Je dois oublier ce qui est derrière et me porter vers ce qui est en avant…

0
677

Salutations !

Que la paix qui surpasse toute intelligence et la joie ineffable de Dieu vous soient multipliées par le Saint-Esprit au nom de Jésus.

Nous poursuivons notre étude sur la discipline pour l’envol cette semaine. Je vous invite à lire la première partie et son introduction en cliquant sur le lien qui suit.

Réfléchissons à l’appui de ces questions :

Quels sont les objectifs que j’ai déjà atteints ? Que suis-je devenu aujourd’hui ? Qu’ai-je fais des années écoulées de ma vie à ce jour ? Ai-je remporté plusieurs victoires ou  rien que des défaites et des échecs ?

Quelles sont les réponses que vous avez obtenues à ces questions ?

Quoi qu’il en soit, si vous êtes encore vie, l’envol est toujours disponible !

Notre présent et notre avenir sont plus importants que notre passé !

Ce qui s’est passé dans nos vies de positif ou de négatif ne doit pas affecter négativement notre manière de vivre notre présent et de penser notre avenir. Ceux qui s’attachent à leur passé négatif vivent difficilement leur présent. Même notre passé qui a été un succès peut nous influencer négativement. Lorsque vous parler de votre vie, est-ce au passé ou au présent ? Plusieurs ne parlent de leur vie qu’au passé ? Quand vivront-ils leur présent ? Comment aborderont-ils leur avenir ?

Lisons ce que nous  dit l’apôtre Paul dans Philippiens 3 : 12-14 :

« Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ.

Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, Je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. »

Oublions notre passé !

L’apôtre Paul nous conseille d’oublier le passé qu’il ait été positif ou négatif et de nous porter vers ce qui est en avant. Avez-vous souffert dans le passé ? Etiez-vous rejeté de tous ? Personne ne prenait soin de vous ? Vous n’avez reçu de bon ? Vous étiez le meilleur ? Oublions tout cela. Comment les choses se présentent-elles présentement ? Et quelles sont les perspectives pour l’avenir ?

Qu’il y a-t-il vers l’avant ?

Les belles promesses de Dieu nous attendent. Parce que le passé peut, soit nous faire penser qu’on a atteint l’objectif à cause du succès déjà réalisé ou encore, qu’on ne pourra pas l’atteindre à cause des échecs  connus dans notre actif.

Il est important de noter que nous ne vivons pas seulement pour cette terre. Nous sommes des êtres éternels et devons avoir un aperçu des choses d’un point de vue de l’éternité. Notre vie sur terre détermine ce que sera notre éternité. Sur terre, nous sommes liés au temps, nous avons chacun un nombre fixé de jours à accomplir, repartis en années, mois, jours, heures, minutes, seconde, tierce que nous devons maximiser pour bien préparer notre éternité.

C’est pour cela que Paul parle de la vocation céleste. Vous n’êtes pas appelé à servir seulement cette entreprise, ce patron. Vous devez être sage et penser aussi à votre éternité. Ne faites donc pas seulement ce qui est bénéfique pour votre vie sur terre, œuvrez également et surtout pour l’éternité qui se prépare sur terre.

Nous devons prendre conscience que tout ce que nous faisons sur terre a un impact soit positif soit négatif au ciel et dans l’éternité. 

Où est votre trésor ?

C’est pour cette raison que le Seigneur Jésus nous demande de ne pas seulement avoir un trésor sur terre, mais que nous ayons également un trésor au ciel.

Lisons avant de continuer Luc 12 : 33 :

« Vendez ce que vous possédez, et donnez-le en aumônes. Faites-vous des bourses qui ne s’usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n’approche point, et où la teigne ne détruit point. »

De nombreuses personnes n’ont-elles pas perdu des milliers, des millions des dollars dans les affaires sur cette terre ?

Plusieurs n’ont-ils pas vu une banque dans laquelle toutes leurs économies se trouvaient tomber en faillite ?

D’autres n’ont-ils pas vu leurs business sombrer au point de tout perdre?

Ne sont-ils pas légion à avoir vu leurs richesses, leurs biens être dépréciés ?

Certains n’ont-ils pas été victime de vol ?

Le Seigneur Jésus nous conseille de faire des bourses qui ne s’usent point, un trésor qui ne s’épuise pas dans les cieux, où le voleur n’approche point et où la teigne ne détruit point. Ainsi, nous devons noter qu’à part tout ce que nous pouvons faire sur cette terre, il y a un  prix pour la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ.  En tant qu’enfant de Dieu, il y a quelque chose que Dieu s’attend à ce que nous accomplissons pour le compte de son Royaume ici-bas mais qui sera un gain pour nos comptes célestes, c’est-à-dire une récompense, une épargne après ma vie sur terre.


Nous vous invitons à prier avec nous via Facebook. Nous nous réunissons autour du nom de Jésus-Christ par notre programme « Dès le matin » du lundi au vendredi dès 5h du matin et le samedi dès 5h30 afin de prier selon les thèmes que Dieu nous inspire par semaine. Le jeudi soir nous partageons la Parole de Dieu. Le vendredi nous nous consacrons à intercession. Tout ceci se passe sur notre page Facebook. Cliquez ici pour aimer la page et activer les notifications ou contactez-nous par  Whatsapp au +243826567399 pour recevoir les liens pour que vous puissiez vous joindre à nous.

Que Dieu vous bénisse. Bon début de semaine au nom puissant de Jésus !