28.5 C
Kinshasa, CD
11 décembre 2018
Non classé

J’oublierai toutes mes souffrances – 6ème Partie : « Le rétablissement de ton premier état » (suite c)

Dieu fixe de nouveau un jour:
« Aujourd’hui, Dieu dit que tes difficultés n’annulent pas Ses promesses, plutôt tu croiras, plutôt tu t’en sortiras, car Ses promesses sont oui et amen. »
(2 Corinthiens 1 :20)

Considérons ici le premier discours d’un des amis de Job, Eliphaz de Théman et nous verrons combien Dieu a restauré Job dans son premier état.

Lisons immédiatement Job 4 :1-7, la Bible dit :

« Éliphaz de Théman prit la parole et dit: Si nous osons ouvrir la bouche, en seras-tu peiné? Mais qui pourrait garder le silence? Voici, tu as souvent enseigné les autres, tu as fortifié les mains languissantes, tes paroles ont relevé ceux qui chancelaient, tu as affermi les genoux qui pliaient. Et maintenant qu’il s’agit de toi, tu faiblis! Maintenant que tu es atteint, tu te troubles! Ta crainte de Dieu n’est-elle pas ton soutien? Ton espérance, n’est-ce pas ton intégrité? Cherche dans ton souvenir: quel est l’innocent qui a péri? Quels sont les justes qui ont été exterminés? »

Il est beaucoup plus facile de parler des souffrances des autres, de conseiller les autres lorsqu’ils passent par des moments difficiles. Quand ce serait ton tour, mettras-tu en pratique les conseils que tu prodiguais aux autres dans la même situation ? Enfants de Dieu, sachons que nous ne sommes pas dispensés des difficultés. Les difficultés, tant que nous serons sur terre seront notre lot, mais c’est à nous d’avoir ce qu’il faut faire pour les surmonter.

Peu importe la manière à laquelle ces souffrances viennent, car elles peuvent venir sous diverses manières, diverses formes, et dans divers aspects de notre vie, mais c’est à nous de savoir comment nous en sortir, comment nous relever.

Ecoute ce que la Bible nous dit dans Esaïe 43 :1-2 :

« Ainsi parle maintenant l’Éternel, qui t’a créé, ô Jacob! Celui qui t’a formé, ô Israël!
Ne crains rien, car je te rachète, Je t’appelle par ton nom: tu es à moi! Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; et les fleuves, ils ne te submergeront point; si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, et la flamme ne t’embrasera pas. Car je suis l’Éternel, ton Dieu, le Saint d’Israël, ton sauveur; Je donne l’Égypte pour ta rançon, l’Éthiopie et Saba à ta place. Parce que tu as du prix à mes yeux, parce que tu es honoré et que je t’aime, Je donne des hommes à ta place, et des peuples pour ta vie. Ne crains rien, car je suis avec toi; Je ramènerai de l’orient ta race, et je te rassemblerai de l’occident. »

Je ne sais pas ce par quoi tu passes en ce moment. Je ne sais que ce que tu es en train de traverser présentement. Je ne sais pas ce qui te fais souffrir dans le secret et qui te pousse à pleurer secrètement, mais peu importe la situation, souviens-toi de ce que Dieu te dit et te donne comme assurance :

« …Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; et les fleuves, ils ne te submergeront point; si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, et la flamme ne t’embrasera pas. »

Dans cette version d’ailleurs on parle de « si » qui indique une condition, dans d’autres versions, comme Darby par exemple, il y a « quand » à la place de « si », pour dire que nul n’est exempté. Quand viendra des moments difficiles, quand tu auras à traverser les eaux, les fleuves ne te submergeront point…le feu ne te brûlera pas…la flamme ne t’embrasera pas…

Une chose importante à retenir également, le dépôt de la parole de Dieu en toi et ce qui détermine si tu peux ou pas survivre dans ce désert ou pas. Tu dois avoir en réserve une importante provision de la Parole de Dieu afin d’être soutenu dans l’adversité.

Pourquoi ? Parce par moment Dieu garde silence et tu ne sais pas ce qu’Il veut exactement par rapport à ce que tu vis ou que tu traverses, cependant, si tu as en réserve Sa Parole, Ses promesses, ce sera ton soutien jusqu’à ce que Dieu se manifeste de nouveau dans ta vie.

Lorsque Job traversait ces moments difficiles, Dieu était silencieux. De la première attaque du diable à la seconde, Dieu ne s’est pas manifesté, Dieu n’a pas dit un seul mot, Dieu n’a pas dit : « Job mon ami, Job mon serviteur, tiens bon, je vais te secourir, je vais te restaurer le double de ce que tu as perdu… »

Dieu était silencieux ! C’est comme si on avait dit dans la partie précédente que le silence de Dieu n’est ni son absence, ni son inactivité. Le silence de Dieu, n’est pas une omission de Sa part. Le silence de Dieu, ne signifie pas que Dieu t’a abandonné, cela ne signifie pas que Dieu ignore ou n’est pas au courant de ce qui se passe dans ta vie, non. Dieu est et restera le seul Dieu Omniscient, Omnipotent et Omniprésent.

Si tu te retrouves dans une situation où il te semble que Dieu ne te dit rien, Il garde silence, ce que tu as à faire, c’est de t’attacher à Sa parole que tu connais déjà. Il y a de fois, ce que nous vivons est le contraire des promesses de Dieu, cela ne doit pas nous pousser à dire que la parole de Dieu n’est pas la vérité, non. Nous devons toujours nous accrocher à cette Parole jusqu’à ce qu’elle s’accomplisse pleinement dans notre vie.

Ce qui est sûr est que ce n’est pas toujours facile de vivre certaines choses. C’est qui est vrai et bon est qu’il faut personnellement passer des fois par certaines situations, afin que demain tu sois capable d’aider ceux qui passeront après toi par la même situation. C’est très important.

Revenons à Job.

Ne faiblis pas ! Ne te trouble pas !

Le problème de plusieurs d’entre nous, lorsqu’il y a un problème, un défi, une difficulté, nous faiblissons, nous nous troublons au point d’oublier notre Dieu, nous oublions notre identité spirituelle. Nous pensons à notre cousin qui a une bonne position dans la société, nous pensons à ce frère de l’église qui est haut placé, nous et j’en passe les dénominations… Ou encore, nous regardons à nous-mêmes. Nous omettons qu’il y a un secours qui ne manque jamais dans la détresse. C’est pour cela que j’aime beaucoup ce que le Seigneur Jésus nous dit dans Jean 14, les versets 1 et 27 disent ceci :« Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.  Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. »                               

N’aie pas le cœur troublé quel que soit ce à quoi tu fais face. Crois en Dieu, crois en Jésus, la Parole de Dieu. Dieu n’est pas un menteur et sa parole l’est encore moins. La Parole de Dieu est la vérité et elle triomphera toujours sur cette situation par laquelle tu es entrain de traverser.

Ecoute ce qu’Eliphaz a dit de Job :
« …Voici, tu as souvent enseigné les autres, tu as fortifié les mains languissantes, tes paroles ont relevé ceux qui chancelaient, tu as affermi les genoux qui pliaient. Et maintenant qu’il s’agit de toi, tu faiblis! Maintenant que tu es atteint, tu te troubles ! »

Je me rappelle d’une histoire que mon Pasteur nous a racontée. Un frère qui était continuellement en train d’exhorter les autres, le jour où lui-même a été frappé par la maladie, ceux qu’il exhortait sont à leur tour venu l’exhorter. Ce frère a répondu qu’il n’avait qu’une foi en plastique et lorsque le feu est arrivé, son bouclier avait fondu- Rires.

Job pour continuer au lieu de continuer sur la bonne voie comme il avait commencé dès le début en rendant les actions de grâces à Dieu, en étant reconnaissant à Dieu, Job a commencé à maudire le jour de sa naissance etc.

Proverbes 24 :10, la Bible dit :
« Si tu faiblis au jour de la détresse, ta force n’est que détresse. »

Si tu faiblis au jour de la détresse, ta force est petite ! Dans la détresse, c’est le moment de le lever dans la prière, de tenir ferme, de te fortifier. La Bible dit que la joie du Seigneur est notre force. Si l’on perd la force, l’on a perdu notre joie.

Ecoute la suite de ce qu’Eliphaz avait dit à Job :
« Ta crainte de Dieu n’est-elle pas ton soutien? Ton espérance, n’est-ce pas ton intégrité?  Cherche dans ton souvenir: quel est l’innocent qui a péri? Quels sont les justes qui ont été exterminés? »

La crainte de Dieu n’est pas ton soutien ?

La crainte de Dieu attire Son soutien. La Bible dit comme un père a compassion de ses enfants, le Seigneur a compassion de ceux qui le craignent. (Psaume 103 :13) Et la Bible nous dit encore que Dieu ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité. (Psaume 84 :12)

A moins que tu aies péché. Et même si tu as péché, Dieu promet de laver tes péchés même s’ils étaient rouges comme du cramoisi. L’essentiel est que tu ne sombres pas toujours, au point de descendre dans les séjours de la mort et perdre son âme.

Dans Malachie 4 :2, la Bible dit qu’il sera le soleil de justice pour ceux qui craignent Dieu, et la guérison sera sous ses ailes.

Ton espérance, n’est-ce pas ton intégrité ?

Nous avons vu dans le Psaume 84 :12, que Dieu ne refuse aucun bienfait, qu’Il est le bouclier, qu’Il donne la gloire à ceux qui marchent dans l’intégrité.
Et la Bible dit encore que ton espérance ne sera pas anéantie. (Proverbes 23 :18)
En tant qu’enfant de Dieu, tu n’as pas raison de perdre espoir.
J’aime beaucoup cette partie de son discours :

Cherche dans ton souvenir: quel est l’innocent qui a péri? Quels sont les justes qui ont été exterminés? 

Sache que ce problème que tu traverses ne te fera pas périr. Sache que tu ne peux pas être exterminé par les méchants. Sache que ce qui fait tomber les autres ne te fera pas tomber, ce qui tue les autres ne te tuera pas…ce problème que tu traverses ne va pas mettre fin à ta vie. Cette maladie, même si elle a décimé plusieurs personnes ne te fera aucun mal. Au contraire tu seras restauré, tu survivras, tu guériras, ta santé sera complètement rétablie.

La Bible dit qu’il y aura la différence entre ceux qui servent Dieu et ceux qui ne Le servent pas. (Malachie 3 :18)

David a dit dans le Psaume 37 :25 :
« J’ai été jeune, j’ai vieilli; et je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain. »

Job était un homme juste, intègre, droit, craignant Dieu et se détournant du mal. Cela n’était pas sorti de sa propre bouche mais de celle de Dieu. Cela veut dire que Job ne pouvait pas être abandonné par Dieu. Il n’est pas un homme pour mentir, Il n’est pas un fils d’homme pour se repentir.

Ce n’est pas un rapport médical ou une douleur dans ton corps qui va annuler la Parole de Dieu ou faire de Lui un menteur ! Jamais !!! Ce que Dieu dit est vrai, je m’accroche à cela, peu importe ce que les médecins ont dit, peu importe ce que mon corps me dit. Ainsi, avec le pouvoir que Dieu m’a donné, par la puissance du Saint-Esprit, je commande à ces douleurs de quitter mon cœur au nom de Jésus !!! La Parole de Dieu existe depuis l’éternité, elle est vivante et puissante ; elle est prophétique, c’est-à-dire qu’elle a la capacité de s’accomplir !! Car Dieu a dit Esaïe 55 :11 :

« Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche: elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins. »

La volonté de Dieu et les desseins de Dieu pour toi ne sont pas pour ton malheur, mais c’est pour ton bonheur afin de te donner un avenir et de l’espérance.
Encore, faut-il savoir que malgré toutes les tentatives du diable, Dieu avait déjà son plan que ni Job, ni le diable ne connaissait.

Je vais clôturer cette partie avec cette question que Dieu a posée et qu’Il a répondu Lui-même dans le livre d’Esaïe 49 :14-16 :
« Sion disait: L’Éternel m’abandonne, le Seigneur m’oublie! Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles? Quand elle l’oublierait, Moi je ne t’oublierai point. Voici, je t’ai gravée sur mes mains; tes murs sont toujours devant mes yeux. »

Alors, cesse de pleurer ! Cesse de te soucier ! Cesse de te lamenter ! Cesse de maudire le jour de ta naissance ! Cesse de t’inquiéter ! Détourne tes yeux des hommes ! Attends-toi à Dieu ! Lève les yeux vers les montagnes, c’est de là que viendra ton secours, de l’Eternel qui a fait les cieux et la terre. Il ne permettra point que ton pied chancelle.

Celui qui te garde ne sommeille ni ne dort. L’Éternel est celui qui te garde, l’Éternel est ton ombre à ta main droite. Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit. L’Éternel te gardera de tout mal, Il gardera ton âme; l’Éternel gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à jamais. (Psaume 121)


Inscrivez-vous et participez à l’école de guérison. Cliquez ici.
Ecole de guérison

2 comments

Nana 26 septembre 2018 at 9 h 45 min

Whauuu que Dieu soit loué je suis vraiment béni je suis entré de traversé un temps très difficile mais cette exhortation ma fortifié ma donné encore la force de croire. Amen amen amen que vous bénisse homme de Dieu

Reply
CHARLY 28 septembre 2018 at 15 h 31 min

AMEN. JE ME CONFIE EN TOI MON DIEU CAR TU N’ABANDONNES PERSONNE ET TU NOUS SOUTIENS TOUJOURS AU JOUR DE LA DÉTRESSE . QUE TON SOIT ÉLÉVÉ DANS LE NOM DE JÉSUS . AMEN .

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite