Une source en vous-même ?

Une source en vous-même ?

Bien-aimé(e) dans le Seigneur, que la grande grâce du Dieu Tout-Puissant abonde dans votre vie au nom puissant de Jésus.

Introduction

Je viens par la présente partager cette parole édifiante de Dieu avec vous. Lisez jusqu’à la fin car Dieu va vous fortifier. Cette petite exhortation renforcera votre confiance en Dieu. Lorsque nous parlons de la confiance, nous faisons aussi allusion à la foi. Car, sans la foi, nous ne pouvons pas être agréables à Dieu. Hébreux 11 :6 Et ceux qui confient en l’Eternel trouvent dans leurs cœurs des chemins tous tracés. Psaumes 84 :6

Dans les lignes qui suivent, je vais nous faire découvrir qu’en Christ Jésus, nous devenons des sources en mêmes.

Dieu faire jaillir des sources et des torrents

Voyons ces passages :

Psaume 74 :15 (Louis second):
« Tu as fait jaillir des sources et des torrents. Tu as mis à sec des fleuves qui ne tarissent point. »

J’aime les versions, Second 21 qui dit :

« Tu as fait jaillir des sources et des torrents, tu as mis à sec des fleuves qui n’arrêtaient jamais de couler. »

Et Darby :

« Tu as fait sortir la source et le torrent; tu as séché les grosses rivières. »

Dieu fait jaillir des sources même d’un rocher

Lisons :

Psaumes 78 :15-16 :

« Il fendit des rochers dans le désert, et il donna à boire comme des flots abondants; du rocher il fit jaillir des sources, et couler des eaux comme des fleuves. »

Dieu change les fleuves en déserts

Lisons :

Psaume 107 :33-36 :

« Il change les fleuves en désert, et les sources d’eaux en terre desséchée, le pays fertile en pays salé, à cause de la méchanceté de ses habitants. Il change le désert en étang, et la terre aride en sources d’eaux, et il y établit ceux qui sont affamés. »

Esaïe 35 :6-7 :
« Alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet éclatera de joie.
Car des eaux jailliront dans le désert, et des ruisseaux dans la solitude; le mirage se changera en étang et la terre desséchée en sources d’eaux; dans le repaire qui servait de gîte aux chacals,
Croîtront des roseaux et des joncs. »

Et aussi…

Esaïe 41 :17-20 :
« Les malheureux et les indigents cherchent de l’eau, et il n’y en a point; leur langue est desséchée par la soif. Moi, l’Éternel, je les exaucerai; Moi, le Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas. Je ferai jaillir des fleuves sur les collines, et des sources au milieu des vallées; Je changerai le désert en étang, et la terre aride en courants d’eau; Je mettrai dans le désert le cèdre, l’acacia, le myrte et l’olivier; Je mettrai dans les lieux stériles le cyprès, l’orme et le buis, tous ensemble; afin qu’ils voient, qu’ils sachent, qu’ils observent et considèrent que la main de l’Éternel a fait ces choses, que le Saint d’Israël en est l’auteur. »

J’aime cette promesse…

Esaïe 49 :10 :
« Ils n’auront pas faim et ils n’auront pas soif; le mirage et le soleil ne les feront point souffrir; car celui qui a pitié d’eux sera leur guide, et il les conduira vers des sources d’eaux. »

Une source de farine et d’huile ?

Dans 1 Rois, le chapitre 17, les versets 2 à 7, Dieu dit à Elie de se rendre au torrent de Kerith. Là Dieu l’avait caché et le nourrissait aussi. Mais qu’est ce qui se passe au verset 7 ?

Il est écrit :
« Mais au bout d’un certain temps le torrent fut à sec, car il n’était point tombé de pluie dans le pays. »

Gardons ce passage à cœur.

Toujours dans 1 Rois 17, à partir du verset 8, Dieu donna une autre instruction à Elie. Il lui dit qu’Il a ordonné à une veuve de le nourrir. Oh mon Dieu ! Dieu serait-il un menteur ? Parce que lorsqu’Elie arrive chez la veuve, apparemment rien ne montre qu’elle pouvait le faire. Il y avait la famine, la sécheresse et cette veuve n’avait pas grande chose. Elle s’apprêtait à cuire son dernier repas après, attendre la mort. Pour faire bref, je vous demande de lire du verset 8 au verset 16, d’une poignée d’huile dans le pot et d’un peu d’huile dans la cruche, Dieu en a fait des sources.

Lisons le verset 16 :
« La farine qui était dans le pot ne manqua point, et l’huile qui était dans la cruche ne diminua point, selon la parole que l’Éternel avait prononcée par Élie. »

Par ce passage nous montre que Dieu ne fait pas jaillir seulement les eaux, mais aussi toute autre chose que Ses enfants peuvent avoir besoin. Il a fait jaillir de la farine dans le pot de cette veuve et de l’huile dans sa cruche.

Dieu est aussi la source de vie

Il est écrit dans le Psaume 36 :10 :
« Car auprès de toi est la source de la vie; par ta lumière nous voyons la lumière. »

Jérémie le confirme dans Jérémie 17 :13 :
« Toi qui es l’espérance d’Israël, ô Éternel! Tous ceux qui t’abandonnent seront confondus. Ceux qui se détournent de moi seront inscrits sur la terre, car ils abandonnent la source d’eau vive, l’Éternel. »

Une source en nous-mêmes !

Savez-vous qu’il y a une source en nous-mêmes ? Ou en vous-même?  Ce n’est pas n’importe laquelle ! C’est une source qui jaillira jusqu’à la vie éternelle. Dans Jean 4, du verset 1er au verset 16, même jusqu’au verset 42, l’on nous parle de la femme Samaritaine. Les16 premiers versets seulement nous concernent. Dans leur conversation, le Seigneur Jésus dévoile que le salut qu’Il accorde est en réalité une source. Si Dieu est la source et qu’en donnant Lui donnant nos vies Il vient habiter en nous, la source est donc en nous. La Parole de Dieu est simple que ça. Voyons comment le Seigneur Jésus le dit du verset 13 au verset 14 :

« Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. »

En tant qu’enfant de Dieu, le salut que nous avons reçu est une source en nous-mêmes. Cette source est intarissable et jaillira jusqu’à la vie éternelle. C’est ce qui explique aussi ce que nous dit le Seigneur dans Jean 10 :10b. Il est venu afin que nos brebis aient la vie et qu’elles soient dans l’abondance.

Esaïe 12, les versets 3 et 4, nous parle des sources du salut:

« Vous puiserez de l’eau avec joie aux sources du salut, et vous direz en ce jour-là: Louez l’Éternel, invoquez son nom, publiez ses œuvres parmi les peuples, rappelez la grandeur de son nom! »

A qui donc s’adresse ce message ?

A vous qui traversez des moments difficiles

Sachez que Dieu est la source de tout. Il est la source de tout ce que nous cherchons et avons besoin. Nous n’avons pas à nous lamenter, à pleurer, à nous inquiéter, à avoir peur. Surtout, nous ne devons pas aller chercher le secours ailleurs. Ne nous détournons pas de Lui. Apprenons à Lui faire confiance car Il est la source de tout. Cherchons-Le dans la prière, le jeûne et tout autre sacrifice que le Saint-Esprit peut nous inspirer. Notre Dieu est capable de tout changer. Toute autre source peut tarir sauf Lui. C’est-à-dire que le secours que nous ne pouvons pas trouver ailleurs, nous le trouverons en Lui.

A vous qui êtes dans l’abondance

Vous vous sentez en sécurité à cause de l’abondance des choses de cette vie. Sachez qu’il n’y a de vraie sécurité qu’en Dieu et Dieu seul. Si un fleuve intarissable peut sécher. Imaginez ce qui peut aux ressources sur lesquelles vous vous appuyer.  Ceci n’est pas pour faire peur mais plutôt vous faire réfléchir. Ne faites en aucun moment confiance en vos richesses ? Ne faites pas du mal aux autres parce que vous êtes intouchables. Vous corrompez les gens autour de vous et faites le mal. Tout passera. Ne vous laissez pas tromper par ce qui est passager. Revenez à Dieu de tout votre cœur et Il fera de vous des sources de bénédictions et vous donnera accès aux vraies richesses.


Que Dieu vous bénisse abondamment. Ce message vous a béni ? Pourquoi ne pas le partager ? Inscrivez-vous à notre liste des mails pour recevoir nos prochaines publications. Et si Dieu vous met à cœur de bénir cette œuvre, n’hésitez pas à nous contacter par notre Whatsapp : +243826567399

Leave a Reply