23 C
Kinshasa, CD
17 décembre 2018
Moi, femme a la rencontre de mes paires dans la bible

Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (Partie 22)

Bien-aimées dans le seigneur que la paix et la joie de Dieu soient votre partage en ce matin où nous nous retrouvons pour la suite de notre parcours sur la vie de cette femme dont nous avons commencer à découvrir hier dans le livre de Ruth.

Naomi: D’un destin tragique à une bénédiction, suite 1

Hier lors de notre introduction , nous sommes allées à la rencontre de cette femme veuve, Naomi, celle qui a dû revoir ses choix et saisir l’opportunité qui s’offrait à elle. Ce matin suivant le programme que nous avions prévus comprenant les 7 points ci-dessous, nous voulons continuer notre parcours sous la conduite du Saint Esprit avec le deuxième point:

  1. Naomi, celle qui a dû revoir ses choix et saisir l’opportunité qui s’offrait à elle.
  2. Naomi, celle qui compris avoir besoin d’aide
  3. Naomi, celle qui croyait avoir changé d’identité
  4. Naomi, celle qui était des bons conseils pour les autres
  5. Naomi, celle qui se révéla être une femme stratège
  6. Naomi, celle qui était pleine d’assurance
  7. Naomi, celle qui fut récompensée de Dieu


2. Naomi, celle qui comprit avoir besoin d’aide
Ruth 1 : 16-18 « Ruth répondit: Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi! Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu; où tu mourras je mourrai, et j’y serai enterrée. Que l’Éternel me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort vient à me séparer de toi! Naomi, la voyant décidée à aller avec elle, cessa ses instances. »
 
Naomi décide de retourner auprès de siens mais se retrouve face à un dilemme : ses belles filles ne veulent pas la laisser partir seule. Mais de son coté, elle ne veut pas les détacher de leur patrie car elle sait ce que c’est que vivre en étrangère dans un pays. Aussi, elle insiste, mais l’une d’elles résiste plus que l’autre et demeure avec elle malgré sa plaidoirie pour l’en dissuader Ruth 1 :11-13.  En cédant à l’insistance de Ruth, elle ne sait pas que le plan de Dieu pour elles deux est en marche. C’est bien plus tard qu’elle comprendra combien Dieu a été bon et prévoyant envers elle, en permettant à la jeune veuve Moabite de l’accompagner.
La Bible dans Ecclésiaste 4:9-12 nous dit « Deux valent mieux qu’un parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. Car s’ils tombent, l’un relève son compagnon ; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever. De même, si deux couchent ensemble, ils auront chaud ; mais celui qui est seul, comment aurait-il chaud ? Et si quelqu’un est plus fort qu’un seul, les deux peuvent lui résister, et la corde à trois fils ne rompt pas facilement. »
Il nous arrive souvent de voir les autres comme des intrus ou des poids morts que nous devrions porter et soutenir, mais très souvent nous ne connaissons et ne comprenons pas le plan de Dieu pour nous en nous octroyant ainsi des aides autour de nous.
Ce matin, au travers de cette enseignement nous découvrons que Dieu sait le pour quoi, il nous entoure des amies, des collègues, des sœurs dans la foi etc. Parce que qu’elles nous sont utiles. Il savait mieux ce qui attendait Naomi de l’autre côté de son parcours, d’où il lui octroie une aide. Qu’elle juge inapproprié au départ mais très vite elle prendra conscience que vu son âge, elle ne pouvait arriver à survivre seule.
Et nous voyons cette vérité dans Ruth 2 :2 « Ruth la moabite dit à Naomi laisse moi je te prie, aller glaner des épis dans le champ de celui aux yeux duquel je trouverai grâce. Elle lui répondit: va ma fille. »
Comment Naomi aurait survécu seule sans cette jeune femme? Celle-ci avait l’avantage d’être plus jeune que sa belle-mère, et pouvait s’atteler aux taches le plus ingrates comme celui de glaner dans un champ et de leur procurer de la nourriture.
Notons qu’au sujet des femmes, beaucoup pense et dise qu’elles ne peuvent vivre ensemble sans se crêper les chignons. Est-ce un préjugé ou une réalité.
D’après les psychologues ceci est dû au faite que les femmes ont tendances à se comparer les unes aux autres, et lorsqu’elles n’ont pas assez confiance en leur propre beauté, jugement et capacité, il y a des sentiments qui naissent entre elles et empêchent ainsi une bonne entente. Cette rivalité que beaucoup n’arrive pas à dépasser est le sentiment prédominant dans un milieu féminin. Est-ce la vérité ? Aucune idée, je ne suis pas psychologue.
J’ai eu à cohabiter avec des filles durant presque tout mon cursus universitaire, et il nous est arrivé, il est vrai, de nous crêper des chignons quelque fois pour des broutilles malgré nos statues des chrétiennes engagées à l’église ! Etait-ce de la rivalité ? De la jalousie ? De la rancœur ? Peut-être un mélanger de tout ça (kiekiekiekie) ! Mais, il est utile de noter que nous avions aussi eu des bons moments de bonheur et de partage entre filles qui ont fait qu’aujourd’hui nous sommes des meilleurs amies du monde.
On est tous d’accords que l’histoire belles-mères et belles-filles est une histoire vieille comme le monde, plusieurs vous raconteront bien des histoires sordides de deux cotés et ceci est aussi l’une des raisons pour laquelle nombreux pensent que les relations entre femmes sont souvent électriques (n’oublions pas les relations entre belle-sœur qui en Afrique ont brisé bien des couples !). La haine, l’indifférence, la jalousie ou même des ambigüités caractérisent souvent ces relations. Est-ce pour dire, que nous femmes, ne pouvons vivre en paix ensemble ?
Le cas de Naomi et Ruth nous prouve qu’il existe des relations belle-mère et belle-fille qui se passe très bien et ou l’harmonie subsiste. Des mauvaises langues, nous dirons surement que c’est parce que dans ce cas précis de Ruth, il n’y avait plus d’homme entre elles ! (kiekiekiekie).
Mais En tant que Chrétiennes, nous répondrons que cette relation sous le couvert de Jésus-Christ est possible. Au faite, toute relation où le Seigneur Jésus est mise au centre est possible!
Ephésiens 5 :1-2, 8-9 « Devenez donc des imitateurs de Dieu, comme des enfants bien aimés ; et marchez dans la charité à l’exemple de Christ, qui nous a aimés et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme offrande et sacrifice de bonne odeur. Autrefois vous étiez ténèbres et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière ! Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité »

En devenant des imitatrices de celui qui est mort sur la croix de Golgotha pour nous, et en marchant comme des enfants de lumière, nous pouvons être en mesure de vivre en paix avec nos sœurs, nos collègues, nos amies, nos mères, nos belles-mères, etc. Car chacune d’elles comme nous l’avons dit plus haut possède des qualités que nous manquons et dont nous avons besoin.

Aussi ne soyons pas trop sages à nos propres yeux ni trop confiantes et suffisantes Proverbes 3 :5 ; 35. Ne soyons pas des femmes querelleuses Proverbes 27 :15, qui ne voient en d’autres que des rivales et des concurrentes.
1 Timothée 3 :11 « les femmes de même doivent être honnêtes, non médisantes, sobres, fidèles en toutes choses. »

Dieu, en nous entourant, sait le pourquoi ! C’est pour notre bien que quelque fois nous aurons besoin de plus jeunes que nous, de plus vieilles, des plus sages et même quelque fois de plus belles (eh ouii !), etc.

Ne voyons toujours pas en elles des gens qui cherchent à nous nuire. Ces personnes quand nous agissons avec eux humblement et sagement, peuvent être des soutiens inestimables pour nous: des aides de prières, de communion fraternelle, et même des aides financières au moment opportun.
Naomi comprit pour son bien le rôle important de cette belle fille qu’était Ruth dans sa vie. Sans elle, elle n’aurait pas atteint les objectifs et même les desseins que Dieu avait en projet pour elle. C’est sa jeunesse qui lui a permis de se nourrir, c’est son humilité et sa patience et son amour, son dévouement  pour et envers elle que, elle, Naomi s’est retrouvé avec une fille qui valait pour elle mieux que 7 fils ! Ruth 4 : 15
Les relations humaines n’ont rien de facile, ceci ne concerne pas que les femmes, mais entre hommes aussi, il arrive qu’il y ait d’échanges des coups, ainsi que entre femmes et hommes ! Qui n’a pas entendu parler du fameux livre « les hommes viennent de mars et les femmes de venus » ? Et bien d’autres livres existent parlant de la relation conflictuelle qui existe entre les êtres humains, est-ce pour cela que nous devrions vivre dans la suspicion, dans la haine, la rancune, les médisances, les jalousies, etc.?
Non! Mais nous devrions apprendre à voir au-delà de l’apparence, à rechercher la volonté de Dieu dans telle ou telle relation avant de la briser par des sentiments purement démoniaques qui ne rendent pas gloire à notre Dieu. Nous sommes tous appelés à vivre en société et pour cela nous devons vivre en paix les uns avec les autres.
Soyons donc de celles qui mettent ce passage en pratique pour garantir notre épanouissement personnellement et celle des autres :
1 Pierre 3 :3-5, 8-12 « Ayez non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés les ornements d’or ou les habits qu’on revêt, mais la parure intérieure et cachée as le cœur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu…Enfin, soyez tous animés des mêmes pensées et des mêmes sentiments, pleins d’amour fraternel, de compassion, d’humilité. Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure; bénissez, au contraire, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction. Si quelqu’un, en effet, veut aimer la vie Et voir des jours heureux, Qu’il préserve sa langue du mal Et ses lèvres des paroles trompeuses, Qu’il s’éloigne du mal et fasse le bien, Qu’il recherche la paix et la poursuive; Car les yeux du Seigneur sont sur les justes Et ses oreilles sont attentives à leur prière, Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal»
Que Dieu vous bénisse et à demain pour la suite…
 
 
 

Related posts

Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (Partie 22)

arlettengovo

Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (Partie 22)

arlettengovo

Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (Partie 22)

arlettengovo

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite