4ème Partie: 7 Paroles à dire à ceux qui ont le cœur trouble: « Prenez courage (suite b) »

7
19

Bien-aimé dans le Seigneur, que l’allégresse et la joie de cette nouvelle journée que notre tendre Père céleste a faite soient votre partage et que l’Eternel Dieu vous envoie Sa bénédiction et Sa prospérité et qu’Il vous accorde Son salut ce jour au nom puissant de Jésus.Dans cette partie, nous allons voir combien il est important d’avoir de la considération pour les serviteurs de Dieu qui sont utilisés pour notre bénédiction. De nos jours, les serviteurs de Dieu sont à la une des scandales, sujets à moquerie par tous et surtout sur Internet et les réseaux sociaux, les gens se plaisent à partager les erreurs qu’ils font ou les péchés qu’ils commettent etc. Je vous en supplie de ne pas être de ce nombre. Le salut est individuel. Si nous agissons comme tout le monde, nous risquons de perdre la bénédiction de Dieu que nous ne puissions recevoir qu’à travers Ses serviteurs. Le diable est un menteur et son but est toujours de nous voler notre bénédiction.
Comme dans le passage que nous sommes en train de lire, Dieu n’avait pas parlé au peuple directement, mais il a parlé à Moïse. Souvenez-vous, une fois, Dieu avait essayé de parler directement au peuple et c’était catastrophique. Le peuple ne pouvait pas supporter la présence de Dieu et depuis, tous ont demandé à Moïse, que Dieu lui parle d’abord et ensuite, à son tour, il parlera aux enfants d’Israël. Exode 20 :19 C’est donc Moïse qui avait demandé aux enfants d’Israël, suivant l’ainsi dit l’Eternel d’aller espionner le pays qu’Il leur a donné. Dans toute la Bible, c’est Moïse qui fut le premier à utiliser le mot : courage.
Lisons :
« Moïse les envoya pour explorer le pays de Canaan. Il leur dit: Montez ici, par le midi; et vous monterez sur la montagne.
Vous verrez le pays, ce qu’il est, et le peuple qui l’habite, s’il est fort ou faible, s’il est en petit ou en grand nombre;
ce qu’est le pays où il habite, s’il est bon ou mauvais; ce que sont les villes où il habite, si elles sont ouvertes ou fortifiées;
ce qu’est le terrain, s’il est gras ou maigre, s’il y a des arbres ou s’il n’y en a point. Ayez bon courage, et prenez des fruits du pays. C’était le temps des premiers raisins. » Nombres 13 :17-20
Lorsque Dieu vous parle à travers Ses serviteurs, si vous à votre niveau, vous ne voyez pas premièrement le Dieu qui parle à travers l’homme de Dieu comme nous les appelons, nous pourrons commencer directement à murmurer et à réfléchir à la manière des hommes et à cause de cela, nous serons facilement exposer à la colère de Dieu et nous ne pourrons voir, ni entrer dans la promesse que Dieu nous donne à travers de la bouche de Son serviteur. C’est-à-dire que lorsque Dieu vous parle à travers d’un homme, sachez que ce n’est pas l’homme qui le fera, mais c’est Dieu qui le fera Lui-même.
Il faut savoir que lorsque Dieu vous fait une promesse, que vos ennemis soient à votre poursuite ou qu’ils possèdent ce que Dieu vous donne, sachez que le Dieu qui vous a fait la promesse, veillera Lui-même sur vous et combattra pour vous ! A un moment donné, les enfants d’Israël croyaient qu’ils allaient mourir par l’épée parce que poursuivis par le pharaon et toute son armée, mais souvenez-vous des paroles de Moïse :
« Moïse répondit au peuple: Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l’Éternel va vous accorder en ce jour; car les Égyptiens que vous voyez aujourd’hui, vous ne les verrez plus jamais.
L’Éternel combattra pour vous; et vous, gardez le silence. » Exode 14 :13-14
Je me rappelle encore de lorsqu’Israël était attaquée par trois grandes armées et qu’il n’était pas capable de combattre. Le roi Josaphat, il est écrit de lui qu’il était dans la frayeur. Gloire à Dieu que sa frayeur ne l’a pas poussé à blâmer Dieu ou à mettre fin à sa vie, mais plutôt à rechercher la face de Dieu. Nos problèmes, nos défis, nous soucis et toutes les situations difficiles que nous traversons ne doivent pas nous éloigner de Dieu mais plutôt nous pousser à Le rechercher encore de tout notre cœur. Vous trouverez l’histoire dans 2 Chroniques 20. Ce qui nous intéresse dans cette histoire, c’est le verset 20, la dernière partie qui dit :
« Confiez-vous en l’Éternel, votre Dieu, et vous serez affermis; confiez-vous en ses prophètes, et vous réussirez. »
Votre réussite ne dépend pas que Dieu, ni de vous-mêmes mais aussi des prophètes, de serviteurs de Dieu que Dieu met à vos côtés.
Dans Esdras 5 :2, il est écrit que les prophètes assistaient ceux qui bâtissaient le temple, la maison de Dieu.
Et encore, dans Esaïe 44 :26, il est écrit :
« Je confirme la parole de mon serviteur, et J’accomplis ce que prédisent mes envoyés;
Je dis de Jérusalem: Elle sera habitée, et des villes de Juda: Elles seront rebâties; et je relèverai leurs ruines. »

J’ai mentionné ces écritures pour vous montrer à quel point les serviteurs de Dieu sont importants pour chacune de nos vies qui que nous soyons. Même les serviteurs de Dieu eux-mêmes ont d’autres serviteurs de Dieu aussi qui prient pour eux. Du moins, ceux qui sont humbles et qui reconnaissent la grâce de Dieu dans la vie des autres. Car une grâce que vous ne reconnaissez pas, vous ne pourrez pas non plus en bénéficier.
Revenons dans Nombres, cette fois-ci, nous allons voir ce qui s’est passé au chapitre 14.
Lisons :
« Toute l’assemblée éleva la voix et poussa des cris, et le peuple pleura pendant la nuit.
Tous les enfants d’Israël murmurèrent contre Moïse et Aaron, et toute l’assemblée leur dit: Que ne sommes-nous morts dans le pays d’Égypte, ou que ne sommes-nous morts dans ce désert!
Pourquoi l’Éternel nous fait-il aller dans ce pays, où nous tomberons par l’épée, où nos femmes et nos petits enfants deviendront une proie? Ne vaut-il pas mieux pour nous retourner en Égypte?
Et ils se dirent l’un à l’autre: Nommons un chef, et retournons en Égypte. » Nombres 14 :1-4
Qui n’a jamais entendu que plusieurs personnes de fois regrettent du fait d’être enfant de Dieu, ils regrettent le monde ! C’est ce qui s’est passé ici. Les enfants d’Israël qui ont vu tant des prodiges se disent de retourner en Egypte ! Rires…je me demande comment ils allaient faire pour se nourrir seuls car c’est Dieu qui le nourrissait avec la manne, je me demande comment ils allaient faire pour être protégés des bêtes sauvages et du climat désertique car c’est Dieu qui marchait avec eux le matin avec une nuée (pour atténuer la chaleur) et la nuit par la colonne de feu (afin de les réchauffer et d’éloigner les bêtes sauvages), je me demande comment ils allaient faire pour traverser la mer rouge (ou allaient-ils emprunter un autre chemin), ou encore comment ils allaient récupérer leur poste d’esclave après que leur Dieu ait tué toute l’armée du Pharaon ? Je vais développer ceci dans un autre enseignement que je vais intituler : « Raisons pour ne même plus penser une fois à retourner en Egypte. »
Dans ma petite expérience rien que du Pasteur du Net, j’ai été confronté plusieurs fois aux personnes qui étaient fâchées contre Dieu à cause des situations qu’ils traversaient ? Laissons que nous souffrances nous fassent prier et non pas nous fassent dire n’importe quoi, ne nous poussent pas à murmurer contre les serviteurs de Dieu. C’est comme une sœur qui autrefois m’a répondu sur Facebook : « Toujours de prières et de promesses, mais nous ne voyons toujours rien. » Pendant qu’elle ne voie rien, plusieurs nous envoient leurs témoignages de grandes choses que Dieu est en train de faire dans leurs vies. Avant hier soir, j’ai reçu le témoignage d’une de nos sœurs au Canada. Elle a eu connu 3 fausses couches avant de découvrir notre site internet. C’est alors qu’elle nous a contacté par Email alors qu’elle était tombée enceinte pour la 4ème et s’attendait à ce que son cauchemar de toujours revienne et qu’elle ait encore une autre fausse couche. Je lui ai dit suivant la parole de Dieu que Dieu allait soutenir la grossesse encours, je lui ai recommandé la prière pour les femmes enceintes. Elle m’a écrit pour me dire que sa 4ème grossesse a maintenant 6 mois ! Dieu a résolu son problème de fausses couches par la puissance de Sa parole ! Je déclare que l’accouchement sera sain et sauf pour elle-même et pour le bébé miracle qu’elle porte au nom puissant de Jésus. De la même manière, je déclare aussi que Dieu mette fin à ce problème qui a longtemps duré dans votre vie au nom puissant de Jésus.
Que ne disons nous pas lorsque nous sommes en face des défis, des épreuves ! Nous nous comportons comme la femme de Job qui disait à son mari d’insulter Dieu et de mourir au lieu de garder son intégrité dans l’adversité ! Job 2 :9
Peu importe les moments difficiles que nous traversons, nous devons toujours garder l’intégrité de Job et l’attitude de Josué et Caleb, lesquels, lorsque tout le monde doutait de la grandeur de Dieu, de Sa capacité à leur donner le pays qu’Il leur avait promis, eux étaient du côté de l’homme de Dieu et croyaient que Dieu est capable de le faire !
Lisons leur propos :
« Et, parmi ceux qui avaient exploré le pays, Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jephunné, déchirèrent leurs vêtements,
et parlèrent ainsi à toute l’assemblée des enfants d’Israël: Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer, est un pays très bon, excellent.
Si l’Éternel nous est favorable, il nous mènera dans ce pays, et nous le donnera: c’est un pays où coulent le lait et le miel.
Seulement, ne soyez point rebelles contre l’Éternel, et ne craignez point les gens de ce pays, car ils nous serviront de pâture, ils n’ont plus d’ombrage pour les couvrir, l’Éternel est avec nous, ne les craignez point!
Toute l’assemblée parlait de les lapider, lorsque la gloire de l’Éternel apparut sur la tente d’assignation, devant tous les enfants d’Israël. » Nombres 14 :6-10
Quelle est la réaction de Dieu à notre rébellion, manque de foi et murmures ?
Rien ne fait si mal à Dieu que notre rébellion, notre manque de foi, manque de confiance en Lui et surtout lorsque nous murmurons. A combien plus forte raison ces enfants d’Israël qui ont vu un si grand nombre de signes et merveilles ?
Lisons la suite :
« Et l’Éternel dit à Moïse: Jusqu’à quand ce peuple me méprisera-t-il? Jusqu’à quand ne croira-t-il pas en moi, malgré tous les prodiges que j’ai faits au milieu de lui?
Je le frapperai par la peste, et je le détruirai; mais je ferai de toi une nation plus grande et plus puissante que lui. » Nombres 14 :11-12
Nous méprisons Dieu et ne croyons pas en Lui
A chaque fois que nous nous rebellons, nous ne croyons pas en Dieu, ce que nous faisons est que nous sommes tout simplement en train de mépriser Dieu. Il y a risque que nous puissions être frappé par la peste et d’être détruit ! Gloire à Dieu pour les mêmes serviteurs de Dieu que nous insultons, que nous ne soutenons pas, dont nous parlons de mal d’eux à tout bout de champ, les mêmes sont ceux qui prient, intercèdent et demandent la grâce de Dieu, Sa miséricorde sur notre vie afin que nous ne puissions pas être détruits.
Quelles sont les conséquences de nos murmures
Dieu attend nos actions de grâces, notre louange, notre adoration et non pas nos murmures. Nos murmures, même si nous croyons murmurer contre les hommes de Dieu, c’est contre Dieu Lui-même que nous le faisons sans le savoir ; et, chaque jour de murmures nous fait retourner à une année en arrière. C’est-à-dire que si Dieu avait prévu de nous bénir par exemple le 12 Mai 2016, la date d’aujourd’hui, et que nous à cause d’une raison ou d’une autre, au lieu de glorifier Dieu, nous nous commençons à murmurer, notre bénédiction sera retardée ou reportée d’une année, jusqu’au 12 Mai 2017. Si l’on murmure encore, cela sera repoussé vers 2018 et ainsi de suite…c’est-à-dire que nous allons commencer à reculer, à rétrograder, à revenir en arrière, à descendre au lieu de monter, d’avancer, de progresser, d’avoir de promotion. C’est l’une des raisons principales qui fait que plusieurs personnes restent dans leurs mauvaises conditions, dans leur maladie, dans leur chômage, dans leur stagnation, dans leur maladie, dans leur difficulté etc. Ce n’est pas toujours le diable qui les combat, ni les démons ou les sorciers de leurs familles, mais c’est Dieu Lui-même qui devient la source de leurs problèmes à cause de leur mépris et manque de confiance en Lui.
Lisons ce long passage afin de clôturer cette partie :
« Dis-leur: Je suis vivant! dit l’Éternel, je vous ferai ainsi que vous avez parlé à mes oreilles.
Vos cadavres tomberont dans ce désert. Vous tous, dont on a fait le dénombrement, en vous comptant depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, et qui avez murmuré contre moi,
vous n’entrerez point dans le pays que j’avais juré de vous faire habiter, excepté Caleb, fils de Jephunné, et Josué, fils de Nun.
Et vos petits enfants, dont vous avez dit: Ils deviendront une proie! je les y ferai entrer, et ils connaîtront le pays que vous avez dédaigné.
Vos cadavres, à vous, tomberont dans le désert;
et vos enfants paîtront quarante années dans le désert, et porteront la peine de vos infidélités, jusqu’à ce que vos cadavres soient tous tombés dans le désert.
De même que vous avez mis quarante jours à explorer le pays, vous porterez la peine de vos iniquités quarante années, une année pour chaque jour; et vous saurez ce que c’est que d’être privé de ma présence.
Moi, l’Éternel, j’ai parlé! et c’est ainsi que je traiterai cette méchante assemblée qui s’est réunie contre moi; ils seront consumés dans ce désert, ils y mourront.
Les hommes que Moïse avait envoyés pour explorer le pays, et qui, à leur retour, avaient fait murmurer contre lui toute l’assemblée, en décriant le pays;
ces hommes, qui avaient décrié le pays, moururent frappés d’une plaie devant l’Éternel.
Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jephunné, restèrent seuls vivants parmi ces hommes qui étaient allés pour explorer le pays. » Nombres 14 :28-38
Nous allons nous arrêter ici pour cette partie, en gardant dans nos cœurs cette parole de ne jamais porter la peine de nos iniquités tous seuls, de ne jamais être privés de la présence de Dieu. Si vous sentez que vous vivez dans la culpabilité, qu’il y a un poids des péchés qui pèse lourdement dans votre cœur, que vous manquez la paix et vous vous sentez loin de Dieu, sachez que le Seigneur Jésus était mort à votre place, qu’Il s’était chargé de toutes vos iniquités et que par Lui nous pouvons de nouveau avoir accès dans la présence de Dieu. Voila pourquoi, je vous invite à cliquer sur : Prière pour donner sa vie à Jésus. Suivez les instructions et que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits.
Si vous viviez tout le temps dans les murmures, je vous prie de prendre le temps de vous humilier devant Dieu afin d’implorer Sa miséricorde. Avec la mort de notre Seigneur Jésus, Dieu peut encore nous faire grâce et nous relever.
(A suivre…)
Que Dieu bénisse Sa parole au nom puissant de Jésus. Si vous êtes béni par cette partie de notre enseignement, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire et surtout à partager pour la gloire de Dieu. Nous vous rappelons notre voyage missionnaire pour le Cameroun et tous les autres projets que nous avons pour le site, si Dieu vous met à cœur, n’hésitez pas à nous prêter mains fortes et Dieu vous comble de Ses bienfaits au nom puissant de Jésus.

7 Commentaires

  1. Sholom à toutes et à tous mon c’est Judith je vis au Canada, je vais partager avec vous ce que DIEU a fait pour moi à travers son serviteur pasteur Wisdom B.j’étais désespérée à cause du problème des fausses couches,j’en avais fait 3 en 3ans de mariage,j’ai fait les examens médicaux mais rien n’a revelé l’origine de ces fausses couches et les résultats prouvaient que je n’avais aucun problème de santé,effondrée et sans espoir je suis tombé sur le site du pasteur,je l’ai contacté par e mail là j’étais enceinte de 3 semaines mais plein de désespoir que je vais vivre le même cauchemar de fausses couches qui se manifestent à 7 semaines de grossesse.le pasteur a déclaré que ce bébé naitra au nom de Jesus, il m’a orienté sur site pour voir la prière pour les femmes enceintes et je la redige chaque jour,aujourd’hui je suis à 6mois de grossesse en pleine forme et le bébé va très bien.Je remercie le seigneur pour ce faveur et d’avoir mis le pasteur du net au service de ses enfants.S’il y a d’autres femmes qui traversent là même situation que moi,je vous exhorte de prendre courage et de croire en lui et en la parole qui sort de la bouche de ses serviteurs là je ne doute pas qu’en début septembre j’aurai un beau bébé et je reviendrai témoigner ici.

    • Oh alléluia! Que notre Dieu et tendre Père céleste est vraiment Fidèle à Sa parole! Nous allons mettre ce témoignage sur la liste de nos témoignages et le partager au monde entier pour la seule gloire de notre Dieu. De la même manière que a protégé tous les bébés miracles de nos frères et soeurs qui ont déjà témoigner ici, Dieu fera de même pour vous aussi. Votre accouchement sera sain et sauf et pour vous-même et pour la récompense que Dieu vous donne. De la même manière que Dieu a mis fin à votre cauchemar, qu’Il en fasse autant à tous ceux qui s’attendent à Dieu pour un miracle ou un autre. Que Dieu vous bénisse ma chère soeur Judith!