23 C
Kinshasa, CD
17 décembre 2018
La victoire en Jésus Christ!

En Jésus-Christ, j’ai la victoire !

2ème partie : La victoire sur la mort ! (suite et fin : la mort éternelle)

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de nous dire de nous assurer que nos noms soient écrits dans le livre de vie !»

Quel privilège de voir cette belle journée que l’Eternel a faite ! Je prie qu’elle soit pour vous un sujet d’allégresse et de joie. Que durant cette journée, le reste des jours de cette semaine, du mois en cours et jusqu’à la suite nous soyons tous victorieux dans tous les domaines de nos vies et sur tous nos ennemis au nom puissant de Jésus Christ notre Seigneur, Sauveur et Maître.

Nous avions commencé à parler de la victoire sur la mort et pour ce, nous devrions savoir de quoi il s’agit vraiment afin que notre ignorance ne nous porte pas préjudice. Nous venons de voir les deux premières dimensions de la mort : la spirituelle et la physique et dans cette partie, nous voyons la plus dangereuse :

  1. La mort éternelle

Une personne morte spirituellement mais qui respire encore a de l’espérance car elle peut rencontrer le Seigneur Jésus Christ, Lui donner sa vie et naître de nouveau, c’est-à-dire recevoir la vie éternelle. Une personne autre fois morte spirituellement qui a rencontré le Seigneur Jésus Christ dans sa vie, même si elle venait à mourir physiquement, elle a déjà la vie éternelle en lui, même après sa mort physique vivra dans l’éternité. D’où, la responsabilité de chacun d’entre nous enfants de Dieu, nous tous qui avions déjà reçu cette vie en nous, qui sommes parvenus à la connaissance de la vérité, de ne pas être égoïstes ! Nous devons porter le fardeau de ceux qui ne connaissent pas Jésus-Christ, afin de prier en leur faveur et leur apporter la parole pour qu’ils soient sauvés. Pensons à toutes les personnes que nous aimons ou pas, à tous les membres de nos familles, à nos amis, nos collègues et sachons qu’il se pourrait qu’un jour nous puissions nous séparer non pas pour un temps mais pour l’éternité. Si vous êtes enfant de Dieu et que vous voulez que les personnes que vous aimez restent avec vous pour toujours, parlez-leur de Jésus-Christ. Votre mari, votre épouse, vos enfants, vos parents, vos frères ou vos sœurs qui vivent encore suivant le train de ce monde ne sont pas vos ennemis, y compris ceux qui sont sorciers ou méchants. Ils ont tous besoin du salut. S’il vous plaît, priez pour eux car la mort éternelle existe et est plus dangereuse que la mort spirituelle et physique si l’on n’a pas Christ Jésus dans sa vie.

La mort éternelle c’est aussi la seconde mort, c’est la mort après la mort physique, c’est l’opprobre, c’est l’étant de feu ou l’enfer.

Lisons :
Apocalypse 2 :11 :
« Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises: Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort. »

Apocalypse 20 :6:
« et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans. »

Et la suite, aux versets :12-15 :

« Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres.
La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses œuvres.
Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. » 

Lorsqu’une personne meurt physiquement, elle va dans le séjour des morts en attente du jugement, comme nous avions vu dans la partie précédente dans Hébreux 9 :27. Dans ce passage d’Apocalypse nous voyons comment la mort elle-même et le séjour des morts seront jetés dans l’étang de feu. En lisant, chacun de nous doit être attiré par deux choses : le livre de vie et les œuvres !

Ceci me rappelle le jour où le Seigneur Jésus avait envoyé les disciples pour la toute première fois aller annoncer la Bonne Nouvelle. Lisons :
« Les soixante-dix revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom.
Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair.
Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire.
Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. »
Luc 10 :17-20

C’est une erreur grave et un grand piège de se contenter du fait de faire des miracles, des chasses des démons, de servir de Dieu, d’avoir des expériences…toutes ces choses peuvent être bonnes et pas mauvaises en soi mais la plus importante des toutes est de savoir que son nom est écrit dans le livre de vie. Aujourd’hui les hommes sont prêts à compromettre pour les choses périssables de ce monde. Des jeunes femmes qui acceptent de se faire engrosser dans un pays étranger pour avoir des papiers ou des jeunes hommes qui acceptent de vivre avec des vieilles dames pour la même raison. Alors que ce monde et toutes ses convoitises passent. Des hommes de Dieu pressés de voir leurs églises grandir se tournent vers les féticheurs, des gourous, des sectes etc. C’est ainsi que le Seigneur dira :

« Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom?
Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » Matthieu 7 :22-23

Le fait d’exercer tous les dons spirituels, de prophétiser et de chasser les démons ne nous garantit pas la vie éternelle. Nous ne devons pas être de ceux qui commettent l’iniquité.

En fin, nos œuvres !

Les œuvres ne nous sauvent pas du tout. C’est par la grâce que nous sommes sauvés au moyen de la foi. Ephésiens 2 :8 La foi qui nous a sauvés doit rester vivante à travers nos bonnes œuvres. Ce qui fera que nous ayons une récompense ou une autre, ce sera nos œuvres. La foi sans les œuvres est morte. Sans la foi, nous ne pouvons pas être agréables à Dieu. C’est-à-dire que sans les œuvres, nous ne pourrons pas non plus plaire à Dieu. J’insiste ici que les œuvres ne sauvent, que nous avions au préalable été sauvé, mais dans la suite, nos œuvres ont de l’impact dans notre éternité que nous venons de lire dans les différents passages d’Apocalypse ci-dessus.

Lisons –
Jacques 2 :18-20 :
« Mais quelqu’un dira: Toi, tu as la foi; et moi, j’ai les œuvres. Montre-moi ta foi sans les œuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes œuvres.
Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils tremblent.
Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile? »

Matthieu 16 :26-27 :
« Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme? Ou, que donnerait un homme en échange de son âme?
Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres. »

Je prie que l’Eternel Dieu nous donne la compréhension et que Sa parole soit bénie au nom puissant de Jésus.


 

Je participe au projet du mois d’Avril 2018 – cliquez ici pour voir les détails et le montant que nous avons déjà à ce jour.

Related posts

En Jésus-Christ, j’ai la victoire !

En Jésus-Christ, j’ai la victoire ! 1ère partie : « La victoire sur le péché » – suite a : Le péché en Eden

 En Jésus-Christ, j’ai la victoire ! 2ème partie : La victoire sur la mort !

4 comments

Corinne 19 avril 2018 at 14 h 27 min

Père céleste toi qui a la puissance sur toute vie, aide-moi à éprouver mes capacités afin que mes oeuvres reflètent ta gloire et qu’en cela mon nom soit écrit dans le livre Dr vie pour l’éternité au nom de Jésus-Christ notre Seigneur et Maître Amen Amen Hosana !

Reply
Nana 19 avril 2018 at 15 h 44 min

Amen amen amen

Reply
Alain MOGBONGO 20 avril 2018 at 20 h 30 min

Merci Pasteur. Aujourd’hui dans nos églises on ne parle plus de la vie éternelle. Les chrétiens ne prient que pour les biens de ce monde. Les pauvres sont négligé.

Reply
Claudette 23 avril 2018 at 10 h 28 min

Merci Pasteur. Père Éternel,apprends moi à considérer plus les biens éternels que ceux d’ici bas périssables. Amen

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite