28.5 C
Kinshasa, CD
11 décembre 2018
Non classé

Le secours de Dieu: 16ème Partie: «Les Conditions pour provoquer et jouir du secours de Dieu»

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire de garder ton cœur plus que tout et que tu sois dans la joie. »

Bien-aimé(e), bonjour ! Que la grande grâce de Dieu te soit multipliée en ce début de semaine et que sa paix et sa joie ineffable par le précieux Saint-Esprit remplissent ton cœur au nom puissant de Jésus.

Les clefs sont mises à notre disposition dans cette série d’enseignements, c’est à nous de choisir celles qui correspondent à notre situation, à la porte de la pièce dans laquelle nous voulons entrer ou de laquelle nous voulons sortir. C’est ce qu’on appelle les principes de Dieu. Pour jouir de la santé, il faut pratiquer les principes de la guérison et de la santé divine, pour jouir de la prospérité financière, il y a des principes qu’il faut respecter et ainsi de suite.

Introduisons cette partie par la lecture de Luc 13 :6-9:
« Il dit aussi cette parabole: Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n’en trouva point. Alors il dit au vigneron: Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve point. Coupe-le: pourquoi occupe-t-il la terre inutilement? Le vigneron lui répondit: Seigneur, laisse-le encore cette année; je creuserai tout autour, et j’y mettrai du fumier. Peut-être à l’avenir donnera-t-il du fruit; sinon, tu le couperas. »

Cette parabole nous montre comment, régulièrement, par mois, par an, Dieu vient dans notre vie pour voir si nous produisons des fruits ou pas, si nous avons des résultats ou pas. Je ne sais pas combien de fois est ce que Dieu est venu dans ta vie afin de chercher des fruits ? Sache que si ta vie n’est pas productive, c’est que tu occupes la terre inutilement. Tu n’es pas utile si tu ne produis aucun fruit.

Gloire à Dieu pour le vigneron qui a plaidé en faveur de ce figuier. Qu’a-t-il proposé ? Qu’on lui accorde encore une année, et pendant cette année, il aura pour charge de creuser autour et d’y mettre le fumier.

Le Seigneur Jésus a dit dans Jean 15 :16 :
« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. »

Et si tu regardes bien ce passage, tu te rendras compte que porter le fruit est une condition  pour avoir être exaucé ou pour jouir du secours de Dieu. C’est quoi ce fruit ? Parlant du fruit, il y a le fruit digne de repentance (Matthieu 3 :8), il y a le fruit de l’Esprit : l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance (Galates 5 :22) ; dans Jean 15, le fruit dont le Seigneur parle est celui des résultats que nous devons avoir dans chacune de nos vies.

Note, que cette année, Dieu t’accorde une nouvelle chance afin que lorsqu’Il viendra la prochaine fois, disons l’année prochaine qu’Il trouve des fruits sur toi au nom de Jésus.

C’est ainsi que la Bible nous dit que ce n’est ni par force, ni par puissance mais c’est mon Esprit dit l’Eternel. (Zacharie 4 :6) Et encore, par la force, aucun homme ne pourra triompher (1 Samuel 2 :9)

Tu ne pourras pas produire ces fruits avec ta propre force.

Quelles sont donc ces conditions, ces ingrédients, ces boosters, ces amplificateurs qui viendront nous aider à provoquer et à jouir du secours de Dieu, qui fera que notre louange soit agrée, que notre prière soit exaucé, que notre service soit accepté etc.

  1. La Joie

C’est quoi la joie ?

Selon le dictionnaire, la joie est un sentiment de bonheur, de satisfaction vive et intense qui vient du plaisir que l’on a à agir, à accomplir non pas une tâche répétitive, mais contribuer à un certain progrès qui est empreint d’un caractère spirituel philosophique, scientifique, religieux, ou esthétique.

Notons dans cette définition : un sentiment de bonheur, de satisfaction vive…qui vient du plaisir que l’on a à agir…à accomplir…à contribuer…

Mais est-ce que tous avons-nous ce sentiment de bonheur ? Oui, de fois nous voulons bien agir, nous voulons accomplir quelque chose, ou contribuer, mais souvent, nous sommes butés à des situations qui nous volent ce sentiment. Surtout lorsque les choses ne marchent pas, lorsqu’on est dans l’incapacité d’agir malgré la bonne volonté. Cette joie est éphémère et, sous peu, elle se change en tristesse, en dépression etc.

Notons qu’il y a la joie telle que définie dans le dictionnaire, qui est motivée par la réussite, par la possession, par ce qui se passe autour de nous. Il suffit qu’il y ait échec, un petit ça ne va pas pour que cette joie puisse se dissiper et laisser la place à autre chose.

Je vais nous parler ici de la Joie de Dieu. De la même manière que Dieu nous donne Sa vie, Sa paix, Il nous donne aussi Sa joie. La joie de Dieu est ce dont nous avons besoin dans notre vie.

Que nous apporte la joie de Dieu ?

  1. Elle nous donne la Force

Ce dont tu as besoin pour faire face aux situations que tu traverses, les défis qui sont devant toi, les difficultés à auxquelles tu fais face, c’est la force. Mais d’où te viendra cette force alors que tu échoues dans ta vie, tu manques de tout, tu es malade, et tout ce que tu fais ne marche pas ?

Néhémie 8 :10, la Bible nous dit :
« Ils leur dirent: Allez, mangez des viandes grasses et buvez des liqueurs douces, et envoyez des portions à ceux qui n’ont rien de préparé, car ce jour est consacré à notre Seigneur; ne vous affligez pas, car la joie de l’Éternel sera votre force. »

La joie de l’Eternel, nous donne la force de faire face et de surmonter les défis de la vie. Cette joie fait que nous ne puissions pas pleurer face aux difficultés, mais nous donne la force de les traverser. C’est la joie fait que nous puissions louer Dieu. N’oublions pas que la louange fait descendre Dieu mais pour que celle-ci puisse être puissante, elle doit être motivée par la joie.

C’est pour cela que la Parole de Dieu nous dit dans Jacques 5 :15, la partie b, il est écrit :

« Quelqu’un est-il dans la joie? Qu’il chante des cantiques. »

Oui, c’est vrai que la joie du Seigneur est notre force, mais comment la posséder ? Alors que rien ne marche tout autour de moi? Note encore que j’avais dit que cette joie n’est pas produite par les choses de ce monde, c’est Dieu Lui-même qui en est la source. Le fait d’être enfant de Dieu, de faire partie du Royaume de Dieu, fait que cette joie soit notre partage.

Lisons Romains 14 :17 :
« Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. »

C’est le Saint-Esprit qui génère en nous cette joie. N’oublie pas qu’au début nous avons dit que ce n’est ni par force, ni par puissance, mais par mon Esprit. Pourquoi ? Parce que c’est le Saint Esprit qui nous donne cette joie de Dieu.

  • Elle nous permet de puiser dans les sources du salut

Esaïe 12 :3, la Bible nous dit ceci :
« Vous puiserez de l’eau avec joie aux sources du salut » 

Le salut que nous recevons est tout un kit dans lequel, il y a beaucoup des choses telles que : les révélations, la santé, la force, la puissance, la réussite, la provision, la guérison, l’honneur, la richesse etc. toutes les bonnes choses que tu peux chercher dans le salut, tu ne peux y accéder qu’avec la joie.

Si je prenais seulement la révélation parmi tant d’autres choses que nous pouvons puiser dans le salut. La révélation de la Parole de Dieu, des projets de Dieu pour nous, nous donne la force de nous lever, de nous relever, même si hier rien n’avait marché, même si aujourd’hui nous faisons face aux difficultés énormes, la révélation de la Parole me dit que Dieu a un avenir meilleur pour moi, qu’Il m’a réservé la gloire, ainsi, avec joie je peux accepter de porter ma croix aujourd’hui. C’est cette révélation de la gloire à venir qui a aussi donné au Seigneur Jésus d’accepter la honte et de mourir sur la croix. Pourquoi ? Il ne voyait pas la douleur présente mais plutôt la joie qui était devant Lui. (Hébreux 12 :2)

Bien aimé, peu importe ce que tu es en train de vivre, les échecs, la maladie, la stérilité etc. sache que ce que l’ennemi cherche, c’est de pouvoir voler ta joie.

  • Elle nous donne la santé

Plusieurs personnes, ce dont elles ont besoin pour leur guérison, leur santé, n’est rien d’autres que la joie. Beaucoup des gens sont préoccupés par leur défi, leur problème immédiat, qu’ils perdent leur joie et donnent accès à l’ennemi de pouvoir oppresser leurs vies avec plusieurs sortes de maladie.

Lisons Proverbes 17 :22, la Bible nous dit ceci :
« Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os. »

Peu importe la maladie que les médecins ont diagnostiquée dans ta vie, la joie est plus que toutes les piqûres, tous les comprimés du monde. Si tu manques la joie, même si on te donnait les médicaments le plus cher du monde, tu ne pourras pas retrouver ta santé.

  • Elle met fin à la stérilité

La stérilité d’Anne la maman de Samuel a perdurée à cause du manque de joie, à cause des insultes de sa rivale. Toute sa vie, elle ne faisait que pleurer, elle ne mangeait pas croyant que c’était la solution. C’est le jour où elle avait accepté d’être joyeuse, de ne pas s’occuper des insultes de sa rivale que Dieu s’est souvenue d’elle et lui a donné son enfant Samuel. (1 Samuel 1 :5-18)

Regarde ce que dit Habacuc 3 :17-19 :
« Car le figuier ne fleurira pas, la vigne ne produira rien, le fruit de l’olivier manquera,
les champs ne donneront pas de nourriture; les brebis disparaîtront du pâturage, et il n’y aura plus de bœufs dans les étables. Toutefois, je veux me réjouir en l’Éternel, je veux me réjouir dans le Dieu de mon salut. L’Éternel, le Seigneur, est ma force; Il rend mes pieds semblables à ceux des biches, et il me fait marcher sur mes lieux élevés. »

Même si rien ne marche, tu dois te réjouir. Pourquoi ? Lorsque tu as la joie, elle te donne la force, elle te donne accès à la Parole de Dieu, aux révélations, elle te fait chanter les louanges de Dieu, et lorsque tu chantes pour Dieu avec joie, la terre donne ses fruits et Dieu nous bénit.

Terminons par ces deux passages :

Joël 1 :12 :
« La vigne est confuse, le figuier languissant; le grenadier, le palmier, le pommier, tous les arbres des champs sont flétris…la joie a cessé parmi les fils de l’homme! »

Regarde ce que le manque de joie peut causer. Regarde ce que le manque de joie cause dans ta vie. La raison pour laquelle tu n’arrives pas à obtenir ce que tu cherches, que tes affaires ne marchent pas etc. c’est parce que tu n’as pas la joie. Tu cherches la sympathie des hommes en mettant ta main sur la joie, en pleurant, en murmurant mais sache tu n’attires que la colère de Dieu. Le manque de joie attire le diable cependant la joie attire Dieu. Pourquoi, parce que la joie te pousse à chanter, à louer, et lorsque tu loues, nous l’avons appris Dieu descend.

Psaume 67 :6-7 :
« Les peuples te louent, ô Dieu! Tous les peuples te louent. La terre donne ses produits; Dieu, notre Dieu, nous bénit. Dieu, nous bénit, et toutes les extrémités de la terre le craignent. »

Ta terre ne te donnera pas ses produits si tu ne loues pas, tu ne peux pas non plus louer si tu n’as pas la joie.

Note pour terminer que la joie est si importante dans ta vie qu’elle est la cible de l’ennemi. Tout ce que l’ennemi cherche 24/24, c’est de pouvoir voler ta joie. Il utilise tout ce qu’il a en main afin de chercher comment t’attrister. Il le fait même par les actualités, les informations à la télé, à la radio, c’est rare qu’on montre les bonnes choses. On ne parle que des meurtres, des drames…il y a récemment une dame qui a brulé ses propres enfants en  France, des mariés qui s’entretuent, etc. Des informations pareilles viennent pour voler notre joie. Il y a même des chansons dites mélancoliques, qui te fait penser même les souvenirs déjà oubliés etc. Les propos que les gens te disent, tes collègues, ton patron etc. c’est juste pour pouvoir voler ta joie…souviens-toi que le voleur ne vient pas pour autre chose !

C’est ainsi que nous allons clôturer par ce passage, si tu veux maintenir ta joie, tu dois veiller sur ton cœur.

La Bible nous dit dans Proverbes 4 :23 :
« Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. »

Que Dieu bénisse Sa Parole au nom de Jésus ! As-tu été béni ? N’hésite pas à partager à tes contacts.


Aidons-les à étudier cette année. Participe au projet d’aider à la scolarisation des enfants délaissés. Clique ici ou sur l’image. Aidons-les-à-étudier

2 comments

CHARLY 23 juillet 2018 at 16 h 31 min

AMEN.

Reply
Nana 24 juillet 2018 at 10 h 16 min

Amen

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite