LE PROGRAMME DU CIEL POUR TOI: LA CERTITUDE DE LA PROMESSE DE DIEU

0
21

Programme du ciel 02
DIEU FIXE DE NOUVEAU UN JOUR, AUJOURD’HUI :

Dieu me dit de te que ce que tu vis actuellement, ta situation actuelle est là pour te conditionner à être prêt pour ce qu’Il a en réserve pour toi demain. Tu ne peux pas passer les classes supérieures de la vie sans passer des tests. Aujourd’hui est un test et demain est une classe supérieure.

INTRODUCTION (Suite)
LA CERTITUDE DE LA PROMESSE DE DIEU

Dieu s’adresse plus particulièrement à toute personne qui se dit oubliée ou abandonnée, à toute personne qui a tout perdue de sa vie, à toute personne ruinée, ravagée, confuse, sans défense, privée de tout ses droits, combattue par des ennemis plus forts qu’elle, toute personne stérile (peu importe la forme de stérilité), répudiée, rejetée, dévorée…
Je ne sais pas ce que tu traverses, mais si ce que tu vis est mentionné ci-dessus, s’il t’arrive de regretter ta vie, s’il t’arrive de verser des larmes en secret, s’il t’arrive de marcher la tête en bas, s’il t’arrive de manquer une raison de sourire, s’il t’arrive de mettre ta main sur la joue, s’il t’arrive à penser à te suicider, sache que c’est à toi que le Seigneur Eternel, le Dieu des armées s’adresse.
Si une bonne nouvelle qui vient des hommes peut apporter la joie dans la vie de quelqu’un à combien plus forte raison cette bonne nouvelle de la promesse de Dieu, du programme du ciel pour toi vient du ciel.

Comme la Bible dit dans Proverbes 25 :25 :

« Comme de l’eau fraîche pour une personne fatiguée, ainsi est une bonne nouvelle venant d’une terre lointaine. »

Je ne sais pas combien tu es fatigué, combien tu comptes tout abandonner, je te vois te relever et reprendre tes forces pour vivre la réalisation de ces paroles d’Esaïe 49 :14 à 26 dans son entièreté au nom de Jésus.

Ce que Dieu va faire ne dépend pas de qui tu es, de tout ce que tu as vécu, de ton origine, de ta race, de ton pays, de la durée de tes problèmes, du nom de ce fléau qui te ronge, mais cela dépendra de ta foi, de ton attitude, de ton obéissance aux instructions de Dieu. Ma prière pour toi est que Dieu te donne la sensibilité spirituelle afin que tu t’appliques à pratiquer sa parole.
J’aimerai juste te donner l’image de ce que Dieu a fait afin que tu te rendes compte de ce qui se fera dans ta vie.

Dans le livre de Genèse, la Bible nous dit que la terre était vide et informe.

« La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. »

La terre dans laquelle tu vis aujourd’hui, ce passage nous montre comment elle était au commencement : informe et vide.
Est-ce que ta vie est elle sans forme et vide ? De la même manière que Dieu avait tout créé par sa parole vivante, la même parole de vie te donnera la forme et remplira tout vide dans ta vie.

MAIS QUE FAIRE POUR JOUIR DE L’ACCOMPLISSEMENT DE CES BELLES ET BONNES PROMESSES ?

1. IL FAUT CROIRE ou AVOIR LA FOI

La foi est la première condition si nous voulons vivre la réalisation des promesses de Dieu pour notre vie tous les jours de notre vie.
Hébreux nous donne la définition de la foi dans son chapitre 11, le verset 1er , la Bible nous dit ceci :

« Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. »

La foi ne se limite pas dans la confession, dans l’espérance, mais va jusqu’à la démonstration des choses que nous ne voyons pas. La foi a à faire avec l’invisible, avec l’inexistence, avec l’incroyable, avec l’infaisable. La foi est au-delà du physique, de la nature, du naturel, d’humain, de la terre. La foi c’est la dimension de Dieu, la créativité, de l’impossibilité, des possibilités, des merveilles, d’émerveillements !

J’aime toujours ma propre définition de la foi : « Fermer ses yeux physiques et ouvrir ses yeux du cœur ! » Car avec les yeux physiques tu ne peux pas voir au-delà du bout de ton nez, tu ne peux pas voir plus loin que ce qui existe déjà. Alors qu’avec le cœur, on peut tout voir sans être limité par quoi ou qui que ce soit. Celui qui a la foi a pour limite : lui-même !

La seule chose qui a inquiété le Seigneur Jésus alors qu’il était sur terre (mon point de vu) est la disparition de la foi. Lisons comment il le dit dans le livre de Matthieu 18 :8, la partie b:
« …Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre? »
La foi commence à devenir une denrée rare parce que les hommes sont saturés de tout côté par les nouvelles technologies de l’information, il y a des réseaux sociaux qui occupent des gens, il y a des télévisions connectés à l’internet avec la possibilité d’avoir accès à tous les films que l’on veut, il y a des radios…il y a tout pour occuper la pensée des gens. Ceci fait que l’on ne soit pas à l’écoute de Dieu. On est derrière les informations de ce qui se passe dans le monde, ce qui n’est pas mauvais, mais de plus en plus, les gens n’ont pas assez à la parole de Dieu. La pression de la vie, les soucis du monde, les stress du travail et beaucoup d’autres choses font que les gens n’aient plus accès, ne s’intéressent plus à la parole de Dieu.
Tant qu’on n’écoute pas la parole de Dieu, on ne peut pas avoir la foi. Car la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu. Quand tu n’as pas la parole, tu n’as pas la foi. La foi est en voie de disparition. La foi doit être protégée !

Dans quelle circonstance le Seigneur Jésus avait-il fait sortir cette parole ? Il avait donné une parabole par rapport à la prière. J’entends beaucoup des gens dire ou se poser des questions du genre que n’entend pas leur prière, qu’ils ont beaucoup prier et qu’ils se fatiguent, qu’ils rétrogradent dans leur vie chrétienne parce qu’ils ont l’impression que Dieu ne les écoute pas.

Lisons cette partie là pour voir l’illustration du Seigneur Jésus qui va certainement nous aider encore.
Matthieu 18 :1-7 :

« 1 Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher.
2 Il dit: Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne.
3 Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire: Fais-moi justice de ma partie adverse.
4 Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même: Quoique je ne craigne point Dieu et que je n’aie d’égard pour personne,
5 néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.
6 Le Seigneur ajouta: Entendez ce que dit le juge inique.
7 Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard?
»

Combien de fois n’a-t-on pas entendu les gens dire que les promesses de Dieu tardent à s’accomplir ? C’est pour cela que certaines personnes cherchent le vite fait et meurent aussi vite qu’elles ont à « gagner » leur vie ! Car en réalité celui qui cherche à gagner sa vie la perd !

La première partie du verset 8, cette fois-ci je vais mettre la première et la deuxième partie, la Bible nous dit ceci :

« Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre? »

Le Seigneur Jésus dit que Dieu, ton Père céleste te fera promptement justice. Mais la condition et la seule condition est que tu aies la foi ! Certaines personnes vont à l’église, prient, mais en réalité, au fond de leur cœur, elles n’ont pas la foi. Elles font des choses par formalisme, par habitude, par contrainte !

C’est pour cela qu’Hébreux 11, cette fois ci le verset 6 la Bible nous dit :

« Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. »

Bien que rien ne soit impossible à Dieu, il y a une chose qui rend toute chose impossible auprès de Dieu, c’est le manque de foi ! L’auteur commence ce verset avec « Or », de la même manière qu’il a commencé le verset premier avec « Or » !

Donc, il y a Or la foi est une…et Or sans la foi…
C’est-à-dire que la foi est la main qui nous permet de prendre dans l’invisible et d’amener dans le visible. C’est l’œil ou l’organe de sens qui nous permet de voir ce que les hommes naturels ne peuvent pas voir.

C’est ainsi que Jacques nous dit ceci au Chapitre 1er, les versets 6 à 8, la Bible nous dit ceci :
« 6 Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre.
7 Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur:
8 c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies.
»

QU’UN TEL HOMME NE S’IMAGINE PAS QU’IL RECEVRA QUELQUE CHOSE DU SEIGNEUR

Voici peut être la raison pour laquelle tu ne reçois rien de la part de Dieu. Tu ne demandes pas avec foi, tu es rempli de doutes et d’incertitude ! Tu ne tiens pas ferme sur la parole de Dieu ! Tu es si instable, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. Tu dois même enlever de ta tête qu’un jour tu peux recevoir quelque de la part de Dieu.
Peu importe ce que tu peux voir, entendre, sentir, pressentir dans le physique, ta foi doit être inébranlable dans la Parole de Dieu. Ce que Dieu t’a dit doit être le dernier mot et ce que ta situation ou les hommes t’ont dit n’est pas le dernier mot.

Je réfléchissais des scenarios de l’école lors des examens, si tu n’es pas fort dans un cours donné et qu’il y a dans ton groupe une personne qui maîtrise bien ce cours, si cette personne te donne la feuille pour copier, tu fais COPIER/COLLER sans même te poser de questions, sans même réfléchir. Et il arrivera même que tu commettes les mêmes erreurs que la personne qui t’a donné ces réponses. Pourquoi ? Tout simplement parce que tu lui fais confiance et tu sais qu’il maîtrise bien ce cours là.

Mais pourquoi est ce que tu n’arrives pas à faire confiance à l’Eternel lorsque tu passes les examens de la vie ? La foi, j’ajouterai c’est tout simplement COPIER/COLLER DIEU ! Tu n’as pas à réfléchir, si cela vient de Dieu, tout ce que tu as à faire, c’est de COPIER et de COLLER tout simplement. Tu n’as pas à vérifier l’orthographe, les syntaxes car ce qui est sûr est que DIEU NE COMMET jamais d’erreurs ! D’ailleurs, je préfère même « l’erreur de Dieu » que ce qui est « correct » des hommes !
(A suivre…)