27 C
Kinshasa, CD
11 décembre 2018
Non classé

LE SOMMEIL DE LA FOI : « DORMIR EN PLEIN MILIEU DE LA TEMPETE ! » – 2ème partie : Le sommeil pour la protection et la préservation

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu nous dit : Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n’avez-vous point de foi ? »

Bien-aimé, que la paix de notre cher tendre Père céleste qui surpasse toute intelligence puisse nous être accordée et qu’elle puisse garder nos cœurs et nos pensées dans le Christ Jésus notre Seigneur et Sauveur. Je rends grâce à Dieu pour le privilège de continuer cette série que nous avions commencé depuis la semaine passée. Je bénis l’Eternel pour ceux qui persévèrent dans la lecture et prie que le Dieu des cieux augmente notre foi afin que nous sortions de tous nos problèmes, de tous nos défis, de toutes nos difficultés.

Dans cette 2ème partie, nous voyons : « Le sommeil pour la protection et la préservation. » Nous avions dit qu’ici sommeil ou dormir fait allusion à avoir la foi en Dieu, à Lui faire confiance. J’aimerai nous assurer que Dieu est Fidèle, qu’Il est Bon, qu’Il est Miséricordieux et prends soin Ses enfants. Si nous savons que nous apportons à Dieu, sachons aussi que ce Dieu n’est pas naïf, Il nous protège et nous garde ; Il nous aime et a pitié de nous. Il nous ne laisse pas en proie à nos ennemis, aux problèmes et difficultés de nos vies. C’est vrai que nous pouvons passer par les épreuves mais, Il nous prépare toujours  un moyen de nous en sortir et de les supporter. 1 Corinthiens 10 :13 Les épreuves auxquelles nous faisons face ne sont jamais au-delà de nos forces ! Quelqu’un dira, Pasteur vous ne savez pas ce que je vis ! Laissez-moi nous le dire, que nous vivons tout pour un but et rien n’a le droit de nous arrêter, de nous empêcher d’aller à l’autre bord de tout ce que nous vivons comme situations difficiles ou avons comme épreuves aujourd’hui.

J’aime beaucoup ce récit dans Marc 4 :35-41, lisons le :

« Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit: Passons à l’autre bord.
Après avoir renvoyé la foule, ils l’emmenèrent dans la barque où il se trouvait; il y avait aussi d’autres barques avec lui.
Il s’éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu’elle se remplissait déjà.
Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent: Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons?
S’étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer: Silence! tais-toi! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme.
Puis il leur dit: Pourquoi avez-vous ainsi peur? Comment n’avez-vous point de foi?
Ils furent saisis d’une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres: Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer? »

Méditons :

  1. Savoir garder la Parole que le Seigneur Jésus nous a-t-Il dite au départ !

A chaque situation de notre vie, nous ne devons pas nous agiter, nous effrayer, nous alarmer mais plutôt nous rappeler de ce que le Seigneur Dieu nous a fait comme promesse, nous a dite comme Parole, nous a donné comme instruction. Car la parole de Dieu peut nous être adressée sous différentes formes. Dans ce récit, le Seigneur Jésus avait Ses disciples, il leur dit : « Passons à l’autre bord. » Cette parole peut représenter pour nous toutes les autres promesses que Dieu nous a faites dans la Bible.
Comme par exemples :
Jérémie 29 :11 : « Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »

Esaïe 46 :3-4 : « Écoutez-moi, maison de Jacob, et vous tous, restes de la maison d’Israël, vous que j’ai pris à ma charge dès votre origine, que j’ai portés dès votre naissance!
Jusqu’à votre vieillesse je serai le même, jusqu’à votre vieillesse je vous soutiendrai; Je l’ai fait, et Je veux encore vous porter, vous soutenir et vous sauver. »

1 Pierre 2 :24 : « Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. »

Matthieu 28 :11 : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. »

Ce que Dieu vous dit dans Sa parole, au début de notre vie chrétienne, au début de notre ministère, au début d’un projet etc. c’est la garantie que nous avons pour la suite, jusqu’à ce que nous recevions une autre parole ou carrément jusqu’à la fin. Parce que la Parole de Dieu est infaillible, elle n’expire pas !

Pourquoi garder la parole de Dieu ?
Elle nous donne la foi ;
Elle nous permet de ne pas pécher ;
Elle se réalise toujours car elle ne retourne pas à Dieu sans effet, sans avoir accompli la volonté de Dieu et exécuté Ses desseins. Etc.

  1. Savoir que les grands tourbillons peuvent se lever contre nous, les flots peuvent se jeter sur nous, que nous pouvons être submergés ou dépassés !

C’est vrai que la Parole que Dieu nous dite, la promesse qu’elle nous a faite, l’instruction que Dieu nous a donnée est bien correcte, elle vient de Lui ; cependant, cela n’empêche pas à l’ennemi de venir nous tenter. Le diable l’appel le tentateur. Il vient pour essayer de nous dévier de notre chemin, pour usurper notre identité etc. Rappelons-nous de la tentation de notre Seigneur Jésus-Christ dans le désert, Il venait de jeûner pendant 40 jours et 40 nuits mais le diable n’a pas hésiter à venir le tenter. Le diable savait qu’Il était fils de Dieu mais il n’a pas hésité de le défier en disant que : « Si tu es Fils de Dieu… » L’ennemi vient semer le doute en nous. Il nous présente tout ce qui peut nous égarer, tout ce qui peut nous faire pécher afin qu’il puisse nous éloigner de Dieu, tout ce qui peut nous faire douter afin que nous ne recevions rien de la part de Dieu.

Je l’ai dit et le répète encore que : le fait de devenir enfant de Dieu ne nous exempte pas de la tentation, des épreuves. Ce n’est pas pour rien que les écritures nous demandent de persévérer jusqu’à la fin pour être sauvé.

Le Seigneur Jésus a bien dit : « Allons à l’autre bord ! » D’où vient ce grand tourbillon, ces flots, ces vents contraires ? Que viennent-ils faire ? Ils viennent nous empêcher d’aller à l’autre bord ! Il peut y arrivera que nous voyons tout le contraire de ce que Dieu nous a dit, de ce que Dieu nous a promis, mais cela ne doit pas nous décourager, nous désorienter ! Quelle est notre attitude lorsque nous faisons face aux tempêtes de la vie ? Laissez-moi dire aussi que les disciples étaient submergés ! La barque se remplissait déjà ! Peut-être que ce que vous vivez vous dépasse ! Vous ne savez plus que faire. Vous n’avez plus aucune force. Que vous vous tourniez à gauche ou droite, que vous avanciez ou reculiez, tout semble vous noyer, de dépouiller de vos forces, de vous clouer à terre, de vous enfoncer, à vous empêcher d’aller à l’autre bord. Sachons que toutes ces choses peuvent s’opposer à nous sur le chemin de notre destinée, au milieu de notre traversée vers l’autre bord de notre vie. Seulement, ce qui est plus important, c’est ce que nous allons voir dans le point suivant : Quelle attitude avoir face à ces vents et marais qui s’abattent sur notre barque ?

  1. Savoir que faire face aux vents et marais, les défis et les difficultés de la vie – que fera le Seigneur Jésus à ma place ?

Dans notre passage de base, les disciples et le Seigneur Jésus étaient tous dans une même barque. Mais ils n’ont pas tous eu la même attitude face aux circonstances auxquelles ils ont fait face.

Voyons :
Le Seigneur Jésus était calme et dormait tranquillement jusqu’à ce que les disciples viennent pour le réveiller. Qu’ont-ils dit au Seigneur en le réveillant ? Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons?
Les disciples s’inquiétaient !
C’est ce qui arrive à la plus part d’entre nous lorsque nous faisons face aux situations contraires. Que nous dit la Bible à propos des inquiétudes ? Peu importe la situation dans laquelle nous pouvons nous retrouver, les Saintes-Ecritures nous rassurent ! Dieu nous rassure ! Il y a dans la Bible plus ou moins 365 fois où nous trouverons des expressions telles que : Ne vous inquiétez pas, ne tournez pas des regards inquiets, n’ayez pas peur, ne vous effrayez point, ne vous épouvantez point, ne craignez rien… C’est-à-dire que chaque jour de notre vie, peu importe les circonstances… Dieu n’a pas changé Sa parole envers nous : Ne vous inquiétez point ! Que vos cœurs ne se troublent pas ! Que vos cœurs ne s’alarment pas !
Les disciples voyaient déjà la mort !
Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons?
Périr ?! Qui a dit que nous allons périr ? Il nous arrive, dans ce que nous vivons, de ne voir que le côté négatif, le pire. Pourquoi ne pas penser au contraire de la mort ? Pourquoi ne pas penser à la vie, à la santé, à la guérison, à la victoire ? Qu’est ce qui sort de nos bouches ? N’est-ce pas qu’il est écrit que la mort et la vie sont au pouvoir de la langue ? Le Seigneur Jésus a dit : Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie? Matthieu 6 :27 Si les inquiétudes ne peuvent pas ajouter une coudée à la durée de notre vie, que feront-elles ? Ce qui n’ajoute rien à notre vie soit nous maintient là où nous sommes, dans la même condition, soit soustrait à ce que nous avons, nous réduit. C’est ainsi qu’il arrive que nous puissions tourner en rond, ne voir rien marcher dans nos vies ou encore rétrograder ou nous retrouver vraiment par terre ou encore le pire : mourir physiquement !

Bien-aimé, de la même manière que les disciples avaient Jésus-Christ dans leur barque, nous avons le privilège de l’avoir dans nos cœurs, dans nos vies ! En passant, êtes-vous sûr d’avoir déjà donné votre vie au Seigneur Jésus ? Sachez que Lui ne s’inquiète pas de ce qui vous arrive. Il sait ce qu’Il avait dit. Ne savait-Il pas qu’en pleine mer il peut y avoir les tempêtes etc. ? Si. Il savait. Pourquoi était-il aller dormir ? Parce qu’Il savait qu’Il avait le pouvoir !

Qu’avez fait le Seigneur Jésus :

  • Il dormait ! La semaine à laquelle nous avions commencé cette série a été déclarée notre semaine de salut et de force. Nous nous étions basé sur Esaïe 30 :15 où il est écrit : « Car ainsi a parlé le Seigneur, l’Éternel, le Saint d’Israël: c’est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, c’est dans le calme et la confiance que sera votre force.
    Mais vous ne l’avez pas voulu! »
    Lorsque nous nous troublons et nous nous alarmons, il nous arrive de faire de bêtises, de commettre de fautes lourdes, d’aller nous confier auprès de n’importe qui ou encore nous enfermer. Nous pouvons nous faire du mal. Le salut n’est pas dans les agitations. Nous sombrons dans le désespoir et certains vont jusqu’à se suicider ! La force n’est pas dans le trouble. Le fait de dormir comme nous l’avons défini plusieurs fois, c’est faire confiance à Dieu et ne pas s’inquiéter peu importe les circonstances dans lesquelles nous nous retrouvons.
  • S’étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer: Silence! tais-toi! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. Qu’est ce qui nous arrive souvent ? Nous parlons de nos problèmes et au lieu de les menacer ! Nous devons directement nous adresser à ce qui se lève contre nous. Rappelons-nous de ces paroles du Seigneur :
    « Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. » Marc 11 :23 Une montagne peut aussi être l’image des tempêtes, des tourbillons, des problèmes et difficultés de la vie. Le Seigneur nous dit de parler à la montagne et de ne pas douter. Voilà pourquoi, après avoir menacé les vents et parler à la mer, en s’adressant aux disciples Il leur dit au verset 40:
    « Puis il leur dit: Pourquoi avez-vous ainsi peur? Comment n’avez-vous point de foi?»

Quelle attitude avoir face aux vents, aux tempêtes, aux difficultés de la vie ?

  • Il ne faut pas avoir peur !
  • Il faut avoir la foi – celle-ci s’exprime par ce qui sort de notre bouche en nous basant sur la parole de Dieu. C’est la raison pour laquelle nous faisons de notre mieux, chaque jour d’enseigner la Parole de Dieu afin de produire la foi. J’ai reçu le message d’une jeune femme depuis le Gabon qui pleurait à cause de son état de santé. Mais elle a dit depuis qu’elle a découvert le site Foi, Espérance et Vie et déclare les 40 vérités sur la guérison et la santé, elle ne pleure plus. Qu’est ce qui la rassure désormais ? C’est la Parole de Dieu. Et puisqu’elle le déclare, cette parole a de l’effet.
  1. Savoir faire ce que le Seigneur Jésus avait fait !

Le Seigneur Jésus en plein milieu de la tempête n’a pas eu peur, ne s’est pas inquiétais, n’a pas douté, mais Il était calme et tranquille au point où Il dormait jusqu’à ce qu’Il s’est réveillé pour menacer les vents et parler à la mer !

Il est l’heure que les choses changent dans nos vies. Que nous sortions de tout ce qui nous menace de mort, de tout ce qui nous empêche de vivre les promesses de Dieu, de tout ce qui nous trouble ! Ces grands tourbillons, ces tempêtes, ces vents contraires de nos vies doivent s’arrêter au nom puissant de Jésus ! Plus question de se taire ! Plus question de garder silence ! Il est temps de s’adresser à tout ce qui nous menace au nom puissant de Jésus.

Que Dieu bénisse Sa parole et à bientôt ! « Je vis pour un but ! » N’oubliez pas d’acquérir votre livre. Si cela ne vous dérange pas, envoyez-nous votre photo avec le livre afin que nous puissions encourager les autres à s’en procurer aussi. Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits, qu’Il vous protège comme la prunelle de Son œil et vous préserve du malin au nom puissant de Jésus. Amen. Amen. Amen. N’hésitez pas à nous laisser votre commentaire et à partager pour la gloire du Seigneur.

4 comments

nathalie 15 février 2018 at 21 h 39 min

Merci bcq pour ce message

Reply
Nana 15 février 2018 at 21 h 47 min

Amen amen merci seigneur pour ta parole qui à augmenter encore ma foi .pasteur que Dieu vous bénisse abondamment

Reply
Marie Louise 16 juin 2018 at 10 h 29 min

Waooooh ! Merci Homme de Dieu pour ce puissant enseignement qui me fortifie beaucoup! Que Dieu augmente son onction en vous pour que vous enseigniez d’avantage son peuple. Que Dieu vous bénisse au NOM PUISSANT ET PRÉCIEUX DE JESUS CHRIST🙏🙏

Reply
Wisdom B. BOKUNGU 16 juin 2018 at 11 h 24 min

Que notre tendre Père céleste vous bénisse et merci de visiter le site Foi, Espérance & Vie.

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite