Shalom mes bien-aimés ! Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence et sa joie ineffable vous soient encore multipliées ce jour. Durant ce mois de Juin, nous faisons de notre mieux suivant l’instruction du Seigneur et l’aide du Saint-Esprit de nous réconforter par les exhortations à notre dévotion matinale : « DE LE MATIN » sur notre page Facebook. Et, nous faisons aussi de notre mieux de le faire par écrit pour le site. Ce mois, à titre de rappel, le Seigneur notre Dieu et notre tendre Père céleste tiens à ce que nous prenions courage !

Dieu soutient toutes choses par la Parole puissante !

Lisons Hébreux 1:1-3 :

« Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, et qui, étant le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts ;»

La partie qui nous intéresse ici est celle qui est en gras. Dieu soutient toutes choses par sa parole puissante. Il soutient l’univers entier. Le ciel au-dessus de nos têtes est soutenu par la parole de Dieu. C’est ainsi que Dieu soutient toutes choses depuis la création.

Rien que la compréhension de cette portion des Saintes Ecritures peut affermir notre foi et prévenir le doute en nous. Nous avons vu dans les parties précédentes que Dieu nous communique Sa paix à travers de Sa Parole.

Si nous lisons l’Evangile selon Jean, le chapitre 16, le 1er et le dernier verset, le Seigneur Jésus est en train d’insister sur la Parole qu’il nous dit. Au verset premier, il dit :

« Je vous ai dit ces choses, afin qu’elles ne soient pas pour vous une occasion de chute. »

La version le Semeur le dit mieux :

« Je vous ai dit tout cela pour que vous soyez préservés de toute chute. »

La version français courant nous aide encore :

« Je vous ai dit cela pour que vous n’abandonniez pas la foi. »

Et au dernier, le verset 33, il dit :

« Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. »

C’est notre texte de base, nous y reviendrons plusieurs fois au courant de ce mois.

Voyons comment le Semeur et Français Courant le disent.

Le Semeur :

« Il fallait que je vous dise aussi cela pour que vous trouviez la paix en moi. Dans le monde, vous aurez à souffrir bien des afflictions. Mais courage ! Moi, j’ai vaincu le monde ! »

Français courant :

« Je vous ai dit tout cela pour que vous ayez la paix en restant unis à moi. Vous aurez à souffrir dans le monde. Mais courage ! J’ai vaincu le monde. »

Pour préserver de la chute, pour nous encourager, le Seigneur nous parle. Peu importe ce que nous vivons et même la maladie qui peut nous ronger et nous défier, la parole de Dieu est ce dont nous avons besoin pour avoir la paix et la guérison.

Avançons dans notre exhortation du jour par la lecture de Proverbes 4:20-23, il est écrit :

« Mon fils, sois attentif à mes paroles, Prête l’oreille à mes discours.  Qu’ils ne s’éloignent pas de tes yeux; Garde-les dans le fond de ton cœur;   Car c’est la vie pour ceux qui les trouvent, C’est la santé pour tout leur corps.  Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. »

Dieu nous parle, cependant, nous avons une responsabilité très importante celle de garder nos cœurs. Chaque enfant de Dieu a la responsabilité de veiller sur son cœur et ne pas laisser n’importe quoi rester longtemps dans son cœur. Il ne doit s’y trouver dans le fond de notre cœur que la parole de Dieu.

La Parole de Dieu, si dure soit-elle n’a qu’un seul but : nous changer, nous transformer.

Dans le passage que nous venons de lire, nous voyons même l’action de la Parole de Dieu pour notre santé. La Parole de Dieu, lorsqu’elle est lue, méditée, ressassée, elle nous garantit la santé. Nous devons faire attention à tout ce que nous repassons dans nos cœurs.

Soyons toujours prudents, car dans 1 Pierre 5:8, il est écrit :

« Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. »

Le diable n’est pas un gentilhomme. Lorsqu’il vient dans la vie d’une personne c’est tout simplement pour dérober, égorger et détruire. Il rôde comme un lion cherchant qui dévorer ! Pour lui barrer la route, l’une des choses à faire est de veiller sur ce que nous repassons dans notre cœur. Parce que, lorsqu’il vient, il se déguise et nous lance ses traits enflammés.

Regardons ce que dit le prophète Jérémie dans Lamentations 3:18-19 :

« Et j’ai dit: Ma force est perdue, je n’ai plus d’espérance en l’Éternel! Quand je pense à ma détresse et à ma misère, à l’absinthe et au poison»

Ces paroles viennent du prophète Jérémie ? Mais non ! En plus, c’est tout un livre des lamentations. Ce Jérémie que Dieu a choisi et appelé depuis son enfance ? Lui que Dieu avait mis à part depuis le ventre de sa mère ? Lui que Dieu avait établi avant même sa naissance ?

Qu’est ce qui a fait qu’un si grand prophète en arrive là ? C’est parce que, suite à la situation, celui-ci a commencé à désespérer.

Lisons le verset 19 avec la version Français courant de la Bible pour voir plus clair :

« Je suis errant et humilié ; y penser est un amer poison pour moi. »

Voyons-nous ? Nous pouvons nous empoisonner nous-mêmes rien qu’à cause de ce que nous pouvons faire passer dans nos cœurs. Nos pensées peuvent agir comme des poisons dans nos vies si nous ne faisons pas attention. D’ailleurs il dit : un amer poison.

Alors, quels que soient nos défis, nos épreuves, nos combats, nos maladies, la meilleure des choses à faire, c’est de rester focus sur l’essentiel : Jésus-Christ et Sa Parole.

Dans Hébreux 11 :1, il est écrit :

« Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. »

Au lieu de nous empoisonner, nous devons manifester notre foi !  En tant que juste, nous devons vivre par la foi. Car Dieu nous récompense en fonction de notre foi.

Statue de sel

Aujourd’hui, parmi les chrétiens, il y en a qui sont des vraies statues de sel. Dans Genèse 19, Dieu a envoyé Ses anges sauver Loth et sa famille en leur recommandant de ne pas regarder en arrière. La femme de Loth a ressassé dans son cœur tout ce qu’elle a laissé derrière elle, et s’est retourné. Elle est devenue une statue de sel. Genèse 19:26 Voilà le danger de regarder en arrière, de ressasser notre passé. Nous allons revenir sur ça si Dieu nous le permet.

Voici ce qu’il faut repasser dans le cœur

Heureusement, le prophète Jérémie s’est ressaisi ! Et grâce à cela nous avons l’un des meilleurs passages de l’espérance dans la Parole de Dieu, toujours dans Lamentations 3 :21-22 :

« Voici ce que je veux repasser en mon cœur, ce qui me donnera de l’espérance. Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme ; elles se renouvellent chaque matin. Oh! que ta fidélité est grande! »

Chaque matin les bontés de Dieu et ses compassions se renouvellent. Nous devons toujours nous rappeler que Dieu est bon ! Qu’Il est notre pourvoyeur, notre guérisseur etc..?

Que repassez-vous dans votre cœur ? Que repassons-nous dans nos cœurs ? L’objet de nos pensées doit être ce qui t’apporte de l’espérance et non pas le contraire !

Repassons dans nos cœurs que les bontés de Dieu ne sont pas épuisées, que Ses compassions ne sont pas à leur terme. Notre avenir, c’est devant. Si nous jetons un coup d’œil sur notre passé, ça doit être juste pour rendre gloire à Dieu

N’est-ce pas que Ses projets pour nous sont des projets de paix et non de malheur ?

Que nous dit Jérémie 29:11 ?

« Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »

Et Proverbes 4:18

« Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, Dont l’éclat va croissant jusqu’au milieu du jour. »

Nous n’avons plus aucune raison de regarder en arrière, de rester dans notre passé ! Oublions ce passé douloureux, tous ces échecs, toutes les déceptions et portons nos regards vers les projets de Dieu pour nous. C’est pour nous donner un avenir et une espérance.

Prions :

Cher tendre Père céleste, merci pour Ta Parole qui nous bénit et nous éclaire. Seigneur pardonne nous quand nous vivons dans le passé alors que Tes projets pour nous aspirent à  nous donner un avenir meilleur.

Seigneur accorde-nous la grâce de nous détourner de notre passé.

Cher Saint-Esprit donne-nous la grâce d’avancer avec Toi et de courir la course qui est devant nous.

Soutiens-nous par Ta droite puissante et triomphante au nom puissant de Jésus-Christ de Nazareth. Amen. Amen. Amen.

Conseil.

Peu importe ce par quoi vous passez, regardez la joie qui va s’en suivre.

Répétez avec foi : Je vais repasser dans mon cœur ce qui me donne de l’espérance et non pas ce qui m’apporte le désespoir. Je laisse derrière-moi le passé douloureux parce que Dieu a des projets de paix pour moi.

2 Responses

  1. Merci Seigneur pour cette exhortation.
    Grave le dans mon coeur afin de ne pas oublier tes promesses pour moi et ma famille au nom puissant et merveilleux de Jésus mon Seigneur et mon Dieu amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *