28.5 C
Kinshasa, CD
11 décembre 2018
Non classé

CE QUE JOB IGNORAIT QUE TU DOIS SAVOIR (2ème Partie)

Dieu te protège 2

Je disais, continuons…

Nous sommes en train de parler de ce que Job ignorait et qu’aujourd’hui, en tant qu’enfants de Dieu privilégiés à vivre en ces temps de la fin devons connaître afin que nous ne soyons pas des victimes ni de l’ennemi, ni des certaines autres réalités de ce monde qui n’ont rien à voir avec la volonté parfaite de notre Père céleste.

Dans la première partie, nous avions vu comment Dieu se vantait de son serviteur Job. Si tu es tombé sur la deuxième partie, tu peux cliquez ici pour lire la première pour bien comprendre l’enseignement.

La réponse de satan à Dieu

Après que Dieu ait fini de vanter son serviteur Job, satan a directement commencé à répondre à Dieu, selon qu’il comprenait la chose. Selon le diable, ce n’est pas pour rien que Job craignait Dieu, que c’était un amour par intérêt.

Nous sommes toujours dans Job 1, les versets 9 à 10, il est écrit :

« Et Satan répondit à l’Éternel: Est-ce d’une manière désintéressée que Job craint Dieu? Ne l’as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui? Tu as béni l’œuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays.»

Allons-y doucement :

– Est-ce d’une manière désintéressée que Job craint Dieu ?
– Ne l’as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui ?
– Tu as béni l’œuvre de ses mains
– Ses troupeaux (ses affaires) couvrent le pays (elles peuvent couvrir le monde)

Le diable sait que tu es protégé, que tu es béni

Bien aimé, sache que même le diable est au courant de ce que Dieu fait pour toi. Il y a des personnes que le diable, les démons, les sorciers, les occultistes n’osent même pas toucher. Ils les esquivent tout simplement sachant de quelle manière elles sont blindées par Dieu Lui-même.

Dans ce passage, nous voyons satan reconnaître que Dieu te protège, Il protège ta maison et tout ce qui est à toi. Il bénit les œuvres de tes mains et fait prospérer tes affaires.

Ceci revient à dire, bien aimé, s’il y a des jeunes gens qui vont me lire, que l’on peut réussir et expérimenter des grandes percées dans les affaires dans les études sans se faire enrôler dans les sociétés secrètes, dans les sectes, sans se rendre auprès des féticheurs, des marabouts à la quête du succès.

Ceci revient aussi à dire que l’on réussir dans sa vie, dans ses affaires sans la corruption, sans le mensonge, sans la fraude, sans la tricherie, sans tuer les autres, sans haïr les autres, sans vendre une partie de son corps, sans sacrifier ses enfants, sans sacrifier sa femme et ses parents.

Nous pouvons réussir avec Dieu et en Dieu sans toucher au mal, mais, rien qu’en étant intègre, craignant Dieu et se détournant du mal.

La proposition du tentateur, le diable

Comme nous l’avons dit ci-haut, pour le diable, Job craignait Dieu à cause du succès qu’il avait dans ses affaires. Parce qu’il avait une bonne vie, il habitait une belle maison, il avait des beaux enfants, il avait tout ce dont il avait besoin dans la vie.

Et voilà ce qu’il rajoutera à Dieu, au verset 11 :

«Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu’il te maudit en face.»

Relisons ses paroles…

– Etends ta main, touche à ce qui lui appartient…
– Je suis sûr qu’il te maudit en face…

Par les dires du diable, il sait qu’il n’avait aucun pouvoir de toucher que ce soit à Job, que ce soit à sa maison, que ce soit à ses affaires. Il n’a même pas demandé la permission qu’il puisse le toucher lui-même, mais il demande à Dieu de le toucher.

Juste en passant, j’aimerai te poser une question, c’est juste une question, Dieu ne va plus le faire. Supposons que tu perds tout ce que tu as aujourd’hui, vas-tu continuer à servir Dieu et à l’aimer ou bien tu confirmeras la thèse du diable qui pourrait se dire que tu sers Dieu tout simplement à cause de ses bénédictions et non pas parce que tu l’aimes !

Le bras de fer…

Voilà ce qui se passait au ciel. Mais qui aura raison dans cette affaire ? Est-ce que Dieu avait-il raison de dire au diable que Job était incomparable sur terre, qu’il était intègre et consort ? Est-ce que le diable avait-il raison de répondre à Dieu que Job ne le craignait pas pour rien d’une manière désintéressée ? Qu’est ce qui va se passer dans la suite ? A qui est-ce que Job va-t-il donner raison, à Dieu ou au diable ?

Encore une autre parenthèse. Au cas où il y avait une conversation au ciel à ton sujet, qui est ce qui aura raison ? Est-ce ton Dieu ou l’ennemi ?

C’est ce que nous verrons dans la 3ème partie. Que Dieu te bénisse !

(A suivre…)

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite