Mes actions de grâces et la réponse à mes prières

10
14

Le lien entre mes actions de grâces, la réponse à mes prières et ma délivrance
Bien-aimé dans le Seigneur, que la paix, la grâce et l’amour de Dieu vous soient multipliés par le Saint-Esprit au nom puissant de Jésus. Dieu m’a mis à cœur de nous parler des actions de grâces et du lien qu’il y a entre elles, nos prières et notre délivrances.
Nous rendons les actions de grâces à notre tendre Père céleste pour la fin de cette semaine, la fin de ce mois de Mai et le début du mois de Juin.
Les actions de grâces ne sont pas une alternative. Elles sont obligatoires et nous devons les prendre à cœur sinon, toutes nos bénédictions peuvent être converties en malédictions. Les actions de grâces sont un ordre divin. Si elles ne sont pas faites, rien n’est plus sûr pour nous parce que Dieu se fâche ! L’ingratitude attise automatiquement la colère de Dieu contre nos vies.
Voyons comment Dieu aborde le sujet dans Malachie 2 :1-3 :
« Maintenant, à vous cet ordre, sacrificateurs!
Si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de donner gloire à mon nom, dit l’Éternel des armées, J’enverrai parmi vous la malédiction, et je maudirai vos bénédictions; oui, je les maudirai, parce que vous ne l’avez pas à cœur.
Voici, je détruirai vos semences, et je vous jetterai des excréments au visage, les excréments des victimes que vous sacrifiez, et on vous emportera avec eux. »
Nous avons déjà lu ce passage plusieurs fois, mais nous allons encore essayer de l’examiner à nouveau.
Le chapitre commence par :
Maintenant – cet adverbe peut vouloir dire à l’instant présent ou à partir de cet instant. C’est-à-dire que les actions de grâces est quelque chose qui est toujours d’actualité pour tout enfant de Dieu, les sacrificateurs.
A vous cet ordre – c’est un ordre que nous devons avoir à l’esprit à tout moment, à chaque instant.
Ceci s’explique lorsque l’apôtre Paul dit :
« Je rends à mon Dieu de continuelles actions de grâces à votre sujet, pour la grâce de Dieu qui vous a été accordée en Jésus-Christ. » 1 Corinthiens 1 :4
Les actions de grâces doivent être continuelles. Nous ne devons pas un seul instant nous arrêter de rendre les actions de grâces à Dieu.
Dans Ephésiens 4 :5, il est écrit :
« Qu’on n’entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance; qu’on entende plutôt des actions de grâces. »
Et nous pouvons encore prendre 1 Thessaloniciens 5 :18 :
« Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ. »
A lire tous ces passages, les actions de grâces doivent toujours sortir de nos bouches, c’est ce que nous devons rendre en toutes choses. Nous ne devons pas murmurer, nous ne devons pas nous plaindre, quoi qu’il en soit, nous devons toujours rendre les actions de grâces à Dieu.
Revenons sur Malachie – à qui cet ordre est-il donné ?
Aux sacrificateurs : Quelqu’un se dira, moi, je ne suis pas un sacrificateur. Nous devons savoir que tout enfant de Dieu, tout celui qui reçoit le Seigneur Jésus comme Seigneur et Sauveur devient automatiquement sacrificateur. Nous pouvons trouver cela dans Apocalypse 5 :10 :
« Tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre. »
C’est-à-dire que si vous êtes enfants de Dieu, vous avez l’ordre de rendre continuellement les actions de grâces à Dieu. Si vous étiez dans le monde et vous venez de naître de nouveau, vous devez maintenant, vous aussi, entrer dans ce rythme des actions de grâces continuelles, adopter les actions de grâces comme style de vie.
Que devons-nous faire de cet ordre ?
Lisons le verset 2 :
# Si vous n’écoutez pas,
# Si vous ne prenez pas à cœur de donner gloire à mon nom, dit l’Éternel des armées
Premièrement, Dieu insiste sur l’ordre et nous demande d’écouter et ensuite de prendre à cœur. Quel est donc cet ordre ? C’est de donner gloire à Son nom ! Prendre à cœur, c’est prendre avec considération, accorder de l’importance, de la valeur à la chose, d’en faire une priorité.
Qu’est ce qui se passe lorsque nous ne rendons pas grâces à Dieu ?
Déjà, notons qu’il y a deux dimensions : celle d’écouter et celle de prendre à cœur. D’autres savent qu’ils doivent rendre les actions de grâces à Dieu, mais peu seulement prennent à cœur de rendre les actions de grâces à Dieu.
Qu’est ce qui se passe lorsque nous n’écoutons pas et nous ne rendons pas grâces à Dieu ?

  • Dieu nous envoie la malédiction
  • Dieu maudit nos bénédictions
  • Dieu détruit nos semences
  • Dieu nous jette des excréments au visage
  • Nous sommes exposés à la mort (on nous emportera avec les victimes que nous sacrifions)

Ce n’est pas ici le diable, un démon, les sorciers, les marabouts ou les occultistes qui nous maudissent mais c’est Dieu Lui-même. Il maudit quiconque ne prends pas à cœur de Lui rendre nos actions de grâces. Ceci justifie pourquoi certains chrétiens, enfants de Dieu, ne voient pas leur vie avancer, changer. Ceux qui disent : « rien ne marche ». Je prie, je sers Dieu, je fais ceci, je fais cela mais rien de ce que je fais ne marche. Notons aussi qu’il n’est pas seulement question de rendre les actions de grâces à Dieu mais aussi de le prendre à cœur.
Ne pas rendre les actions de grâces à Dieu peut même nous apporter la mort. Déjà une malédiction lorsqu’elle vient dans la vie d’une personne, c’est dans le but de faire souffrir cette personne jusqu’à ce qu’elle meurt. Il y a des gens qui meurent seulement parce qu’ils n’ont pas reconnus la main de Dieu, Sa bénédiction dans leurs vies. Souvenez-vous du riche insensé. Lorsque ses terres avaient beaucoup rapporté, il ne pensa qu’à lui-même. Entre-nous, qui fait que la terre donne ses produits ? C’est Dieu. Cet homme n’a même pas pensé à Dieu. Dieu l’a traité d’insensé et son âme a été redemandé la même nuit. Luc 12 :13-21 Plusieurs demandent des sujets de prières et ne partagent que leurs moments difficiles et lorsque Dieu les bénit, ils ne partagent même pas leur témoignage. L’homme de Dieu, s’il n’est pas sensible, il va continuer à prier pour une requête qui était déjà exaucée.
Ceci explique aussi le fait que certaines personnes qui reçoivent la guérison divine n’arrivent pas à la conserver. Elles retombent malades, elles rechutent. J’ai déjà entendu les gens parler des paralytiques qui étaient guéris lors des croisades mais qui après ont repris encore leurs béquilles. C’est toujours à cause du manque des actions de grâces. Je prie que Dieu vous préserve et que cela ne soit pas votre partage. Que vous ayez un cœur reconnaissant au nom puissant de Jésus.
Dieu attend que nous revenions sur nos pas afin de Lui rendre nos actions de grâces
L’affaire des actions de grâces est si sérieuse que Dieu Lui-même, après avoir fait quelque chose pour nous, s’attend à ce que nous puissions tous revenir, afin de Lui rendre nos actions de grâces. Nous pouvons voir cela lorsque le Seigneur Jésus avait guéri les dix lépreux. Nous connaissons l’histoire. Les dix étaient guéris, mais un seul est revenu afin de rendre la gloire à Dieu. Combien revienne pour adorer Dieu avec leurs offrandes d’actions de grâces ? Combien reconnaissent-ils la main de Dieu ? La protection divine, la santé divine, la faveur divine, la guérison divine, la paix divine, la joie divine etc. Toutes les bonnes choses que Dieu fait pour nous ?
Voyons comment le Seigneur Jésus l’avait dit et nous verrons combien c’est important de faire demi pour remercier Dieu. Lisons toute l’histoire :
« Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Se tenant à distance, ils élevèrent la voix, et dirent:
Jésus, maître, aie pitié de nous!
Dès qu’il les eut vus, il leur dit: Allez vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu’ils y allaient, il arriva qu’ils furent guéris.
L’un d’eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix.
Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C’était un Samaritain.
Jésus, prenant la parole, dit: Les dix n’ont-ils pas été guéris? Et les neuf autres, où sont-ils?
Ne s’est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu?
Puis il lui dit: Lève-toi, va; ta foi t’a sauvé. » Luc 17 :12-19
Considérez tout ce que j’ai mis en gras : Ils furent guéris (tous) – se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix… et Lui rendit grâces (l’un) – Les dix n’ont-ils pas été guéris ? – les neufs autres, où sont-ils ? – pour revenir et donner gloire à Dieu ? – Lève-toi, va ; ta foi t’a sauvé.
4 choses que nous devons retenir des actions de grâces :

  • Lorsque Dieu accomplit quelque chose pour nous, peu importe la chose, nous devons retourner afin de Lui rendre les actions de grâces. Dans le style de ce samaritain, nous voyons que les actions de grâces comprennent la louange, l’adoration et nous savons que notre adoration n’est pas complète sans une offrande.
  • Dieu compte le nombre de personne à qui Il fait du bien. Dieu n’est pas un gaspilleur. Le Seigneur Jésus s’attendait à ce que les dix reviennent.
  • Dieu est à la recherche permanente de ceux qui ne reviennent pas Lui rendre les actions de grâces. Vous êtes un « wanted », un fugitif lorsque vous êtes ingrat devant Dieu.
  • Nos actions de grâces nous sauvent. Une parole a été libérée sur la seule personne qui est revenue rendre les actions de grâces. En d’autres termes, les actions de grâces scellent nos bénédictions, couvrent et protègent nos bénédictions.

Le lien entre nos actions de grâces et nos prières ?
Je vais clôturer cette exhortation avec le lien qu’il y a entre nos actions de grâces, nos prières et notre délivrance.
Lisons :
« Ce n’est pas pour tes sacrifices que je te fais des reproches; tes holocaustes sont constamment devant moi.
Je ne prendrai pas de taureau dans ta maison, ni de bouc dans tes bergeries.
Car tous les animaux des forêts sont à moi, toutes les bêtes des montagnes par milliers;
Je connais tous les oiseaux des montagnes, et tout ce qui se meut dans les champs m’appartient.
Si j’avais faim, je ne te le dirais pas, car le monde est à moi et tout ce qu’il renferme.
Est-ce que je mange la chair des taureaux? Est-ce que je bois le sang des boucs?
Offre pour sacrifice à Dieu des actions de grâces, et accomplis tes vœux envers le Très-Haut.
Et invoque-moi au jour de la détresse; Je te délivrerai, et tu me glorifieras. » Psaumes 50 :8-15
Dans ce passage, nous voyons Dieu mettre à part tout ce que nous Lui faisons comme sacrifices mais remonte à la surface ou met à l’avant plan les actions de grâces et les vœux. Dieu dit : tes sacrifices sont constamment devant moi, mais ce n’est pas pour cela que je te fais des reproches mais c’est à cause des actions de grâces et des vœux. A la fin Dieu dit que lorsque nous offrons nos actions de grâces et accomplissons nos vœux, nous avons la garantie de L’invoquer au jour de la détresse et d’être délivré par Lui-même.
Regardez bien, il y a la conjonction « Et » qui veut dire « A la suite de quoi, après quoi… » C’est-à-dire que si nous ne sommes pas de ceux qui prennent à cœur de rendre les actions de grâces à Dieu, de ceux qui accomplissent leurs vœux, nous risquons de voir nos prières ne pas être exaucées, notre délivrance ne pas nous être accordée. Mais lorsque nous prenons à cœur de rendre les actions de grâces à Dieu et d’accomplir les vœux, la réponse à nos prière et la délivrance de Dieu nous sont garanties. Dieu nous dit que nous allons L’invoquer au jour de la détresse et Il nous délivrera, et nous allons encore Le glorifier.
Si votre délivrance tarde à arriver, si vos prières ne sont pas exaucées, essayez de voir si vous avez à cœur de rendre les actions de grâces et si vous n’avez pas de vœux que vous avez faits à Dieu mais que vous n’avez pas encore accomplis.
En ce qui nous concerne, commençons déjà à rendre les actions de grâces à Dieu pour ce mois de Mai qui se termine, considérons tout ce que Dieu a accompli pour nous depuis que cette année a commencée, comptons tous les bienfaits de Dieu depuis notre naissance, regardons aux promesses que Dieu nous a fait dans l’avenir et rendons Lui nos actions de grâces, accomplissons nos vœux. Plusieurs verront des portes s’ouvrir dans leurs vies justes en observant ces deux petites choses que nous avons souvent négligées.
J’étais touché par un message qu’une de nos sœurs m’avait envoyé cette semaine même. Une chose que je n’aime pas faire, c’est de demander de l’aide même si ce n’est pas pour moi ou ma famille mais pour l’œuvre de Dieu. Cependant, il y a des personnes que je considère comme proches et de fois, en cas de besoin je leur fais un petit message pour leur en faire pas. Je garde un mauvais souvenir d’une sœur qui m’avait ramassé et qui ne me parlait plus juste à cause de cela. Depuis, je n’aime pas faire de demandes, je me débrouille avec ce que Dieu me donne. Dieu pourvoit et pourvoira toujours à Son œuvre de toutes les manières. Il y a des personnes qui soutiennent régulièrement cette œuvre sans même qu’on leur fasse une demande quelconque. Cependant, si Dieu vous bénit par ces enseignements, le minimum que vous pouvez faire est de prier pour nous, vous assurez que cette œuvre continue toujours et qu’elle puisse atteindre encore des milliers pour la gloire de Dieu. Votre bien-aimé qui a accepté l’appel du Seigneur et qui se consacre jour et nuit à vous enseigner, de répondre à vos préoccupations par Whatsapp, Messenger, Email, le site, par téléphone fait un travail qui est très difficile mais que plusieurs ne considèrent pas. N’attendez pas sa mort afin de dire qu’il nous exhortait bien, que c’était un bon serviteur de Dieu. Bien qu’il ne mourra pas maintenant. C’est juste pour nous convier à nous impliquer dans l’œuvre de Dieu qui nous bénit. Heureusement que c’est Dieu Lui-même qui nous a appelé et qui nous fortifie. Sinon, nous allions abandonner depuis longtemps. Je me rappelle, de Septembre 2014 jusqu’en Septembre 2015, nous avions écrit tous les jours à la suite, soit 365 jours sans sauté un seul. Et même aujourd’hui, à moins que nous ayons un problème technique, c’est alors que nous n’écrivons pas. Nous avons beaucoup d’âmes à toucher par les enseignements de la parole de Dieu. Lisons le message de notre sœur qui m’a interpellé et qui va aussi interpeler plusieurs d’entre nous:
« Je suis en prière depuis hier soir. Le Seigneur m’a rappelée votre demande. Je demande de tout cœur d’être pardonnée pour avoir négligé l’œuvre du Seigneur. En effet, nous aimons tous prier avec vous, mais nous refusons de reconnaître que cela a un coût considérable et que celui qui travaille dans l’œuvre du Seigneur doit être nourri à travers cette œuvre. Soyez béni pour l’obéissance au Seigneur malgré toutes les épreuves que vous rencontrez souvent : connexion internet, électricité, travail, famille et que sais-je encore? »
Bien-aimé, ce qui me touche est que c’est Dieu qui l’a rappelé. Ce n’est pas moi. Si c’est Dieu qui se préoccupe pour rappeler, c’est-à-dire que c’est parce qu’Il a un intérêt, parce que c’est Son œuvre, parce que plusieurs sont bénis. Je rends les actions de grâces à Dieu.
Alors, je vous rappelle que nous devons imprimer des livres, nous allons au Cameroun le 14 Juillet pour au mois 3 semaines, il y a déjà des frères et sœurs sur place qui ont déjà commencé les préparatifs. Nous n’avons qu’un mois et deux semaines. Pour ceux qui vivent au Cameroun, ils voient nos publications sur Facebook sont de temps en temps sponsorisées pour marquer déjà notre présence, sensibiliser et bénir particulièrement nos bien-aimés du pays qui sont ciblés. Ces campagnes aussi nous coûtent déjà hormis toutes les autres charges. Si vous vivez au Cameroun ou pas et vous voulez vous impliquer dans ce premier voyage missionnaire, n’hésitez pas à nous contacter. (Nous aurons besoin : d’un visa, d’un billet d’avion aller retour, logement et restauration, salle pour la conférence, la sonorisation, la communication etc.)
Que Dieu vous bénisse tous abondamment au nom de Jésus.

10 Commentaires

  1. Amen! Amen! Amen! Merci pour ce message édifiant Que le Seigneur lui même vous fortifie et vous comble au delà de vos espérances. Je me retrouve dans tout ce qui a été expliqué dans cet enseignement. Je prie actuellement pour que le Seigneur nous aidé à l’avoir à cœur. Je ferai mon programme en conséquence. Car pendant longtemps je me suis laissé emporter par les pressions des besoins quotidiens de la famille pour remettre toujours à demain ce que je dois faire pour le Seigneur. Je suis conscient que je lui doit beaucoup d’actions de grâce. Je le faisais à ma manière. Mais après la lecture de cet enseignement, Je me rends compte que je devais mieux faire pour espérer le changement que je souhaite dans ma vie. Ce n’est pas pour dire que je ne ne constate rien mais c’est pour dire que si je faisais mes actions de grâce comme expliqué dans cet enseignement, j’aurais pu expérimenter plus de bénédictions dans ma vie. Je vous remercie pour cet enseignement que vous avez publié. Le Seigneur va vous fortifier et vous soutenir d’avantage au nom puissant de Jésus. Amen! Amen! Amen!

    • Mon bien-aimé Kinssou Pascal, que le Seigneur notre Dieu vous bénisse pour votre tout premier commentaire sur notre site. Que Dieu soit béni pour Sa grâce qu’Il nous accorde, pour Son grand amour pour tout un chacun de nous. Il n’y a rien de plus beau que servir Dieu, que Le reconnaître. Comme je l’ai dit, s’Il nous fortifiait pas, nous aurions abandonné il y a très longtemps. Merci pour toutes vos prières. Nous prions que Dieu vous fortifie aussi en tout et pour tout au nom de Jésus.

  2. Merci mon Seigneur pour ces enseignements, je suis quelqu’un qui n’aime pas trop parler ou des fois dans mon coeur je prends du temps pour des actions de grâce mais après avoir lu cet enseignement je prends le temps de dire à Dieu de bénir ce frère et toute sa famille et je dis merci à Dieu de me délivrer, me débarrasser de mes addictions merci mon Seigneur pour tes merveilles dans ma vie ,je bénis ton nom et je sais que l’année ne passera pas pour que je sois pas visitée et guérie de mes douleurs .Seigneur tu es grand dans ma vie et je continuerai à te chercher et attendre les bonnes promesses que tu as faite pour ma vie au nom de Jésus .Mon âme bénit le Seigneur merci Père d’être mon bouclier le jour comme la nuit merci de bénir et de me protéger pour la semaine merci père Tu Es Merveilleux Merci cher tendre père.

  3. Eternel Dieu de tte force, je loue et béni ton nom de ce que tu m’as ouvert ton le ciel par le sacrifice de Jésus Ton fils unique; merci Père céleste car tu m’as aimé le 1er, je te loue de ce que je suis une créature merveilleuse car c’est toi qui m’a créée; que ton nom soit glorifié en tt temps et à jamais dns ts les aspects de ma vie car c’est Toi qui agi au nom puissant de Jésus Alléluia Amen !