TOUT PEUT CHANGER : 10ème Partie

4
132

Les convertisseurs : Obéissance et Désobéissance, Connaissance et Ignorance, Diligence et Négligence, Fidélité et Infidélité, Sainteté et Péché…
La Visitation ou la Destruction…


 
L’homme de Dieu (jeune prophète)
Lorsque nous ne discernons pas la voix de Dieu et tombons dans le piège d’un vieux prophète par qui Dieu ne parle plus…
Introduction
Chers frères et sœurs dans le Seigneur, que la paix et la joie de Dieu vous soient multipliées en ce jour au nom puissant de Jésus. Après presqu’une semaine, nous voici, par la grâce de Dieu pour continuer avec notre série d’enseignements du mois. J’espère que vous êtes béni et que Dieu est en train de vous faire du bien.
Avant d’entrer dans le vif de notre sujet, j’aimerai juste vous signaler que j’avais envoyé un email à tous ceux qui sont sur notre liste de diffusion, le même courriel a été publié avec mot de passé sur le site, mais j’ai enlevé le mot de passe pour donner accès à cette opportunité à tout le monde de « Devenir un Bon Dispensateur de Foi, Espérance et Vie ».
Si vous remarquez bien, nous avons du mal à vous faire parvenir les enseignements chaque jour comme cela doit être suivant l’instruction que Dieu nous avait donné. Cela est du aux difficultés que nous rencontrons actuellement mais qui seront bientôt résolues par la grâce de Dieu. Voila pourquoi, obéissant à Dieu qui veut que chacun de nous prenne part à la bénédiction liée à Son œuvre, Son service à travers le site Foi, Espérance et Vie, nous avons envoyé le courriel de demande de soutien où chacun peut souscrire pour financer l’œuvre de Dieu soit mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement suivant que Dieu vous mettra à cœur. Si vous avez reçu le message, cela n’est pas un spam ou un courriel indésirable, mais c’est moi qui vous l’ai envoyé. Votre prompte réponse m’édifiera énormément parce que je ne peux pas faire l’œuvre de Dieu tout seul. Mettons tous la main dans la pâte et atteignons les multitudes avec les enseignements de la parole de Dieu pour Sa seule gloire. J’avais déjà reçu une réponse très sèche qui m’avait fait très mal au cœur, mais je n’ai pas de choix, sinon de faire ce que Dieu m’a demandé de faire. C’est bien de discerner la voix de Dieu afin de ne pas tomber dans le piège de l’ennemi. Que Dieu vous comble de Sa paix et vous bénisse abondamment au nom puissant de Jésus.
Je tiens aussi à apprécier la fidélité de frères et sœurs qui mettent déjà la main dans cette œuvre qui nous envoie leur soutien financier, qui intercède en notre faveur. De mon côté aussi, je prie pour vous afin que les bonnes paroles de Dieu, toutes Ses promesses se réalisent dans chacune de vos vies au nom puissant de Jésus.
Le jeune prophète
Comme vous l’avez remarqué, dans cette série d’enseignements, nous sommes en train de voir les erreurs que plusieurs avaient commises, erreurs qui les avaient coûté cher afin de ne pas les commettre par la grâce de Dieu avec l’aide du Saint-Esprit. Comment, en acceptant seulement d’obéir à Dieu, de Lui être fidèle, de ne pas être négligent à Son service, de ne pas marcher dans la désobéissance ou une vie de péchés.
Qui est donc ce jeune prophète ?
Son histoire se trouve dans le livre de 1 Rois au chapitre 13ème. La Bible ne nous a pas donné son nom, mais parle juste d’un homme de Dieu qui est venu de Juda. Cet homme arriva à Bethel, par la parole de l’Eternel pendant que Jéroboam se tenait à l’autel pour brûler des parfums.
Pour nous rafraîchir la mémoire et savoir exactement qu’est ce qui s’était passé, revenons d’un chapitre en arrière.  Au chapitre 12 de 1 Rois, l’on nous relate l’histoire de la division du royaume d’Israël. Israël s’était détaché de la maison de David. La seule tribu qui avait suivi la maison de David est celle de Juda. 1Rois 12 :20
A partir du verset 21, nous voyons comment Roboam a rassemblé de tout Juda une armée pour combattre leurs frères, les enfants d’Israël.
Lisons les versets 22 à 24 :
« Roboam, arrivé à Jérusalem, rassembla toute la maison de Juda et la tribu de Benjamin, cent quatre-vingt mille hommes d’élite propres à la guerre, pour qu’ils combattissent contre la maison d’Israël afin de la ramener sous la domination de Roboam, fils de Salomon.
Mais la parole de Dieu fut ainsi adressée à Schemaeja, homme de Dieu:
Parle à Roboam, fils de Salomon, roi de Juda, et à toute la maison de Juda et de Benjamin, et au reste du peuple. Et dis-leur:
Ainsi parle l’Éternel: Ne montez point, et ne faites pas la guerre à vos frères, les enfants d’Israël! Que chacun de vous retourne dans sa maison, car c’est de par moi que cette chose est arrivée. Ils obéirent à la parole de l’Éternel, et ils s’en retournèrent, selon la parole de l’Éternel. »
Notons ce qui est en gras : « car c’est de par moi que cette chose est arrivée ». Quelle chose ? La division du royaume d’Israël. Cela veut dire que c’est Dieu qui en était l’Auteur. C’est Dieu qui avait permis que Jéroboam soit roi en Israël et Roboam à Juda. Cependant, l’adoration de Dieu ne faisait pas dans les autres villes d’Israël mais en Jérusalem qui appartenait à Juda et où se trouvait la maison de l’Eternel. C’est ce qui a poussé Jéroboam de se dire:
« Jéroboam dit en son cœur: Le royaume pourrait bien maintenant retourner à la maison de David.
Si ce peuple monte à Jérusalem pour faire des sacrifices dans la maison de l’Éternel, le cœur de ce peuple retournera à son seigneur, à Roboam, roi de Juda, et ils me tueront et retourneront à Roboam, roi de Juda.
Après s’être consulté, le roi fit deux veaux d’or, et il dit au peuple: Assez longtemps vous êtes montés à Jérusalem; Israël! Voici ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte. » 1 Rois 12 :26-28
Est-ce vraiment une bonne manière de remercier le Seigneur Dieu ? C’est aussi ce que certains font de nos jours. Dieu fait de vous un succès dans vos affaires, un grand homme politique, une grande star etc. au lieu de vous attacher à Lui et Lui seul, vous allez auprès d’autres dieux, vous cherchez des talismans etc. pour vous protéger comme si celui qui a permis que vous réussissez n’était pas capable de vous soutenir et de vous protéger !
Jéroboam commença à imiter tout ce qui se faisait dans la maison de Dieu, a pris les mêmes fêtes, les mêmes périodes, sauf qu’il le faisait maintenant pour les idoles et n’importe qui pouvait devenir sacrificateur.
Voila ce qui a fait que Dieu envoie de Juda son serviteur, le jeune prophète dont nous sommes en train de parler, qui entre en action alors que Jéroboam était en train de bruler les parfums.
Il était authentique et sûr de la parole de son Dieu
Ce jeune prophète était envoyé par Dieu et était sûr de son Dieu. Voila pourquoi, il n’est pas allé par quatre chemins, lorsqu’il arrive à Bethel, il n’a même pas tenu compte de qui sacrifiait le parfum, c’était bien le roi. Il n’a pas eu peur du roi et crié contre cet autel suivant la Parole du Seigneur.
Le signe qu’il donne se réalise le même jour
Cet homme était tellement puissant que le signe qu’il avait donné de ce que l’autel allait se fendre, s’est réalisé le même jour. (voir versets 4 et 5)
Il était intouchable et divinement protégé
Après avoir crié contre l’autel, la Bible nous que le roi avança la main de dessus l’autel, en disant : « saisissez-le ! » Son ordre n’avait pas été exécuté parce qu’à l’instant même, sa main qu’il avait étendue contre l’homme de Dieu devint sèche et il ne pouvait plus la ramener à lui. (voir verset 5)
Le roi a commencé à le supplier
Jéroboam voyant que sa main était devenue sèche dit à l’homme de Dieu, celui même qu’il venait à peine de menacer, d’implorer l’Eternel pour qu’il puisse retirer. Lorsque l’homme de Dieu a prié pour le roi, sa main fut comme auparavant.         (v. 5-6)
Il n’a pas cédé à l’offre du roi
Le roi invita l’homme de Dieu chez lui et lui proposa de lui offrir un présent. Mais ce dernier a refusé catégoriquement. Il est resté fidèle à la parole que son Dieu lui avait dit. Il lui a même répété cela au verset 9-10:
« car cet ordre m’a été donné, par la parole de l’Éternel: Tu ne mangeras point de pain et tu ne boiras point d’eau, et tu ne prendras pas à ton retour le chemin par lequel tu seras allé.
Et il s’en alla par un autre chemin, il ne prit pas à son retour le chemin par lequel il était venu à Béthel. »
Jusqu’ici, tout va bien pour ce jeune serviteur de Dieu. Il vient de finir sa mission conformément à tout ce que Dieu lui avait dit et pris le chemin de retour juste comme il était instruit.
Le vieux prophète
Alors que l’homme de Dieu de Juda, le jeune prophète accompli le travail que Dieu lui avait donné, il retourna tout bonnement dans sa ville comme il était instruit par Dieu. Cependant, quelque chose s’est passé alors qu’il était encore en chemin.
Lisons :
« Or il y avait un vieux prophète qui demeurait à Béthel. Ses fils vinrent lui raconter toutes les choses que l’homme de Dieu avait faites à Béthel ce jour-là, et les paroles qu’il avait dites au roi. Lorsqu’ils en eurent fait le récit à leur père,
il leur dit: Par quel chemin s’en est-il allé? Ses fils avaient vu par quel chemin s’en était allé l’homme de Dieu qui était venu de Juda.
Et il dit à ses fils: Sellez-moi l’âne. Ils lui sellèrent l’âne, et il monta dessus.
Il alla après l’homme de Dieu, et il le trouva assis sous un térébinthe. Il lui dit: Es-tu l’homme de Dieu qui est venu de Juda? Il répondit: Je le suis.
Alors il lui dit: Viens avec moi à la maison, et tu prendras quelque nourriture.
Mais il répondit: Je ne puis ni retourner avec toi, ni entrer chez toi. Je ne mangerai point de pain, je ne boirai point d’eau avec toi en ce lieu-ci;
car il m’a été dit, par la parole de l’Éternel: Tu n’y mangeras point de pain et tu n’y boiras point d’eau, et tu ne prendras pas à ton retour le chemin par lequel tu seras allé. Et il lui dit: Moi aussi, je suis prophète comme toi; et un ange m’a parlé de la part de l’Éternel, et m’a dit: Ramène-le avec toi dans ta maison, et qu’il mange du pain et boive de l’eau. Il lui mentait. » 1 Rois 13 :11-18
Vous rendez-vous compte de la méchanceté de ce vieux prophète ? Lui au moins, il n’était pas un faux prophète mais un vieux prophète. C’est-à-dire qu’il connaissait Dieu et autrefois, Dieu parlait par lui aussi. Qu’en est-il des faux prophètes ? Si un enfant de Dieu peut mentir, même à un serviteur de Dieu comme lui ? Etait-ce par jalousie ? Ou seulement par méchanceté ?
Ceci doit nous interpeller à faire attention à qui nous voulons faire confiance, les paroles de qui nous pouvons entendre et suivre.
Merci au Saint-Esprit parce qu’Il nous donne les discernements des esprits. En ces mauvais jours dans lesquels nous vivons où l’on ne sait plus qui est qui, chacun de nous doit vraiment chercher l’intimité avec le Saint-Esprit et surtout Lui être obéissant. Nous ne devons plus jamais faire des choses par habitudes. Nos vies, nos âmes ont de la valeur plus que tout ! Nous devons tout le temps penser à notre éternité. Soyons toujours conscients de personnes qui seront bénis suite à notre obéissance et ceux qui se perdront suite à notre désobéissance.
Ce vieux prophète vient dire au jeune prophète exactement le contraire de ce que Dieu lui avait dit, ce qu’il avait répété tout haut auprès du roi, qu’il lui a même répété, mais puisqu’il est venu au nom d’un prophète, ce dernier est tombé dans son piège.
Ce n’est pas parce qu’il porte le titre d’un prophète, qu’il vient ou vous parle de la part de Dieu. Ce n’est pas parce qu’il est un vrai prophète qu’il vous dit la vérité. La vérité qu’un homme de Dieu vous dira ne sera jamais différente de celle que Dieu vous a dite. Il ne faut jamais faire quelque chose à contre cœur parce que c’est un homme de Dieu qui vous l’a dit. Il serait aussi en train de vous mentir comme ce vieux prophète. D’où l’importance d’être sensible à la voix du Saint-Esprit qui vit dans nos cœurs.
Le jeune prophète tué à cause de Sa désobéissance
Bien-aimé, cette histoire biblique nous invite au strict disciple de s’assurer d’entendre Dieu peu importe la manière par lequel Il parle. Ce jeune prophète qui a tant manifesté la puissance de Dieu, les signes et des prodiges, qui a même refusé l’offre du roi au lieu de s’enquérir auprès de Dieu qui l’avait envoyé, il s’est contenté de suivre ce vieux prophète comme une brebis qu’on amène à la boucherie.
Lisons :
« L’homme de Dieu retourna avec lui, et il mangea du pain et but de l’eau dans sa maison.
Comme ils étaient assis à table, la parole de l’Éternel fut adressée au prophète qui l’avait ramené.
Et il cria à l’homme de Dieu qui était venu de Juda: Ainsi parle l’Éternel: Parce que tu as été rebelle à l’ordre de l’Éternel, et que tu n’as pas observé le commandement que l’Éternel, ton Dieu, t’avait donné;
parce que tu es retourné, et que tu as mangé du pain et bu de l’eau dans le lieu dont il t’avait dit: Tu n’y mangeras point de pain et tu n’y boiras point d’eau, ton cadavre n’entrera pas dans le sépulcre de tes pères.
Et quand le prophète qu’il avait ramené eut mangé du pain et qu’il eut bu de l’eau, il sella l’âne pour lui.
L’homme de Dieu s’en alla: et il fut rencontré dans le chemin par un lion qui le tua. Son cadavre était étendu dans le chemin; l’âne resta près de lui, et le lion se tint à côté du cadavre.
Et voici, des gens qui passaient virent le cadavre étendu dans le chemin et le lion se tenant à côté du cadavre; et ils en parlèrent à leur arrivée dans la ville où demeurait le vieux prophète. » 1 Rois 13 :19-25
C’est ainsi que plusieurs meurent aujourd’hui. Au lieu d’écouter la voix de Dieu, ce que Dieu leur a dit, ils écoutent ce que leur disent les prophètes de mensonges. Si ce jeune prophète est mort, c’est parce qu’il avait tellement confiance à ce prophète parce qu’il a dit que Dieu lui avait parlé, qu’un ange lui était envoyé de la part de Dieu. C’est vrai que la Bible nous recommande de faire confiance aux serviteurs de Dieu pour prospérer, mais hélas, nous devons avoir du discernement et avoir l’habitude, nous-mêmes aussi d’aller chercher la face de Dieu pour la confirmation.
Pouvez-vous imaginez comment allait être l’avenir de ce jeune homme de Dieu, d’autres missions que Dieu avait réservé pour lui ? Cependant, il mourut jeune à cause du manque de discernement.
Je déclare que vous ne tomberez pas dans le piège de l’ennemi au nom puissant de Jésus. Que le Saint-Esprit vous donne le discernement au nom puissant de Jésus.
Si vous avez été béni par cet enseignement, n’hésitez pas à le partager et que Dieu vous bénisse ! N’oubliez pas, vous pouvez aussi devenir bon dispensateur en soutenant l’œuvre de Dieu. Cliquez ici pour souscrire et que Dieu vous bénisse !

4 Commentaires