1. Prenez courage (suite a)

Bien-aimé dans le Seigneur, que la paix, la joie, l’amour, la grâce abondante de Dieu notre cher tendre Père céleste et la communion du Saint-Esprit soient votre partage en ce moment au nom puissant de Jésus.
Nous continuons avec la série de notre enseignement. Dans la partie précédente, nous avons vu pourquoi est ce que Dieu nous demandait-Il de prendre courage en premier ?
Et aujourd’hui, la question à laquelle nous allons répondre est :
Pourquoi devons-nous prendre ou encore reprendre courage ?
Nous serons plus pratiques avec quelques exemples bibliques, nous prendrons des cas concrets, et par rapport à cela, chacun se mettra face à sa vie, à sa situation et se décidera de prendre ou de reprendre courage !
J’utilise prendre ou reprendre parce qu’il y a des gens qui autrefois étaient courageux, avaient du courage, avaient confiance en Dieu, à Ses serviteurs, mais pour une raison ou une autre ils l’ont perdu.  A tous ceux là, nous leurs diront de reprendre courage. Alors, la raison pour laquelle nous devons prendre ou reprendre courage est :

  • Pour explorer le pays de la promesse, en prendre les fruits et le conquérir

J’ai trouvé le mot courage, employé pour la toute première fois dans la Bible dans l’histoire que je vais nous raconter. Nous sommes dans Nombres 13. Il est très important ce que nous allons apprendre dans cette partie. Les enfants d’Israël, comme nous le savons, étaient sortis d’Egypte vers la terre promise, le pays dans lequel coulaient du lait et du miel que Dieu leur avait promis.
Lisons :
« L’Éternel parla à Moïse, et dit: Envoie des hommes pour explorer le pays de Canaan, que je donne aux enfants d’Israël. Tu enverras un homme de chacune des tribus de leurs pères; tous seront des principaux d’entre eux. » Nombres 13 :1-2
Dans ce passage, c’est Dieu Lui-même qui s’adresse à Moïse parce que les enfants d’Israël étaient à deux pas de Canaan. Notons ici que Dieu ne dit pas : « pour explorer le pays de Canaan, qu’Il donnera aux enfants d’Israël, mais qu’Il a donné aux enfants d’Israël. »
Avant d’avancer, posons-nous encore une autre question très importante ici :
Pourquoi n’a-t-il pas donné aux enfants d’Israël d’accéder directement dans le pays, mais Il leur demande d’abord d’aller l’explorer? Pourtant, ils y étaient déjà à la porte. Pourquoi aller d’abord explorer et non pas entrer et posséder directement le pays ? 
La réponse à cette question est un principe très important à retenir et à appliquer chaque jour dans notre vie toutes les fois que nous serons confrontés à ce qui est difficile, à ce qui nous dépasse. Je suis sûr que plusieurs d’entre nous connaissent le dit principe mais souvent, nous nous laissons emporter par la réalité.
L’Ancien Testament, comme il est écrit est l’ombre des choses à venir. Colossiens 2 :17
Qu’est ce que Dieu voulait apprendre au peuple d’Israël en leur demandant d’aller d’abord voir, espionner avant d’y entrer ?
Dieu voulait tout simplement leur apprendre la foi en Lui. Le Dieu qui vous fait la promesse, qui ne parle pas au futur mais au présent, qui dit que je donne…Il est important de voir ce que nous avons demandé à Dieu dans notre cœur même si avec nos yeux physiques, c’est tout à fait le contraire.
Commencez maintenant à regarder le problème qui vous confronte et en faites en plus, voyez ce problème être résolu !
Lisons pour mieux comprendre :
« A leur arrivée, ils se rendirent auprès de Moïse et d’Aaron, et de toute l’assemblée des enfants d’Israël, à Kadès dans le désert de Paran. Ils leur firent un rapport, ainsi qu’à toute l’assemblée, et ils leur montrèrent les fruits du pays.
Voici ce qu’ils racontèrent à Moïse: Nous sommes allés dans le pays où tu nous as envoyés. A la vérité, c’est un pays où coulent le lait et le miel, et en voici les fruits.
Mais le peuple qui habite ce pays est puissant, les villes sont fortifiées, très grandes; nous y avons vu des enfants d’Anak.
Les Amalécites habitent la contrée du midi; les Héthiens, les Jébusiens et les Amoréens habitent la montagne; et les Cananéens habitent près de la mer et le long du Jourdain.
Caleb fit taire le peuple, qui murmurait contre Moïse. Il dit: Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs!
Mais les hommes qui y étaient allés avec lui dirent: Nous ne pouvons pas monter contre ce peuple, car il est plus fort que nous.
Et ils décrièrent devant les enfants d’Israël le pays qu’ils avaient exploré. Ils dirent: Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer, est un pays qui dévore ses habitants; tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d’une haute taille;
et nous y avons vu les géants, enfants d’Anak, de la race des géants: nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles. » Nombres 13 :26-33
Récapitulons:

  • Dieu donne aux enfants d’Israël un pays où coulent le lait et le miel
  • Ces derniers (les enfants d’Israël) étaient dans le désert en ce temps, lorsqu’ils sont sortis d’Egypte.
  • Dieu leur demande d’aller espionner le pays en question
  • Ils obéissent, y vont et à leur retour, voila leur rapport.

Leurs avis se divergent ! Dix viennent avec des propos très négatifs, genres :
…Mais le peuple qui habite ce pays est puissant,
les villes sont fortifiées, très grandes;
nous y avons vu des enfants d’Anak…
…Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer, est un pays qui dévore ses habitants;
tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d’une haute taille;
et nous y avons vu les géants, enfants d’Anak, de la race des géants:
nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles.
Posons-nous encore une fois la question. Qui a donné le pays aux enfants d’Israël ? Euh bien, c’est Dieu. Maintenant, si le peuple qui y habite est puissant, est-il plus puissant que le Dieu qui a fait la promesse ? Le pays dévore ses habitant…est-ce Dieu vous a-t-Il fait la promesse afin de vous faire dévorer ? Nous y avons vu les géants…et nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles !
Arrêtons-nous là !
Nous étions à nos yeux comme des sauterelles !…aux leurs ? Je m’en fiche complètement !
Comment vous voyez-vous face à vos ennemis, face à tout ce que vous avez comme obstacle devant votre miracle ?
Je donne un exemple :
Dieu vous dit qu’Il vous a guérit de votre maladie. Cependant, vous voyez toujours les symptômes de la dite maladie, vous avez encore des douleurs…en plus la maladie en question est une maladie dite incurable ou héréditaire par les hommes. Au lieu de vous concentrer, vous accrocher à Dieu qui dit qu’Il vous a guéri, vous commencez à vous attarder sur vos douleurs, vos les symptômes, par le rapport médical et tout ce que vous faites, au lieu de confesser votre guérison, vous confessez votre maladie.
Un autre exemple :
Dieu vous dit qu’Il vous a bénie et qu’Il vous donne le fruit des entrailles. Cependant, les médecins vous disent que vous avez des myomes, des kystes et consorts. Et vous pensez que ce que les médecins ont dit ou ce que vous ressentez comme douleurs va empêcher Dieu d’accomplir Sa parole ? Et tout ce que vous faites, c’est pleurer, vous plaindre, vous souciez, vous refusez de manger et vous faites le tour du monde pour chercher les spécialistes, les marabouts, les devins pour savoir qui est derrière votre problème…vous oubliez la parole de Dieu !
Notez qu’en dépit de ce que peut être la réalité, c’est-à-dire ce que vous voyez, sentez, entendez, vous devez vous accrocher à ce que Dieu a dit, vous devez voir ce que Dieu a dit, vous devez confesser ce que Dieu a dit jusqu’à ce que vous toucherez, foulerez, mangerez, verrez physiquement ce que Dieu a dit.
Lisons :
« La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots: Que vois-tu, Jérémie? Je répondis: Je vois une branche d’amandier.
Et l’Éternel me dit: Tu as bien vu; car Je veille sur ma parole, pour l’exécuter. » Jérémie 1 :11-12
Ce que nous voyons a de l’influence sur ce que Dieu va faire pour nous. Parce que Jérémie avait bien vu, Dieu lui dira qu’Il veille sur Sa parole pour l’exécuter. C’est Dieu qui va exécuter Sa parole et non pas vous ! Tant que vous continuerez à voir suivant ce qui est physique, suivant ce que tout le monde voit, vous aurez ce que vous voyez et vous aurez le même résultat que tout le monde.
Dans le désert dans lequel vous vous trouvez, sachez que Dieu vous a donné la terre promise ! Peu importe les géants qui y habitent ! Dieu exécutera Sa parole et vous entrerez dans votre héritage, vous posséderez vos possessions au nom puissant de Jésus.
Voyons ce que Paul a dit pour clôturer cette partie :
« C’est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour.
Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire,
parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles. » 2 Corinthiens 4 :16-18
Ne regardez pas aux choses telles qu’elles sont maintenant ! Ne regardez pas à votre situation telle qu’elle est maintenant ! Ne regardez pas à votre maladie suivant le rapport médical ! Regardez aux promesses de Dieu ! Regardez à la Parole de Dieu ! Voyez votre guérison, voyez vous en bonne santé, voyez-vous dans votre bureau, voyez-vous entrain d’allaiter votre bébé miracle, voyez votre visa sur votre passeport, voyez vous avec les documents que vous cherchez, voyez-vous avec tout ce que Dieu a dit en dépit de ce qui est visible jusqu’à ce que ce qui est invisible devienne tangible car Dieu veille sur Sa parole pour l’accomplir. Vous vous rendez compte ? Dieu veille sur Sa parole afin de l’exécuter !
Suivons l’exemple de Caleb :
« Caleb fit taire le peuple, qui murmurait contre Moïse. Il dit: Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs! » Nombres 13 :30
Voila ce qu’il faut faire ! Faites taire tout ce qui murmurent autour de vous ! Tout ce qui vous décourage ! Mettez votre foi à l’œuvre ! Emparez-vous de votre pays, de votre bénédiction, de votre guérison, de votre travail, de votre bébé miracle au nom puissant de Jésus !
Rappelons-nous des paroles de notre Seigneur Jésus :
« Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. » Matthieu 11 :12
Cela demande la violence afin que vous puissiez vous emparer du royaume des cieux ! Je vous vois prier encore avec violence afin de vous emparer de ce que Dieu vous a donné ! Prenez courage comme l’aveugle Bartimée ! Criez, criez, criez au Seigneur Jésus, jusqu’à ce qu’Il s’arrête, vous appelle et vous accorde le désire de votre cœur ! Cette semaine j’attends votre témoignage ! Durant ce mois et avant la fin de cette année, je recevrai de vous encore d’autres témoignages des œuvres puissantes de Dieu dans votre vie à cause de votre foi au nom puissant de Jésus !
Que Dieu bénisse Sa parole au nom puissant de Jésus. Si vous êtes édifié, ne soyez pas égoïste ! Partagez afin que d’autres aussi soient bénis. Ce sera aussi un plaisir pour nous de lire votre commentaire. Et si Dieu vous met à cœur de bénir cette œuvre, n’hésitez pas à le faire car nous devons encore édifier plusieurs. Prêtez-nous main forte et vous ne manquerez pas votre récompense au nom puissant de Jésus. Nos livres doivent être publiés, nous devons voyager pour venir partager et prier avec vous en live ! Si vous êtes intéressé par l’un de nos projets, n’hésitez pas à nous contacter et que Dieu vous bénisse au nom puissant de Jésus !
Spécialement aujourd’hui, je vous invite aussi à auditionner la 6ème chanson  de mon tout premier album « Elévation », elle est intitulée: « Un avenir en couleur ».
Cette chanson vous bénira !

10 Comments

  1. Que Dieu soit loué au plus haut des cieux,soyez béni Pasteur!!!

    Répondre
    1. Soyez bénie ma chère soeur et bienvenue sur Foi, Espérance et Vie. Que Dieu vous bénisse abondamment au nom puissant de Jésus.

      Répondre
  2. Merçi Pasteur vs m’avez encore donné la force renouvellé ma foi mrc6pr la parole que Dieu vs benit amen amen amen

    Répondre
    1. Que Dieu vous bénisse ma chère soeur Angela.

      Répondre
  3. Amen. Je prends courage au nom de Jésus. Dieu vous bénisse Pasteur du Net pour ces enseignements inspirées qui sont notre nourriture de chaque jour.

    Répondre
  4. Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées , que le Seigneur vous bénisse ainsi que votre famille pasteur et vous inspire encore plus , afin de nourrir les âmes qui ont soif de la parole de Dieu. Cette semaine est une de miricle , du surnaturel, le Dieu qui était capable de faire pour Éli , Josué est capable de faire pour noud . Il est le même hier aujourd’hui et éternellement , il est souverain et je lui rend grâce pour ses bienfaits tant que nous vivons il y a de l’espoir car aucun combat mené avec Dieu est destiné à l’échec. Le Dieu de l’impossible , salela nga bikamwa que ngayi PE na tatola monene na yo. Merci chère tendre père pour ta fidélité.

    Répondre
  5. AMEN AMEN AMEN

    Répondre
  6. Amen!

    Répondre
  7. Dieu de l’impossible qui devient possible, sois élevé, exalté, glorifié et loué pour Ta parole. Merci PastaNet pour cet enseignement qui ravive mon courage et m’incite à regarder encore aux promesses de Dieu pour moi; je fais taire les murmures autour de moi au nom de Jésus car Dieu va exécuter sa parole et ses promesses dans ma situation, je vois à l’accomplissement de Ses promesses merci Père céleste pour Foi Espérance & Vie, bénis ton serviteur ainsi que sa famille et ceux qui lui sont chers, fais de même pour moi Alléluia Amen Seigneur montre-moi Ta gloire et que tte langue confesse Ta grandeur dans ma vie Confonds mes ennemis et défends ma cause je te prie Amen Amen Amen Amen Amina Hosana oui je crois Père que Tu agis encore et fais des prodiges et miracles béni soit Ton nom !

    Répondre
    1. Amen. Amen. Amen. Que Dieu soit béni à jamais!

      Répondre

Leave a Reply