23 C
Kinshasa, CD
17 décembre 2018
Non classé

Aujourd'hui: Dieu n'oublie pas ses promesses à mon égard!

1ère partie : Les promesses de Dieu – suite a

Que la grâce abondante de mon tendre Père céleste me soit multipliée ce jour dans le glorieux nom de mon Seigneur et mon Sauveur Jésus-Christ de Nazareth. Suivant l’instruction divine, le fardeau que le Seigneur a mis dans mon cœur, je me suis lancé, ce mois de Mai à rechercher la face de Dieu dans le programme dénommé Spéciales Prières d’Instances dans laquelle je prie la nuit de 23 :59 à 01 :00, de 05 :00 à 06 :00, de 12 :00 à 13 :00 et de 17 :00 à 19 :00. Ma devise durant ce mois, c’est de prier sans relâcher, de prier avec instance, de prière jusqu’à ce que mon ciel s’obscurcisse, que le vent s’installe et qu’il pleuve d’abondante pluie de bénédictions dans ma vie. Dans une partie de la prière de notre Père, le Seigneur Jésus m’a dit de prier que la volonté de Dieu soit faite dans sur la terre comme au ciel. Je ne suis pas sur terre parce que je l’ai décidé, mais parce que par Sa volonté Dieu m’a créé. Ainsi, tous les jours de ma vie, je dois vivre ce qui est dans la volonté de Dieu. Ce que Dieu avait prévu pour moi et non pas ce mes ennemis veulent. Je veux, comme Job, avant même la fin de ce programme : « Mon oreille avait entendu parler de Toi, maintenant, mon œil t’a vu. » Je veux voir la gloire de Dieu éclaté dans tous les domaines de ma vie. Voilà pourquoi mon mois de Mai est subdivisé en 3 parties : la 1ère où je médite sur les promesses de Dieu (les dix premiers jours), la 2ème dans laquelle je vais m’examiner moi-même afin de voir qu’est-ce qui peut clocher en moi et m’empêcher de voir, de vivre la gloire de Dieu (Dix jours) et la 3ème partie je lutterai contre la puissance de l’ennemi qui résiste l’accomplissement de la volonté de Dieu dans ma vie (Dix jours). Ce qui me fait 30 jours. Le dernier jour du mois, je vais offrir une offrande pour bénir l’œuvre à travers laquelle Dieu m’a béni.

C’est déjà le 3ème jour du mois, je suis en train de méditer les promesses de Dieu. Certaines, je les connais, mais je cherche à en savoir encore plus afin de me permettre de prier convenablement. Dans la partie précédente, je voyais ce que je dois savoir avec les promesses de Dieu et le premier point que j’avais appris est que Dieu accomplit magnifiquement ses promesses ! Et aujourd’hui, je vois que :

2. Dieu n’oublie pas ses promesses

Puisque les promesses de Dieu mettent en jeu sa réputation, Dieu ne peut pas se permettre de les oublier. Il m’arrive de fois de croire, de penser, de dire que Dieu m’oublie, qu’Il m’abandonne ou que sais-je d’autres, chose impossible parce que Dieu a fait la promesse de ne pas m’oublier, de ne pas m’abandonner. Peu importe ce que je vis, ce que je traverse et le temps que j’ai passé dans mon problème, je dois me dire du plus profond de mon cœur que Dieu ne m’a pas oublié, que Dieu n’a pas non plus oublier toutes les promesses et bonnes paroles à mon égard. Il est écrit dans Esaïe 49 :14-16 :

« Sion disait: L’Éternel m’abandonne, le Seigneur m’oublie! Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles? Quand elle l’oublierait, Moi je ne t’oublierai point. Voici, je t’ai gravée sur mes mains; tes murs sont toujours devant mes yeux. »

Si Dieu ne m’oublie pas, Il ne peut pas non plus oublier toutes les promesses qu’Il a faites à mon égard. Humainement parlant, si je fais une promesse à quelqu’un, à chaque fois que je verrai la personne, je m’en souviendrai et il suffit même que je pense à la personne pour que la promesse que je lui avais faite me remonte à cœur. Et c’est comme si j’avais une dette. J’imagine maintenant Dieu qui n’est pas un homme, qui n’est ni méchant ni injuste, qui ne peut pas renier sa parole ni se renier Lui-même ?

Il est écrit dans le Psaume 105 :8-10 :
« Il se rappelle à toujours son alliance, Ses promesses pour mille générations, l’alliance qu’il a traitée avec Abraham, et le serment qu’il a fait à Isaac; Il l’a érigée pour Jacob en loi, pour Israël en alliance éternelle »

Wow ! Non pas seulement que Dieu n’oublie pas ses promesses, Il se les rappelle pour mille générations. S’Il se rappelle, je m’imagine lorsque je viens encore par la prière pour les lui rappeler ! Un homme peut esquiver la personne à qui il avait fait la promesse à cause de son incapacité à pouvoir l’accomplir, d’une part et de l’autre il peut aussi oublier ; cependant, cela ne pas le cas pour Dieu. Que je voie ce que d’autres traductions du Psaume 105 :8-10 :

Ostervald :
« Il se souvient à jamais de son alliance, de sa promesse établie pour mille générations; du traité qu’il fit avec Abraham, et du serment qu’il fit à Isaac, et qu’il a confirmé à Jacob pour être un statut, à Israël pour être une alliance éternelle, disant: Je te donnerai le pays de Canaan; c’est le lot de votre héritage. »

Ostervald :
«  Il s’est souvenu pour toujours de son alliance, de la parole qu’il commanda pour mille générations, de l’alliance qu’il a faite avec Abraham, et qu’il a jurée à Isaac, et qu’il a établie pour Jacob comme statut, pour Israël comme alliance perpétuelle. »

Semeur :
«Il n’oublie jamais qu’il a fait une alliance, qu’il a donné sa parole pour mille générations : il a conclu un traité avec Abraham, et l’a confirmé par serment à Isaac. Il l’a confirmé à Jacob en en faisant une loi, et, pour Israël, une alliance pour toujours. »

Je vois dans toutes ces versions qu’à la place de la promesse, l’on utilise aussi la parole. C’est d’ailleurs, ce que j’avais vu dans la définition. J’évite de me tourner vers moi-même pour l’instant pour me dire ce que je dois faire ou pas, mais je me concentre toujours sur Dieu et ses promesses. Ces autres versions m’apprennent que la parole de Dieu ou la promesse de Dieu a déjà été commandée, établie et ce, pour mille générations. Une parole sortie de la bouche de Dieu, c’est déjà comme réalisée.

Ainsi, je dois me dire encore et encore que Dieu n’oublie pas ses promesses.


N’oublions pas notre projet du mois d’Avril 2018. Notre objectif est d’atteindre au moins 10.000$ et nous avons déjà 724$, il nous reste 9.276$. C’est beaucoup d’argent pour moi, pour vous peut être aussi ? Mais une chose est certaine: l’or et l’argent appartiennent à notre Dieu. Si chacun peut apporter ce que Dieu lui mettra à cœur, nous atteindrons la somme et nous pourrons acquérir ces matériels qui nous aiderons à édifier encore un plus grand nombre. Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits au nom puissant de Jésus.

2 comments

Nana 3 mai 2018 at 13 h 53 min

Amen

Reply
Mamie Esther 4 mai 2018 at 0 h 10 min

Amen amen

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite