Commencer sa nouvelle année avec Dieu: « Prières et Dimensions »

15
37

Prières et Dimensions 1ère Partie : « Dieu d’abord »

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire que tu as premièrement besoin de Lui pour réussir cette nouvelle année et non pas de l’argent ou de toute autre chose que tu peux chercher en dehors de Lui. Dieu d’abord ! Tout le resta suivra après ! » Psaume 60 :14 ; Matthieu 6 :33

Hier, par la seule grâce de notre cher tendre Père céleste, nous avions atterris sains et saufs en 2016. Que toute la gloire ne revienne qu’à Lui seul car si nous avons vu cette année, ce mois, ce jour, ce n’est pas parce que nous avions été moins pécheurs ou moins coupables que ceux qui nous ont quitté la veille, qui n’ont pas traversés et ceux qui mêmes qui sont partis hier, le premier jour de l’année et ceux qui nous quitteront aujourd’hui. En ce qui concerne le souffle de vie, aucun homme n’est le maître du sien, ce n’est que Dieu qui fait miséricorde. C’est-à-dire que chaque jour de notre vie, nous devons apprécier ce don de la vie et prendre à cœur de reconnaître Dieu et de Lui rendre continuellement nos actions de grâces.
Nous avons commencé une nouvelle année, et nous commençons aussi un nouveau mois. Hier, nous avons vu le cri du cœur de l’année : « Tendre Père, que je sois une bénédiction pour ma génération. » et aujourd’hui, nous allons voir notre cri du cœur pour le mois de Janvier 2016.
Le décollage d’un avion est aussi important que son atterrissage. Dès le début de l’année, nous devons avoir une vision claire sur notre destination, sur ce que nous voulons voir le long de cette année, ce que nous voulons expérimenter avec Dieu, ce que nous voulons comme changement etc.
La prière est l’un des instruments qui nous permettra de fixer bien de choses alors que nous nous engageons vers 365 ou 366 jours que nous ne connaissons ce qu’ils nous réservent, mais nous avons le privilège d’avoir comme Père le Maître des temps et des circonstances, l’Alpha et l’Oméga, le Commencement et la Fin, l’Ancien des jours, Celui qui connait la fin dès le commencement, Celui qui ne forment que de bons projets de paix, de bonheur, exemptes de malheurs afin de nous un avenir et de l’espérance et nous Lui sommes obéissant, c’est qui est sûr est qu’Il nous conduira à bon port. La Parole de Dieu dit qu’Il est le Bon Berger. Tout ce dont nous avons à faire est de Le suivre, d’être obéissant et de ne pas suivre nos propres voies, nos propres penchants.
Car la Bible nous dit dans Proverbes 14 :12 :
« Telle voie paraît droite à un homme, mais son issue, c’est la voie de la mort. »
C’est seulement Dieu qui peut nous préserver de la mort, de la chute et de tout mal que ce soit. Parce que si une voie paraît droite à un homme, aucun autre homme ne pourra le persuader à moins que Dieu n’intervienne. Que ceci soit l’un de sujet de nos prières, pour nous-mêmes et pour les personnes qui nous sont chères : « Que Dieu nous préserve de toute voie de la mort au nom puissant de Jésus ! »
Cri du cœur : O tendre Père céleste, exauce ma prière et fais de moi une bénédiction cette année
Si tu viens de nous rejoindre, j’aimerai seulement t’expliquer que le cri du cœur de chaque mois est notre attente, est notre requête, est notre désir ardent. C’est quelque chose que nous voulons que le Seigneur Dieu fasse pour nous. Ces besoins que nous présentons à Dieu n’est pas seulement physique mais beaucoup plus spirituels parce que le spirituel influe toujours sur le physique.
D’ailleurs, tout ce qui est visible, tout ce qui est physique résulte de l’invisible, du spirituel. Cette année, déjà ce mois, nous devons être rigoureux spirituellement, nous devons nous enraciner, bien nous positionner spirituellement en notre Dieu afin de vivre l’accomplissement de ce qu’Il nous a promis.
Que dois-je faire pour que Dieu fasse de moi une bénédiction cette année ?

  1. Cours de manière à remporter le prix…

Au début de chaque année, presque tout le monde la commence avec des très bonnes résolutions mais peu seulement continuent avec, persévèrent et aboutissent avec. Alors que dans tous les coins du monde où l’on utilise encore des agendas imprimés, les sociétés, les partenaires se les échangent, et chacun prend soin de commencer à bien programmer ses journées au début de l’année, mais dès que c’est Février, Mars, Avril, débordé par les événements, le même agenda dans lequel on avait écrit son programme annuel, les programmes de chaque mois, on ne l’ouvre plus, et c’est jusqu’à l’année prochaine que l’on va recommencer avec un nouveau et ainsi de suite. L’ancien se transforme directement en un carnet d’adresses, un répertoire téléphonique ou un carnet des versets bibliques.
Cette année qui vient de commencer est une nouvelle course qui débute. Et lorsqu’on court a dit l’apôtre Paul, tout le monde court pour remporter le prix, mais ce n’est pas tout le monde qui remporte. Chacun doit courir de sorte à pouvoir remporter la victoire, de sorte à pouvoir relever ses défis, de sorte à pouvoir être une bénédiction pour sa génération cette année et dans la suite.
Lisons 1 Corinthiens 9 :24 :
« Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix? Courez de manière à le remporter. »
La manière de courir est ce qui déterminera si l’on va remporter le prix ou pas. C’est vrai que chacun de nous, ceux qui connaissent Dieu et ceux qui ne Le connaissant pas, a un objectif, a un but à accomplir. Chacun d’entre nous a été à la veillée d’une église ou sur les réseaux, comme moi, plusieurs autres hommes de Dieu ont dit ce que Dieu a mis dans leur cœur pour cette année. Il y a des paroles prophétiques qui ont été déclarées sur toi ! Plusieurs bonnes paroles relatives aux bonnes promesses de Dieu pour toi cette année !
Mais est-ce que toutes ces bonnes paroles prophétiques trouveront-elles expression dans la vie de toutes les personnes sur qui elles ont été prononcées ? Voilà pourquoi nous sommes en train de lire cet enseignement.

  1. Oublie ce qui est derrière et porte-toi vers ce qui est en avant…

Je ne sais pas ce que tu as déjà atteint dans ta vie, ce que tu es aujourd’hui ou pas encore. Il y a des ceux qui ont remporté plusieurs victoires les années antérieurs, mais il y en a d’autres qui n’ont peut être pas une seule chose à montrer, ceux qui vivent dans les échecs ne sachant que faire de leurs vies.
Nous naissons tous nus et mains vides. Nous allons tous à la maternelle, et continuons jusqu’aux universités et consorts.
C’est vrai aussi, que ce n’est pas tout le monde qui a eu l’opportunité d’aller à l’université, cependant, au-delà de ce que nous apprenons à l’école, il y a des dons et talents que Dieu a mis en nous. L’école, l’université, les diplômes ne nous donnent ni les talents, mais nous donne les outils que nous avons besoin pour les développer, les développer et les faire valoir. Au-delà de toutes les connaissances acquises à l’école, les dons de Dieu dans nos vies, il y a aussi la grâce de Dieu qui nous donne accès à ce que l’on ne peut pas avoir avec notre propre mérite, et Sa bénédiction qui nous enrichit sans aucun chagrin. Donc, par rapport à la grâce de Dieu, nous sommes tous au même pied d’égalité. Pour preuve, nous venons tous de commencer 2016, cependant, chacun a commencé à en faire ce qu’il veut. Il y a de ceux qui ont été dans les réveillons, qui ont fait l’ambiance, qui vont se reposer deux, trois et après commencer la course, il y a des ceux qui vont commencer par le jeûne et la prière pendant 21 jours etc. Il n’y a personne qui n’ait pas commencé l’année ce 1er Janvier 2016.
Lisons encore Paul dans Philippiens 3 : 12-14 :
« Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ.
Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant,
Je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. »
De la même manière que personne ne peut arriver au bout du monde, au bout de la terre, ou encore au bout de l’univers, de même personne ne peut atteindre la perfection ici-bas.
C’est ainsi que l’on voit des milliardaires chercher encore à rajouter plus sur leur compte, chacun cherche toujours à gagner plus, à amasser plus. D’ailleurs, pour certaines personnes, cette année, elles ont comme objectif d’atteindre une telle ou telle somme dans leur compte en banque etc.
C’est pour cela que l’apôtre Paul nous conseille d’oublier le passé qu’il ait été positif ou négatif mais de se porter vers ce qui est en avant.
Qu’il y a-t-il vers l’avant ?
Les bonnes promesses de Dieu. Parce que le passé peut, soit nous faire penser qu’on a atteint l’objectif à cause du succès déjà réalisé ou encore, qu’on ne peut jamais l’atteindre à cause des échecs qu’on a déjà connus.
Un point important à noter est que nous ne vivons pas seulement pour cette terre, nous sommes des êtres éternels et devons avoir une aperçue des choses d’une manière éternelle. Notre vie sur terre détermine ce que sera notre éternité.
Sur terre, nous sommes liés dans le temps, nous avons chacun d’entre nous le nombre de jours à accomplir bien définis, repartis en années, mois, jours, heures, minutes, seconde, tierce que nous devons maximiser et bien préparer notre éternité. C’est pour cela que Paul parle de la vocation céleste. Tu n’es pas appelé à servir seulement cette entreprise, ce patron, mais en tout tu dois être sage et penser aussi à ton éternité.
Sachons que tout ce que nous faisons sur terre a un impact soit positif soit négatif au ciel et dans l’éternité.  C’est pour cette raison que le Seigneur Jésus nous demande de ne pas seulement avoir un trésor sur terre, mais que nous ayons aussi un trésor au ciel.
Lisons avant de continuer Luc 12 : 33 :
« Vendez ce que vous possédez, et donnez-le en aumônes. Faites-vous des bourses qui ne s’usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n’approche point, et où la teigne ne détruit point. »
Combien ont-ils déjà perdu des milliers, des millions des dollars dans les affaires sur cette terre ?
Combien ont-ils vu une banque dans laquelle toutes leurs provisions se trouvaient tomber en faillite ?
Combien ont-ils vu les business sombrer et ont tout perdu ?
Combien ont-ils vu leurs richesses, leurs biens se dévaluer ?
Combien ont-il était une fois victime de vol ?
Mais le Seigneur Jésus nous conseille de faire des bourses qui ne s’usent point, un trésor qui ne s’épuise pas dans les cieux, où le voleur n’approche point et où la teigne ne détruit point.
Nous insistons du fait qu’à part tout ce que nous pouvons faire sur cette terre, il y a le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ.
En tant qu’enfant de Dieu, il y a quelque chose que Dieu s’attend à ce que tu puisses accomplir pour le compte de son Royaume ici sur terre mais qui aura un prix pour ton compte au ciel, c’est-à-dire une récompense, une épargne après ta vie sur terre.

  1. Ne marchons pas en ennemis de la croix de christ…

Paul rajoute aux versets 18-19, lisons :
« Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Christ, je vous en ai souvent parlé, et j’en parle maintenant encore en pleurant.
Leur fin sera la perdition; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre. »
Les caractéristiques des ennemis de la croix de Christ :

  • Ils ont pour dieu leur ventre
  • Ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte
  • Ils ne pensent qu’aux choses de la terre

Voilà, les trois choses qui caractérisent les ennemis de la croix de Christ. Ils ne voient pas le danger devant eux, parce que leur fin est la perdition s’ils ne se repentent.
C’est ainsi que Paul a dit dans Romains 14 :17 :
« Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. »
Combien s’inquiètent-ils pour le manger et le boire durant les saisons des fêtes, surtout celles de fin d’années et du nouvel an ?
Fais attention que Dieu soit ton Dieu et que ton ventre ne soit pas ton dieu.
Souvenons-nous d’Esaü qui avait vendu son droit d’aînesse à cause d’un morceau de pain et d’un potage de lentille. Genèse 25 : 31-34
Certaines personnes se tapent la poitrine lorsqu’elles font le mal. Un jeune garçon qui est fier de lui parce qu’il a défloré autant de filles, une fille qui est contente et pense avoir accompli des exploits parce qu’elle a couché avec autant d’hommes mariés, à avoir foutu les troubles dans les couples d’autrui.
Un voleur qui se réjouit d’avoir volé autant d’argent etc.
Ou encore une personne qui aurait fini toute une grande bouteille de whisky seule. Il y a tant de choses, que lorsque l’on regarde suivant les bons sens font honte mais pour certaines personnes, elles s’en glorifient.
Et finalement, il y a de ceux qui ne pensent qu’aux choses de ce monde : l’argent, les voitures, les maisons, le mariage, les bijoux, le succès etc. Ces choses ne sont pas mauvaises du tout mais si elles deviennent la priorité de notre vie au point où l’on soit seulement occupé pour les poursuivre oubliant Dieu, insultant les serviteurs de Dieu (à la mode en 2015), c’est là que cela devient un piège car l’amour du monde est inimitié contre Dieu. Jacques 4 :4 ; 1 Jean 2 :15 ; 1 Jean 3 :17
Et nos pensées influent beaucoup sur notre vie.
Jérémie 6 :19 dit ceci :
« Écoute, terre! Voici, je fais venir sur ce peuple le malheur, fruit de ses pensées; car ils n’ont point été attentifs à mes paroles, ils ont méprisé ma loi. »
Le malheur qui arrive sur les gens, c’est juste le fruit de leurs pensées nous dit la Parole de Dieu. Il faut faire attention à ce qui traverse notre pensée.
Il est donc impossible d’aimer Dieu et le monde en même temps.
Tu veux que Dieu exauce tes prières et fasse de toi une bénédiction alors que nous commençons une nouvelle année, retiens ces trois choses :

  1. Cours de manière à Remporter le prix.

Sois déterminé à voir et à expérimenter les changements désirés dans ta vie, à être une bénédiction, un contributeur et non pas seulement un consommateur.

  1. Oublie le passé et porte-toi vers ce qui est devant.

Même si l’année passée tu as échoué dans toutes tes entreprises, tu n’as pas obtenu ton diplôme d’état, tu n’as pu concevoir et porter ton bébé, même si, même si…porte-toi vers les promesses de Dieu devant toi et attache-toi à Sa Parole, car cette année ton attente ne sera pas retranchée.

  1. Ne marche pas en ennemi de la croix de Christ Jésus.

C’est-à-dire qu’il faut aimer Dieu, vivre une vie de sanctification, marcher dans la crainte de l’Eternel, prier instamment pour bénéficier des réponses instantanées.
Veux-tu être une bénédiction pour les autres, ta génération tout au long de cette année, et jusqu’à la suite de ta vie ?
Veux-tu que tous ceux qui te verront reconnaissent que tu es une race bénie de l’Eternel ?
Voilà ce qu’il faut faire :

  • Ce mois de Janvier doit être pour toi un mois dans pendant lequel tu vas te consacrer et te concentrer à la prière pour recommander tout ce que tu feras et le reste des mois entre les mains de Dieu.

Pour ce Janvier par exemple, dans notre cri du cœur, il est dit que Dieu va exaucer tes prières et faire de toi une bénédiction pour la seule gloire de Son nom au nom de Jésus !
Voilà une nouvelle course qui commence. Es-tu prêt ?

  1. Commence par localiser tout ce que tu as comme défis depuis les années écoulées et surtout celle qui vient de se clôturer.
  1. Qu’est ce que Dieu t’avait demandé de faire ou qu’Il te demandait de faire que jusqu’aujourd’hui tu n’as pas encore fait ?
  1. Y a-t-il une décision importante que tu devais prendre et que tu n’as pas encore prise jusqu’aujourd’hui ? Penses-y parce que tu entres déjà dans une nouvelle année. Ne pas se décider c’est se retarder dans le savoir.
  1. As-tu des projets inachevés ?
  1. Sois déterminé à tirer le meilleur de cette année car Dieu a en réserve pour toi que de très bonnes choses.
  1. As-tu un plan clair de ce que tu comptes faire pour te relancer ou relancer tout ce que tu avais abandonné avant ?
  1. Y a-t-il des personnes qui ne partagent pas la même vision que toi et qui t’empêchent d’avancer, qui te font tourner en rond, qui ne croient pas en toi ni en tes capacités, qui veulent t’exploiter ? Tu dois te séparer d’eux si tu veux avancer dans la vie et accéder aux nouvelles phases des desseins de Dieu pour ta vie. Tous ceux qui ne font pas parties de ta vision ne t’aideront pas à la mener à sa réalisation, mais au contraire, ils y apporteront troubles et conflits qui t’empêcheront même d’entendre clairement la voix Dieu. Tant qu’Abraham ne s’était pas séparer de Lot, il n’avait reçu les nouvelles directives de Dieu pour sa destinée. Genèse 13 :14

Que Dieu bénisse Sa parole au nom puissant de Jésus.
Si vous êtes béni par cet enseignement, n’hésitez pas à la partager et rendez-vous demain pour la suite. Laissez-nous votre commentaire qui nous laissera une trace de votre passage sur le site. Si Dieu vous met à cœur de nous soutenir afin de faire avancer Son royaume faites-le sans hésitation aucune car, non seulement vous serez une bénédiction pour plusieurs, votre compte au ciel sera aussi alimenté. Bonne Année.

15 Commentaires

  1. Amen, ke le Seigneur m’emploie et m’aide à suivre Sa voix. J’ai besoin de bien écouter ce qu’il me dit car me suis laissée aller à tourner en rond. Que Dieu m’aide à tenir ferme pour ne pas me laisser disperser. Mrci pour ces exhortations, difficile en ces temps pour moi d’être avc mon église, je n’ai que ces enseignements via mon téléphone. Que l’Eternel soit aux commandes ce ces enseignements et qu’Il vs fortifie. Alléluia !

  2. Gloire à Dieu au plus haut des cieux je glorifié le Seigneur de m’avoir choisis si Dieu à été avec moi en 2015 qui sera contre moi en 2016 je pris que ce Tendre Père Céleste me conduit tous les jours afin que je mène cette course selon ses desseins tout viens de Lui et à Lui seule qu’il garde mes pieds mon coeur ma bouche mes mains mes yeux à ne pas courir vers les choses du monde afin de pouvoir gagné un prix de la part de mon Dieu que Dieu Benisses son Serviteur et qu’il Bénisse sa parole

  3. Sois béni le Roi des rois,Tendre père céleste je te rends grâce pour cette nourriture qui me redonne vie,et je prends l’engagement de suivre tes prescriptions et faire ta joie par la ta grâce et le puissance du Saint-Esprit,au nom de notre Seigneur Jésus-Christ !