la manière dont vous pouvez être béni, si le chagrin est au rendez-vous, ce que cette bénédiction ne vient pas de Dieu. Que Dieu bénisse Sa parole. Si vous êtes par cet enseignement, n’hésitez pas à le partager pour que nous puissions bénir plusieurs autres personnes au nom de Jésus !
Je vous conseille la sélection de prières de bénédictions, cliquez ici.


Ou devenez un Bon Dispensateur de Foi, Espérance et Vie et ensemble, enseignons la justice à la multitude afin que nous puissions briller pour les étoiles à toujours et à perpétuité. Etes-vous intéressé? Cliquez ici pour souscrire et que Dieu vous bénisse au nom puissant de Jésus.
 
 

3 Commentaires