4ème Partie : L’homme le plus intègre, l’homme le plus considérable

9
23

Bien-aimé dans le Seigneur, que la grâce abondante et enrichissante de notre cher tendre Père céleste vous soient multipliée encore alors que vous lisez cet enseignement au nom puissant de Jésus. Cette année où Dieu nous bénit, fait de nous des sources de bénédictions et nous formons une race bénie de l’Eternel, nous devons savoir que la bénédiction de Dieu dans notre vie ne vient pas sans nous rendre riches, féconds, prospères, sans nous multiplier. Ceux qui pensent que la richesse est démoniaque ou satanique, cela n’engage qu’eux-mêmes. Ceux qui parlent du soit disant « évangile de prospérité » n’ont aussi à s’apprendre qu’à eux-mêmes.
La Bible est claire ! Car, il est écrit que le Seigneur Jésus s’était fait pauvre ! Pourquoi s’était-Il fait pauvre ? Pour que nous, nous soyons plus pauvres, et si nous ne sommes pas pauvres, c’est-à-dire que nous sommes riches ! 2 Corinthiens 8 :9 Plusieurs pensent que lorsqu’on est chrétien, on doit être pauvre ou encore parce qu’il y a l’infiltration des faux frères (pasteurs et consorts) riches qui font n’importe quoi à cause de leur richesse que la Parole de Dieu change, non, la Parole de Dieu ne change pas, Dieu ne change pas ! Etre riche n’est pas synonyme d’être pécheur. Etre riche n’est pas synonyme de mener une mauvaise vie. Car il est pratiquement impossible de recevoir la bénédiction de l’Eternel sans devenir riche, sans être fécond, sans c’est se multiplier. Car à chaque fois que Dieu bénissait ou faisait la promesse de bénir quelqu’un, Il lui promettait aussi de le multiplier. Apocalypse 5 :12 nous dit : « L’Agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire, et la louange. » La richesse fait parti de ce que l’Agneau de Dieu doit recevoir et il est écrit que nous sommes héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ. Romains 8 :17 C’est-à-dire que tout ce que le Seigneur Jésus reçoit, nous le recevons aussi. Que cela soit en termes de puissance, de richesse, de sagesse, de force, d’honneur, de gloire, de louange (d’autres versions, comme Darby par exemple, mettent la bénédiction à la place de la louange)
Voila pourquoi nous voyons les exemples des personnes qui étaient bénies par Dieu et qui sont devenues riches par la suite. Nous avons vu Abraham, et lui d’ailleurs, Dieu a fait de lui la référence de la bénédiction. Il y a ce qu’on appelle la bénédiction d’Abraham qui devient notre partage lorsque nous donnons notre vie à Jésus tel qu’on avait vu.
Cette fois-ci, nous voyons un autre personnage avec une histoire particulière qui était aussi abondamment béni par Dieu, Job. Le plus souvent, lorsqu’on parle de ce dernier, nous faisons plus allusions à sa souffrance, toutes les difficultés, tous les problèmes qu’il a rencontrés suite aux attaques meurtrière et sauvage de Satan dont il était victime. Je dirai en passant que satan est le tout premier terroriste rien qu’à voir la manière qu’il a procédé pour attaquer en un jour Job. C’est exactement comme font les Jihadistes. Ils vous attaquent dans plusieurs points en un même jour.
Cependant, Job était aussi l’un des hommes le plus béni de tous les personnages bibliques. Job n’était pas que le symbole de la souffrance mais aussi de la bénédiction et la distinction divine.
Lisons :
« Il y avait dans le pays d’Uts un homme qui s’appelait Job. Et cet homme était intègre et droit ; il craignait Dieu et se détournait du mal. » Job 1 :1
Voila l’introduction de la vie de Job. Dans cette introduction, on met en exergue les qualités importantes, les vertus de cet homme, Job. La Bible n’a pas commencé par étaler ses bénédictions en termes des biens et richesses mais plutôt en termes de vertus. Il était intègre et droit ; il craignait Dieu et se détournait du mal.
L’intégrité et la droiture
J’aime une partie de la définition de mon dictionnaire d’être intègre, à part le fait d’être d’une probité incorruptible, c’est le fait d’être en parfait état, de ne point être abîmé. C’est-à-dire que Job n’était pas comme tout le monde, il ne vivait pas suivant le train de ce monde. Il ne se conformait pas aux habitudes de son époque. Il n’était pas corrompu, il était parfait.
Etre droit, c’est être juste, équitable, sincère.
Job n’était pas ce genre de personnes qui disent une chose mais qui font une autre. Job n’était pas du calibre des riches de son époque. Job aimait et recherchait premièrement la justice de Dieu. Il se sanctifiait et sanctifiait ses enfants tous les jours. Il s’occupait des orphelins et des veuves. Il était tellement juste, il se sanctifiait tellement qu’il avait fait un pacte avec ses yeux afin de ne pas arrêter ses regards sur une vierge. Job 31 :1 Il y a un frère qui a chanté « likambo ya deuxième regards », des dégâts qui résultent du deuxième regard. C’est ce qui avait poussait David à commettre un meurtre et de prendre la femme d’Urie. Job avait pris toutes les dispositions afin de plaire à Dieu.
La crainte de Dieu et la haine du mal
Sa quête de l’intégrité et de la droiture l’ont poussé à toujours avoir la crainte de Dieu et la haine du mal. Cependant, lorsque l’on parle de la crainte de Dieu et de la haine, l’on fait directement allusion à l’intelligence, à la sagesse. Job était un homme sage.
Lisons :
« Puis il dit à l’homme:
Voici, la crainte du Seigneur, c’est la sagesse;
S’éloigner du mal, c’est l’intelligence. » Job 28 :28
La même parole est reprise dans Psaumes 111 :10 ; Proverbes 1 :7 ; 9 :10
Voila l’essentiel de la vie de Job. Je peux dire que l’on ne peut pas parler de la bénédiction, de la bénédiction, de la richesse sans au préalable qu’il y ait tout ce qui mentionné ci-haut. Plusieurs d’entre nous, il suffit d’une petite épreuve pour commencer à insulter Dieu, à murmurer, à se plaindre. Cependant, Job même lorsqu’il était dépouillé de tout, même quand son épouse la poussait à insulter Dieu ce dernier n’a pas osé et il est écrit qu’en tout cela, Job ne pécha point et n’attribua rien d’injuste à Dieu. Job 1 :22
La famille et la prospérité de Job
C’est qui justifie la suite, à partir du verset 2 du premier chapitre du livre de Job que l’on commence à présenter maintenant sa famille et sa prospérité. J’insiste et me répète que l’histoire de la vie de Job ne commence pas par la prospérité mais par l’intégrité. Plusieurs de nos jours veulent prospérer, mais de quelles manières ? Mensonges sur mensonges, injustice sur injustice, coups bas sur coups bas, complots sur complots, meurtres sur meurtres, escroqueries etc. La vraie prospérité a pour base l’intégrité. Ce qui est sûr est que l’homme intègre finira toujours par être prospère.
Nous avons dit que Job était sage. Quels sont les composants de la sagesse ? Que nous apporte la sagesse ? Je parle ici de la sagesse divine, pas la sagesse mensongère que certaines appliquent, pas la sagesse du monde, ni celui du diable. Il est écrit que lorsque Dieu apparut à Salomon après que ce dernier Lui ait offert mille holocauste et lui a demandait ce qu’Il voulait, il demanda à Dieu rien d’autre que la sagesse. A cause de cette demande la sagesse qui plut à Dieu, Dieu promit de lui donner les richesses et beaucoup d’autres choses. 2 Chroniques 1 :10-12 ; 1Rois 3 :13
Quand je parle des composants de la sagesse ici, je voudrais tout simplement nous montrer qu’est ce que la sagesse divine qui est obtenue par la crainte de l’Eternel peut apporter dans la vie d’un homme ?
Si nous lisons dans Proverbes, il est écrit :
« Heureux l’homme qui a trouvé la sagesse, et l’homme qui possède l’intelligence!
Car le gain qu’elle procure est préférable à celui de l’argent, et le profit qu’on en tire vaut mieux que l’or;
Elle est plus précieuse que les perles,
Elle a plus de valeur que tous les objets de prix.

Dans sa droite est une longue vie;
Dans sa gauche, la richesse et la gloire.

Ses voies sont des voies agréables,
Et tous ses sentiers sont paisibles.

Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent,
Et ceux qui la possèdent sont heureux.

C’est par la sagesse que l’Éternel a fondé la terre,
C’est par l’intelligence qu’il a affermi les cieux;

C’est par sa science que les abîmes se sont ouverts,
Et que les nuages distillent la rosée. »
Proverbes 3 :13-20
Nous verrons dans plusieurs autres passages dans les écritures que la crainte de l’Eternel donne toujours la sagesse et la sagesse à son tour apporte la richesse et la gloire. Lorsque vous regardez l’histoire des rois qui ont marché suivant les voies de David, il est toujours écris d’eux qu’ils avaient la richesse et la gloire. D’ailleurs lorsque Dieu promettais à Salomon de lui donner la sagesse et l’intelligence, qu’Il lui donnera encore des richesses, des biens et de la gloire, Il rajouta que ce sera comme n’en a jamais eu aucun roi avant toi et comme n’en aura aucun après toi.2 Chroniques 1 :12 Lorsque Dieu bénit, c’est toujours en excès, en abondance, c’est toujours particulier, différent de la bénédiction qu’auront avant ou après toi.
Voyons maintenant la dite prospérité de Job :
« Il lui naquit sept fils et trois filles.
Il possédait sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents paires de bœufs, cinq cents ânesses, et un très grand nombre de serviteurs. Et cet homme était le plus considérable de tous les fils de l’Orient.
Ses fils allaient les uns chez les autres et donnaient tour à tour un festin, et ils invitaient leurs trois sœurs à manger et à boire avec eux. » Job 1 :2-4
Job a jouit de toutes les bénédictions de Dieu. Il était béni avec le fruit des entrailles avec dix enfants dont sept fils et trois filles. Il possédait sept mille brebis (ici, à part la viande, il y a aussi le lin), trois mille chameaux (considérez les chameaux qui étaient à l’époque le moyen de transport qui permettait de voyage à des longues distants et de transporter plus de charges), les bœufs (lait, fromage), les ânesses (taxi, transport en ville, voyage aussi mais avec bagage limité) etc. Et pour tout couronner, Job était l’homme le plus considérable de tous les fils de l’Orient.
Lorsque je lis toutes ces choses, je m’étonne de la mentalité actuelle où les gens pensent que pour réussir sa vie, il faut faire partie d’une loge, avoir des fétiches, des portes-monnaies magiques etc. Alors que Dieu nous donne gratuitement les véritables richesses par Sa bénédiction si seulement nous faisons le choix de Lui obéir et de marcher dans Sa crainte. Dieu ne nous demande pas autre chose que notre obéissance, notre cœur. Ce n’était donc pas le dur labeur, les connexions humaines, l’héritage qui avait fait que Job soit le plus considérable, qu’il soit aussi riche !
L’expression de la piété de Job
Au verset cinq, de Job premier, l’on nous montre ce niveau de la crainte de Dieu qu’il avait au point où non seulement qu’il se sanctifiait lui-même, Job à chaque fois que ses enfants sortaient de leurs fêtes, il les appelait, les sanctifiait et offrait un holocauste à Dieu pour chacun au cas où ils ont péché ou offensé Dieu. C’est à ce rythme que Job menait sa vie.
Satan et la bénédiction de Job
Du verset six au douzième, nous voyons la discussion de Dieu et Satan sur Job. La note de ma Bible traduit littéralement le verset huit qui dit : « As-tu remarqué mon serviteur Job ? » par « As-tu excité ton cœur contre Job ? » Ceci nous montre combien l’ennemi est agacé lorsque nous marchons dans la crainte de Dieu et surtout si nous sommes bénis par la suite. Juste comme à l’introduction, cette fois-ci, ce qui était dit de l’intégrité de Job au début, Dieu le répète de sa propre bouche :
« Il n’y a personne comme lui sur la terre; c’est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. » Le témoignage de l’intégrité de Job n’est pas quelque chose qui était seulement donné sur terre mais aussi au ciel et pas de n’importe qui, mais de la bouche de Dieu Lui-même ; et devant qui ? Devant l’ennemi son ennemi Satan.
Dans cette partie, je ne voudrai pas vraiment raconter la vie de Job, mais je sais que dans l’avenir, je le ferai, j’ai toujours ce sujet dans mon cœur : « L’intégrité dans l’adversité » pour montrer comment ces derniers, en dépit de toutes ses souffrances, il a continué dans son intégrité, sa foi en Dieu.
Mais ici, je vais tout simplement attirer notre attention sur le fait que notre intégrité, notre crainte de Dieu nous attire Sa bénédiction et Sa bénédiction ne vient pas sans la fécondité ou productivité, sans la multiplication, sans la domination etc. Que nous n’avons pas besoin, dans la vie, d’emprunter des voies détournées, des chemins tortueux, voler, tuer, mentir pour avoir les richesses, qu’il est possible d’être béni au-delà et de devenir l’homme le plus considérable dans sa génération, de sa communauté, de son pays, de son continent. Pourquoi est-ce ceux du monde seulement peuvent être riches et non pas les enfants du Dieu Tout-Puissant, le Créateur et le Propriétaire de toute chose ?
Nos motifs, notre intégrité, notre droiture est ce qui fait défaut ! Voulez-vous devenir grand ? Soyez serviteur, soyez intègre, soyez droit et vous verrez la main de Dieu venir se reposer sur vous et vous accomplirez des exploits.
Satan croyait que Job était comme l’un des adeptes qui l’adorent à cause des richesses et des biens matériels éphémères qu’ils reçoivent, des biens volés des étoiles d’autres personnes, dira ouvertement à Dieu :
« Et Satan répondit à l’Éternel: Est-ce d’une manière désintéressée que Job craint Dieu?
Ne l’as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui? Tu as béni l’œuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays.
Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu’il te maudit en face. » Job 1 :9-11
Voyez-vous ?
Satan était convaincu que Job allait maudire Dieu s’Il touchait à ce qui lui appartient. Ce passage, nous montre aussi l’impact de la bénédiction de Dieu dans la vie une personne intègre. Lorsque vous menez une vie d’intégrité et de droiture, vous craignez Dieu et vous vous détournez du mal, Dieu vous protégera vous, toute votre maison et tout ce qui est à vous. Il bénira tout ce que vos mains toucheront et vos affaires couvriront le pays. Comme je l’ai répété plusieurs fois, il n’y a pas bénédiction divine sans multiplication. Lorsque Dieu nous bénit, la fécondité et tout ce qui s’en suit, multiplication, assujettissement et domination !
Du verset 13 à 19, ayant reçu l’autorisation de Dieu, Job descendit afin de frapper avec les stratégies de Jihadistes de nos jours, comme je disais, il est le tout premier terroriste et en un jour, il a attaqué et détruit Job dans plusieurs domaines de sa vie ; il a attaque toutes ses affaires et sa famille. Tout est parti ! Tout ce qui lui restait, c’était les serviteurs qui se sont échappés pour lui annoncer les mauvaises nouvelles dans le but de toucher son cœur et sa femme qui l’incitera plus tard à insulter Dieu et de mourir !
J’évite de raconter toute la vie de Job, je vais m’arrêter ici pour cette partie. Donc, Job a prouvé à l’ennemi de Dieu, satan, qu’il ne le craignait pas à cause de ce qu’il avait dit comme raison ; des choses normales que Dieu donne à ceux qui L’aiment et Le craignent. Job ne craignait pas Dieu à cause de ses bénédictions mais parce qu’il aimait Dieu.
Voulez-vous être béni ? Devenir grand pour la gloire de Dieu ? Témoigner du triple centuple ? Commencez d’abord par être intègre et droit, à craindre Dieu et à vous détournez du mal.
Que Dieu bénisse Sa parole !
Etes-vous béni ? N’hésitez pas à bénir les autres par un partage au nom de Jésus.


Devenez un Bon Dispensateur de Foi, Espérance et Vie et ensemble, enseignons la justice à la multitude afin que nous puissions briller pour les étoiles à toujours et à perpétuité. Etes-vous intéressé? Cliquez ici pour souscrire et que Dieu vous bénisse au nom puissant de Jésus.

9 Commentaires

    • Bonjour ma soeur Marie. Lorsque vous priez et en même temps vous confessez ce qui est négatif, vous annulez tout simplement toutes vos prières sans le savoir. Nous marchons par la foi et non pas la vue. Il faut persévérer dans la prière jusqu’à ce que votre fils change! Nous prions que l’Eternel vous soit favorable, vous donne la force et que votre fils rencontre le Seigneur Jésus au nom puissant de Jésus!