23 C
Kinshasa, CD
17 décembre 2018
La victoire en Jésus Christ!

En Jésus-Christ, j’ai la victoire ! 3ème partie (suite et fin)

Comment triompher du monde ?

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de nous dire que c’est par notre foi que nous triompherons du monde. »

Bien-aimé dans le Seigneur, que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence et sa joie ineffable puissent vous être multipliées  dans le précieux, le glorieux, le merveilleux et le majestueux nom de Jésus-Christ. Dans notre  dévotion matinale, à DES LE MATIN de ce jour, nous avions passé de très bons moments de communion dans la prière et de partage de la parole de Dieu, si vous n’étiez pas là, je vous prie de suivre ce lien et de vous prier avec nous : Je ne dois pas être une personne de peu de foi. Le sous-thème correspond à ce que nous verrons dans la clôture de cette troisième partie, dans les lignes qui suivent.
Que devons-nous faire pour vaincre le monde ?

Relisons :
« Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ! » 1 Corinthiens 15 :57

C’est cette parole que nous avions commencé à déclarer dès le début de notre série. Dieu nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ. Il nous le donne par Lui, c’est parce que c’est Lui qui a vaincu le péché, le monde, la mort, satan et tout son royaume des ténèbres.
Voici ce que le Seigneur dit à propos :
« Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. » Jean 16 :33

La victoire de Jésus sur le monde est ce qui nous rassure, nous encourage peu importe les tribulations qui sont tout ce que nous rencontrons dans ce monde comme adversités, comme épreuves. Puisque Jésus avait vaincu le monde, nous aussi, nous vaincrons.

Ainsi, pour vaincre le monde, nous devons :

  • Etre en Jésus !

Les deux passages ci-hauts nous donnent la toute première condition pour vaincre le monde. Paul dit que Dieu nous donne la victoire par Jésus-Christ et le Seigneur Jésus dit qu’Il a dit ces choses afin que nous ayons la paix en Lui. Il est impossible d’avoir la victoire sur le monde sans au préalable être en Jésus.

L’apôtre Jean écrivit dans 1 Jean 5 :5 :
« Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu?»
Celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu est celui qui naît de nouveau, qui devient enfant de Dieu et c’est celui-là qui a triomphé du monde. La Bible ne dit pas que celui qui triomphera, mais celui qui a triomphé. C’est-à-dire, rien que le fait de naître de nouveau nous donne déjà à triompher du monde.

  • Aimer Dieu

Venir à Jésus est une bonne chose, mais comme nous ne cessons de le répéter, nous devons faire mieux : demeurer dans sa parole, devenir ses disciples et ensuite ses amis. Pour ce faire, nous devons l’aimer. Plusieurs sont « chrétiens » aujourd’hui, cependant, n’aiment pas du tout Dieu. Ils sont chrétiens mais leur vie n’est pas différente de ceux du monde. Où se situe la différence ? C’est dans l’amour. Plusieurs viennent à Dieu parce qu’ils cherchent à recevoir quelque chose de Sa part. Ils veulent que Dieu les guérissent, leur donne le mariage, le travail etc. mais au fond de leurs cœurs, ils n’aiment pas Dieu. Ceux-ci retournent facilement dans le monde si leurs attentes ne se réalisent pas. Et si par les bontés de Dieu ils sont bénis, ils ne Le reconnaissent pas, ne Le servent pas, et plus tard reviennent à leur ancienne vie. Car l’amour du monde est l’inimitié contre Dieu. Il est impossible d’aimer Dieu et le monde en même temps. Et l’expression de notre amour à Dieu est l’obéissance à Sa Parole.

Lisons :
« Adultères que vous êtes! Ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. » Jacques 4 :4

« Si vous m’aimez, gardez mes commandements. » Jean 14 :15

« Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.» Jean 15 :14

C’est pour cette raison que nous devons tout le temps demander à Dieu de nous remplir de Son Esprit Saint. Il fait un travail excellent, celui de répandre l’amour de Dieu dans nos cœurs. Car personne ne peut aimer Dieu par ses propres forces, sa propre volonté. Ainsi, cet amour pour Dieu répandu dans nos cœurs par le Saint Esprit nous aide à surmonter le mal par le bien. Il nous aide aussi à nous affectionner aux choses d’en haut.

Tout autre amour qui n’est pas tourné vers Dieu nous détournera de Dieu. C’est cela qui nous fait tomber plusieurs dans l’idolâtrie. Le fait d’aimer Dieu détruit toute forme d’égoïsme en nous et nous pousse toujours à donner à Dieu, à partager avec les autres. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus a dit qu’il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Jean 15 :13 Pour aimer Dieu, il est donc impératif que nous puissions aussi aimer nos semblables. D’ailleurs, c’est le commandement nouveau que le Seigneur Jésus nous a donné. Jean 13 :34 L’amour de Dieu nous distingue des gens du monde et nous donne la victoire sur le monde. Lisons :

Jean 13 :34-35 :
« Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.
A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

Et 1 Jean 4 :20-21 :
« Si quelqu’un dit: J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas?
Et nous avons de lui ce commandement: que celui qui aime Dieu aime aussi son frère. »

L’amour de Dieu est donc conditionné par l’amour des frères. Si vous fermez vos entrailles aux souffrances de vos frères dans le Seigneur et vous dites que vous aimez Dieu, vous n’êtes que des menteurs.

  • Avoir la foi

Dans 1 Jean 5 :4, il est écrit que la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi. C’est-à-dire que si le Seigneur Jésus avait vaincu le monde, c’est que, c’était aussi par la foi. Maintenant, la question que nous devons nous poser est celle-ci : Comment le Seigneur Jésus manifestait ou exprimait-il sa foi ? Un mot pour répondre à cette question, c’est l’obéissance. Toute la vie de Jésus se résume à l’obéissance. Il a obéi en devenant homme pour naître sur terre. Il fallait la foi pour Dieu de devenir homme. Bien qu’étant Omniscient, Omniprésent et Omnipotent, l’expérience de revêtir un corps humain, de vivre au milieu de sa propre création relève d’une grande foi de la part de Dieu. Au-delà de sa naissance, plus fort encore, c’est sa mort sur la croix. Accepter de donner sa vie pour le salut de l’humanité pécheresse, c’est de l’obéissance. Il a accepté d’être maltraité par les impies, de porter une couronne d’épines, de porter la croix et d’y être cloué, c’est cela la foi. Voilà pourquoi j’ai toujours défini la foi comme étant l’obéissance à Dieu. Le Seigneur Jésus a obéi jusqu’à la mort sur la croix en méprisant l’ignominie.

Il est écrit :
« ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu. » Hébreux 12 :2

« Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. » Philippiens 2 :5-8

Et enfin :
« Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance. » 1Pierre 1 :14

Wow ! Comme des enfants obéissants ! C’est l’obéissance à Dieu qui fera que nous ne puissions pas nous conformer aux convoitises que nous avions autres fois. Le Seigneur Jésus Christ, pour obéir à Dieu est allé jusqu’à la croix, mais aujourd’hui, pour gagner notre vie, nous choisissons de désobéir volontairement à Dieu. Nous connaissons la vérité, les commandements de Dieu, la parole de Dieu, mais nous faisons le mal soit disant que Dieu comprend. Pour des choses qui ne vont même pas mettre fin à notre vie, nous désobéissons d’une manière délibérée à Dieu. C’est parce que nous manquons la foi, nous ne croyons pas que Dieu peut nous bénir, nous faire du bien, nous donner ce que nous cherchons sans recourir au mal ou à tout ce qui peut nous séparer de Lui. La foi ne se limite pas seulement à une confession mais plutôt à toute une profession. Nous ne devons pas nous arrêter à déclarer des bonnes paroles que nous ne vivons pas nous-mêmes.

Clôturons cette partie avec :

Cet avertissement dans 1 Pierre 2 :20 :
« En effet, si, après s’être retirés des souillures du monde, par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, ils s’y engagent de nouveau et sont vaincus, leur dernière condition est pire que la première. »

Et cette prière du Seigneur dans Jean 17 :15-16:
« Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. »

Bien qu’étant dans ce monde, nous ne sommes pas du tout de ce monde. Le fait de devenir chrétien ne nous ôte du monde physiquement, mais tout en y restant, nous sommes préservés du mal. Nous restons dans le monde pour l’éclairer suivant Matthieu 5 :14 qui dit que nous sommes la lumière du monde. Nous ne devons plus marcher suivant le train de ce monde Ephésiens 2 :2 qui est sous l’emprise de l’ennemi 1 Jean 5 :19. Le fait d’être lumière du monde nous préserve des ténèbres de la mort et de l’enfer.

Voilà les trois choses que nous avons besoin afin de triompher du monde.

Prions :
Cher tendre Père céleste, que la grâce de Ta parole que je viens de lire puisse me couvrir afin que je triomphe du monde. Que je ne retourne pas dans le monde, que je puisse toujours T’aimer et que ma foi augmente jour après jour au nom puissant de Jésus. Amen. Amen. Amen.

Si vous n’avez pas encore donné votre vie à Jésus, je vous prie de cliquer ici.

Que Dieu bénisse Sa parole. Les trois jours qui nous restent, nous allons clôturer cette série du mois avec la quatrième et la dernière partie : la victoire sur satan.


 

Je participe au projet du mois d’Avril 2018 – cliquez ici pour voir les détails.

Related posts

En Jésus-Christ, j’ai la victoire !

 En Jésus-Christ, j’ai la victoire ! 2ème partie : La victoire sur la mort !

En Jésus-Christ, j’ai la victoire ! (suite et fin)

3 comments

Corinne 27 avril 2018 at 22 h 04 min

Ô Dieu je te bénis car lorsque j’étais encore une pécheresse tu es mort pour moi Seigneur. Je me répands devant toi afin que tu me pardonnes mes maladresses et manquements à cause des doutes. Seigneur augmente ma foi afin de d’obéir et que je reste arrachée à toi. Merci pour ta parole et FEV, fortifie ton serviteur et chacun de tes enfants. Que la gloire te revienne Amen Amen Amen Alléluia !

Reply
Zrangbe israel 28 avril 2018 at 8 h 28 min

Merci seigneur !

Reply
PEFOUKA Sandro 30 avril 2018 at 17 h 55 min

Amen.Amen. Amen

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite