J'ai finalement accouché à terme...

« Défiée par les accouchements prématurés, j’ai finalement accouché à terme malgré un col utérin ouvert »

Shaloom Peuple de Dieu et la Famille bénie,

Aujourd’hui je viens témoigner la grandeur de Dieu à travers  ma vie

Je suis mariée et mère de 5 enfants grâce à Dieu. J’ai eu 4 grossesses dont une des jumeaux. Toutes mes grossesses ont été à risque sauf la première qui est arrivée à terme avec la naissance de mon premier garçon qui pesait 3 kg 960.

Les choses se sont compliquées lors de ma deuxième grossesse ; à 5 mois, j’ai accouché de ma fille qui était un grand prématuré avec 1kg 100, j’étais terrifiée parce que je n’avais jamais vu un bébé aussi petit et fragile. Ma fille était restée au service de néonatologie durant 2 mois.

Quand j’ai eu ma fille, les deux familles commençaient déjà à se plaindre, que jamais pareil cas ne s’est passé chez eux, c’était une période dure à surmonter et cela se déroulait en 2008.

En 2012, je tombe à nouveau enceinte, cette fois-ci des jumeaux, par la grâce du Seigneur, et tout se passait bien jusqu’au mois de septembre à 5 mois de grossesse, j’avais dû accoucher de mes enfants, l’histoire se répétant dans ma vie, ils pesaient 680gr et 700 gr. Quelle tristesse ! Je me sentais  seule, et les deux familles s’étaient plaint de plus belle, se rendant réciproquement les responsabilités face à la situation.

Et à l’époque, je fréquentais l’église catholique. Les jumeaux étaient restés à l’hôpital pendant 3 mois. Je ne faisais que des allers-retours entre la maison et l’hôpital, et  me retrouvais  à nouveau toute seule face à ce drame parce que c’était la 2ème fois je revivais la même tragédie ; cela m’a poussé à vraiment chercher la face de Dieu et à changer d’église pour aller dans les églises de réveil afin d’avoir les réponses à mes nombreuses questions. Ma principale prière était  que le Seigneur me redonne ma valeur aux yeux de tous ceux qui se moquaient de moi et de mes enfants. C’était long et dur.

En 2019, j’ai commencé à recevoir d’une sœur  des notifications sur les prédications de l’apôtre Wisdom Bomolo Bokungu mais je n’y prêtais pas attention. Un jour, j’ai commencé à suivre les enseignements et les programmes. En avril de la même année, j’ai eu une forte grippe  qui m’avait pratiquement alitée. Au mois de mai, il y a eu le programme de SPI (Spéciales Prières d’Instance) auquel j’avais décidé de participer et de poursuivre malgré la maladie. Je ne voulais pas rester sur une défaite ! Si Jésus avait triomphé, donc je me devais aussi triompher. Or, je ne savais pas que le Seigneur avait déjà commencé ma restauration.

J’avais persévéré dans ces conditions. Je ne priais et pleurais que pour le sujet que j’avais à cœur : « Que le Seigneur ôte mon opprobre. » J’avais pu contacter l’apôtre Wisdom pour lui tenir informé de la situation et il avait prié pour moi.

La grossesse a été confirmée juste après le programme de SPI, et lors de ma séance d’échographie,  le gynécologue m’apprenait à ma grande surprise que le col était ouvert et cela demandait une surveillance stricte, vue les antécédents de grossesses à risque.

En quittant la clinique, j’ai prié et déclaré que cette fois-ci j’accoucherai à terme ! J’étais  combattue dans tous les sens ! Le diable sentait la gloire venait et m’a fait vivre isolement. Je n’avais aucune visite. Même mon propre mari ne m’assistait pas. Je ne bénéficiais que de l’aide de mes enfants.

Tous les 15 jours, je devais subir des examens et aussi voir le gynécologue durant ces périodes pour qu’elle évalue le degré d’ouverture du col dont il ne fallait pas dépasser un seuil.

Au 5ème mois, j’ai dû subir un cerclage suite à un dépassement de limite de col, j’ai eu aussi beaucoup de restrictions pour faire le ménage et autres tâches. Malgré tout cela, je suivais le programme de « Dès le matin ». La grossesse se déroulait normalement, pas d’infections, ni autres complications, grâce à Dieu qui soutenait mon col.

 En janvier 2020, le cerclage a été ôté et le col est resté ouvert jusqu’à l’accouchement normal à 15 jours avant le terme. Le bébé est né en bonne santé pesait 3kg 800. Il a été soutenu par la main de  Dieu malgré que le col était resté ouvert.

Alléluia ! L’Eternel a finalement ôté l’opprobre qui pesait sur moi, que Toute le Gloire lui revienne !

Sœur du Net, Famille Bénie France

4 Responses

  1. Amen amen! Notre Dieu est Fidèle et jamais Il ne nous abondonne,quand on le cherche Il se laisse trouver.
    Demeurez bénie ma chère maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *