28.5 C
Kinshasa, CD
11 décembre 2018
Noël

LE VRAI SENS DE LA NATIVITE

Noel copie

LA BONNE NOUVELLE POUR TOUS ET DE TOUS LES TEMPS !

En cette saison où nous célébrons la naissance de la grande et bonne nouvelle de tous les temps qui reste toujours d’actualité, Dieu me dit de te dire qu’à cause de cela, non seulement, comme les bergers de l’époque tu recevras des bonnes nouvelles qui t’apporteront la joie, ton étoile aussi brillera dans le ciel et les rois de la terre viendront t’offrir le cadeau parce que Ce Sauveur qui était l’autre né bébé, vit et règne en toi. Alléluia.

Souvent, il nous arrive d’être joyeux pendant les autres sont tristes et préoccupés au même instant ou vice versa.
Il n’y a jamais une bonne nouvelle dans nouvelle qui soit un sujet de joie pour tous au même moment.

Certains peuvent être dans la joie à cause de l’emploie qu’ils viennent d’avoir, d’autres sont dans la tristesse parce qu’ils viennent d’en perdre.

Certains peuvent se réjouir d’une naissance dans la famille alors que les voisins pleurent la perte d’un être cher.

Certains peuvent célébrer leur nomination comme nouveaux membres d’un gouvernement pendant que d’autres viennent de perdre leurs places.

Mon premier voyage d’une ville à une autre est celui qui m’a emmené à Kisangani, la ville de la Province Orientale, en République Démocratique du Congo. Après mon arrivée, trois mois après, je devais aller chercher ma famille qui me rejoignait et après je m’y rends des temps en temps à l’aéroport pour chercher des visiteurs ou les raccompagner dans le cadre de mon travail.
Le jour où je suis allé chercher ma famille, après trois mois de séparation, je revoyais ma famille descendre de cet avion peint en rouge et blanc, de loin je cherchais à localiser ma femme, mes deux petits garçons Yohan et Chrioni qui pouvaient marcher tous seuls et Perfect qui n’avait que quelques mois et que ma femme portait. Finalement, les voilà tous de loin. Ma grammaire en français ne pourra jamais exprimer ce que j’ai ressenti dans mon cœur ce jour-là en retrouvant ma famille.

Sans le savoir, sans le vouloir, des larmes coulaient de mes yeux, c’étaient des larmes de joie.

Depuis, je me suis rendu compte que l’aéroport était comme un petit monde de transit inhabituel où tous les sentiments du monde peuvent se croiser au moment instant.

Dans un aéroport, tu trouveras de personnes comme moi ce jour, je suis heureux d’aller chercher et retrouver ma famille, d’autres viennent chercher une personne décédée qui était dans le même vol et qui atterrit dans le même aéroport, d’autres viennent pour s’installer dans la ville pendant d’autres vont quitter la ville le même jour, d’autres viennent pour le nouvel emploi qu’ils ont eu, d’autres repartent parce que leur contrat vient de finir etc.
Voilà un peu le monde. C’est un mélange de tout sauf de rien. C’est ainsi qu’il est difficile que tous se réjouissent au même moment parce que chacun à tout instant a son problème.

Un jour, il y avait un groupe de Berger, j’aime comment mon pasteur l’avait commenté, qui ne pouvait pas dormir. Ils avaient l’insomnie à cause des choses qui ne marchaient peut être pas dans leur vie, à cause de leur travail de berger qui ne rapportait plus ou peu alors qu’ils travaillaient beaucoup, alors qu’ils passaient la nuit à la belle étoile, à ciel ouvert. Alors qu’ils se plaignaient, alors qu’ils se posaient des questions de ce qu’ils allaient faire de leur vie, de comment ils allaient peut être payé les minérales de leurs enfants ou le loyer, quelque chose d’inhabituelle est arrivée ! Alléluia !! Finis les plaintes, finis les soucis, finis les pleurs !! C’était une apparition angélique !!

Lisons l’Evangile selon Luc le chapitre 2, les versets 8 à 11 :

« 8 Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux.
9 Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur.
10 Mais l’ange leur dit: Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie:
11 c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. »

Voilà les anges sont venus la bonne nouvelle qui est pour tout le peuple, sans exception le sujet, non pas seulement de joie, mais d’une grande joie.

C’est vrai qu’aujourd’hui il y a beaucoup de controverses quant à la célébration de la fête dite de Noël, ses origines, la date etc. Mais au-delà de tout cela, est qu’un jour, un mois, une année dans le temps, dans la ville de Bethléem, une étoile brilla et cette dernière avait était vue par des rois mages qui sont venus de très loin afin d’adorer un petit enfant qui était né. Déjà pour ces rois, ce n’était pas un simple enfant, c’était un ROI. Alléluia.

Voyons un peu ce message de Matthieu 1 : 20-23 :

« 20 Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit;
21 elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.
22 Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète:
23 Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Émmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. »

Son nom c’est Jésus, c’est Lui qui sauvera son peuple de ses péchés…
Son nom sera Emmanuel, Dieu avec nous…

Le diable, le menteur de tout le temps est celui qui est en train de détourner cette célébration de son vrai sens. Aujourd’hui cette fête de la nativité au lieu qu’elle soit une bonne nouvelle pour tout le peuple et le sujet d’une grande joie, elle est devenue une mauvaise nouvelle pour certains et un sujet de grande préoccupation, de beaucoup des soucis pour plusieurs.

Pourquoi ? Parce qu’elle est aujourd’hui réduite :

Aux fêtes, réveillons, concerts, père noël, alcool, bière, biche, cadeaux, vœux, réjouissances éphémères, nouveaux vêtements, commerces, décorations, sapins, cotillons etc.

Voilà que la bonne nouvelle a perdu son vrai sens. Tout le monde, au lieu de penser à la Bonne Nouvelle, tout le monde se souci de ce qu’ils doivent manger, boire, décorer la maison, acheter ceci, acheter cela, et voilà ! Les soucis remplacent la joie pour plusieurs personnes durant cette saison qui devrait être une saison de vraie célébration.

Que doit être alors le vrai sens de Noël, cette fête de la nativité ? Peu importe le nom, peu importe la date, peu importe qu’il y ait sapin ou pas, père noël en bleu ou un rouge ou rien du tout, c’est ce qui était au début :

L’ADORATION.

Lisons encore Matthieu 2 : 9-11
« 9 Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici, l’étoile qu’ils avaient vue en Orient marchait devant eux jusqu’à ce qu’étant arrivée au-dessus du lieu où était le petit enfant, elle s’arrêta.
10 Quand ils aperçurent l’étoile, ils furent saisis d’une très grande joie.
11 Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l’adorèrent; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe. »

1. L’étoile
L’étoile nous donne l’image de la manière dont notre vie peut briller d’éternité en éternité, si nous acceptons que ce Roi naisse dans notre cœur. Ce Jésus de Nazareth, Emmanuel, Dieu parmi nous.
Cette étoile qui donne l’espérance, qui nous remplit de joie ici sur terre !
Il est Lui-même aussi l’étoile brillante du matin. Avec Jésus dans ta vie, ta vie ne peut jamais manquer d’éclat.
A cause de Jésus, l’Etoile brillante du matin en toi, les rois viendront de loin pour venir chercher des solutions auprès de toi, parce qu’ils verront l’Etoile qui brille en toi.

2. Une très grande joie
Les rois mages étaient saisis d’une très grande joie. Notre monde aujourd’hui souffre de la maladie des mauvaises nouvelles qui apportent la tristesse, la peur, les inquiétudes, mais voilà ce qui apporte la grande joie dans nos cœurs en dépit de ce monde qui se meurt ! Voilà le sens de Noël, une très grande joie ! Pourquoi, parce que Celui qui est la solution au monde est né, Celui qui essuie les larmes est né, Celui qui sauve est né, Celui qui pardonne est né, Celui qui nous réconcilie avec notre Père céleste est né. Quelle joie que le lien entre notre Dieu, notre tendre Père céleste soit restaurée ! Alléluia !!! Voilà, pourquoi il faut célébrer !!!

3. L’adoration
Ils se prosternèrent et L’adorèrent…
Voilà, un autre sens de Noël, la restauration de l’adoration. Pour une première, ces mages qui étaient venus de loi, qui doivent avoir été païens parce qu’ils n’étaient pas des juifs, se sont prosternés devant Dieu, ils ont adoré Dieu, ils ont offert les offrandes à Dieu, ils ont fait un culte complet. C’est l’annonce du salut qui était avant l’apanage que des juifs mais voilà que les premiers païens se convertirent et adorèrent Dieu. Voilà, la porte du ciel est ouverte à tous ! Il n’y a plus de discrimination, ce n’est plus question de dénominations, de pays, de races, de langues, voilà le Sauveur qui unit tous son peuple, toute sa création afin de pouvoir L’adorer.

En conclusion, c’est qui est important n’est pas ce que le monde nous présente afin de piéger plusieurs. Je t’assure qu’il y a des gens qui sont tristes au lieu d’être joyeux parce qu’ils n’ont pas à manger, ils n’ont rien à boire, ils n’ont pas eu l’argent pour ouvrir des cadeaux aux enfants, aux parents, aux amis etc. Il y a des ceux qui ont menti, qui ont volé juste pour avoir de quoi fêter avec. Il y a d’autres qui vont profiter pour s’enivre, pour pécher. Voilà, le piège de l’ennemi.

Ce qui est vrai est que JESUS, EMMANUEL était venu sur cette terre afin de nous restaure la vie du Ciel que nous avions perdue à cause de la chute de l’homme en Eden. Il a vécu en victorieux, en vainqueur chaque jour de Sa vie manifestant le Royaume de Dieu sur terre, apportant la vie, la joie, la guérison, la délivrance partout où Il allait. Il a rendu la vie aux morts, la joie au malheureux, la délivrance aux affligés etc. Il n’est jamais tombé malade, Il n’a jamais manqué de quoi que ce soit alors qu’Il était sur terre. Après avoir accompli Sa mission sur terre, après avoir donné Sa vie pour sauver la tienne et la mienne, Il est monté au ciel, assis à la droite de Dieu le Père intercédant pour nous. Il a demandé à Son Père de nous donner Son Esprit Saint afin que nous puissions, nous aussi devenir les enfants de Dieu si nous croyons en Lui.
Voilà le vrai sens de Noël.

Alors, réjouis. Adore le Seigneur. As-tu des problèmes qui te font pleurer, souffrir, réjouis-toi parce que Ton Rédempteur est vivant !
Peut-être que tu viens de passer ton réveillon de Noël dans un bar, ou je ne sais où et au lieu d’adorer Jésus, tu as fait des choses qui ne L’ont pas glorifié ;

Peut-être que tu as tout pour une grande fête de Noël, mais malgré que tu fêtes au fond de toi, tu n’as pas cette grande joie, cette très grande joie que ce Jésus apporte, tu as des soucis, des problèmes, des maladies, tu cherches à te consoler par l’alcool, par la cigarette, la drogue, le sexe etc. Ce Jésus qui une fois était né dans une étable peut renaître dans ton cœur aujourd’hui, si seulement tu acceptes de Lui soumettre ta vie, de Lui ouvrir la porte dans ton cœur. Il est Réel, Il est Vivant, Il est plus près de toi, juste à l’entrée de ton cœur ! Si seulement tu peux Lui ouvrir la porte de ton cœur, la très grande joie que les mages ont expérimentée, les berges de même deviendront ton partage au nom de Jésus. Si tu n’as jamais reçu Jésus dans ta vie, et tu veux Le faire, clique ici. Enferme-toi et fais la prière de tout ton cœur et Il viendra et entrera dans ta vie !

C’est ici que je te souhaite une bonne fête de nativité !
Adorons le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, Jésus Christ de Nazareth.
Si tu penses que cet enseignement mérite d’être partagé, n’hésite pas de le faire, ce sera une contribution de ta part à partager la Parole de Dieu !

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite