23 C
Kinshasa, CD
17 décembre 2018
Moi, femme a la rencontre de mes paires dans la bible

Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (Partie 22)

Naomi: D’un destin tragique à une bénédiction, suite 2

Bien-aimés que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence soit votre partage en ce jour. C’est toujours un honneur de vous retrouver pour partager avec vous ce que le Saint Esprit par sa grâce a mis en nous, les humbles vases du divin potier
Hier, nous avons eu beaucoup de plaisir d’étudier ensemble notre deuxième point concernant cette femme qu’est Naomi. Aujourd’hui, nous voudrions poursuivre avec le troisième point, suivant le plan ci-dessous, qui concerne l’identité chrétien. Nous prions pour vous afin que par cette enseignement, le Seigneur nous façonne a nouveau et nous aide à devenir des femmes de valeurs selon sa volonté.

  1. Naomi, celle qui a dû revoir ses choix et saisir l’opportunité qui s’offrait à elle.
  2. Naomi, celle qui compris avoir besoin d’aide
  3. Naomi, celle qui croyait avoir changé d’identité
  4. Naomi, celle qui était des bons conseils pour les autres
  5. Naomi, celle qui se révéla être une femme stratège
  6. Naomi, celle qui était pleine d’assurance
  7. Naomi, celle qui fut récompensée de Dieu


3. Naomi : celle qui croyait avoir changé d’identité
Ruth 1 : 20-21 « Elle leur dit: Ne m’appelez pas Naomi; appelez-moi Mara, car le Tout Puissant m’a remplie d’amertume. J’étais dans l’abondance à mon départ, et l’Éternel me ramène les mains vides. Pourquoi m’appelleriez-vous Naomi, après que l’Éternel s’est prononcé contre moi, et que le Tout Puissant m’a affligée? »
A cause de ses difficultés cette femme change d’identité : De l’heureuse qu’elle était en partant à Moab, elle devient l’affligée, une femme plein d’amertume. Elle qui jouissait des biens, qui était comblée d’un mari aimant et des fils, se retrouve du jour au lendemain veuve et sans enfants. Sans soutiens et sans amour.
L’ennemi en utilisant les difficultés et les épreuves avait réussi à aveugler Naomi et à la faire douter de son identité.
Comme elle, il nous arrive de nous nommer en fonction des difficultés que nous traversons. Combien sont ceux qui passent par des moments pareils, alors qu’ils pensaient aller vers le bonheur, se retrouvent seuls et malheureux loin de leur patrie, loin de ceux qui pouvaient les aider et le soutenir. Beaucoup à l’exemple de Naomi perde leur identité, leur envie de vivre et de continuer à avancer. Ils commencent à croire qu’ils sont devenus des orphelins, ou des indésirables, ou même que Dieu ne les a jamais aimés.

Ce matin, je viens avec une bonne nouvelle, Dieu, notre Père Céleste, nous dit que notre identité ne dépend pas de nos difficultés, ni de nos épreuves ! Mais plutôt elle dépend de celui qui dans son amour parfait nous a choisi, prédestiné et appelés à lui appartenir !

Nous découvrons ceci dans les passages ci-dessous :
Deutéronome 7 :6 « Car tu es un peuple saint pour l’Eternel, ton Dieu ; l’Eternel, ton Dieu t’a choisi, pour que tu fusses un peuple qui lui appartint entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre. »
Psaumes 33 :12 « Heureuse la nation dont l’Eternel est le Dieu ! Heureux le peuple qu’il choisit pour son héritage ! »
Esaïe 41 :8 « Mais toi, Israël, mon serviteur, Jacob, que j’ai choisi, race d’Abraham que j’ai aimé ! Toi que j’ai pris aux extrémités de la terre, et que j’ai appelé d’une contrée lointaine, à qui j’ai dit : Tu es mon serviteur, je te choisis, et ne te rejette point ! »
1 pierre 2 :4 « Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu. »
Ephésiens 1 : 5 ; 11 « Nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par jésus christ, selon le bon plaisir de sa volonté…en lui nous sommes aussi devenus héritiers, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d’après le conseil de sa volonté. »
Au travers de ces passages, nous voyons que ce ne sont pas les circonstances de notre vie qui nous donne notre identité. Mais plutôt ce que Dieu dit que nous sommes, et là il nous dit que nous sommes : ses serviteurs, son peuple, ses enfants d’adoption, des pierres vivantes etc.
Dès le jour de notre nouvelle naissance, nous avions été greffés à la famille de Dieu et notre identité a été changée irrémédiablement, notre statut revu et changé pour l’éternité!
Jean 1 :12-13 « Mais a tous ceux qui l’ont reçue, a ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme mais de Dieu. »
Mais alors pourquoi, comme Naomi nous arrive-t-il d’oublier notre vraie identité et d’où nous viennent ces mensonges ?
Apprenons que l’être humain est soumis à trois types de pression qui font qu’en cas de difficultés il a tendance à flancher :

  1. La pression venant de l’ennemi numéro un qui est le diable :

Jean 8:44 nous dit « Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge »
Le diable étant ce qu’il est, père des mensonges, il attaque nos pensées par ses facéties, au point que lorsque nous ne sommes pas vigilantes, nous laissons les angoisses et les peurs envahirent nos têtes et nous emprisonnés dans la dépression ! Il détruit en nous l’assurance que nous avons de notre appartenance à Dieu et très vite, nous commençons à voir nos problèmes plus grands. Il utilise aussi les conséquences de nos choix pour nous éloigner de Dieu, pour nous emprisonner et nous enchaîner. C’est qui fait que nous commençons à vivre comme des « enfants de malédictions », « des enfants de maladies », des enfants des manques, etc. Pas comme des enfants de Dieu, car nous le laissons manipuler nos pensées et ainsi nous lui ouvrons la porte pour nous détruire.

  • La pression venant de l’ennemi numéro 2 qui est ce monde

Jean 17 : 14 nous dit ceci « Je leur ai donné ta parole ; et le monde les a hais, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. »
Ce passage nous apprend que ce monde ne nous veut pas du bien à cause de notre appartenance à Dieu ! Voilà pourquoi, il nous soumettra toujours à des difficultés qui auront pour but de nous briser et de nous anéantir.
1 Jean 2 :15-16 « N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ; car tout ce qui est dans le monde la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du père, mais vient du monde »
Combien des chrétiens ne se posent-ils pas des questions et ne comprennent pas, lorsque ils voient que ceux qui ne craignent pas Dieu évoluent, réussissent facilement, alors que pour eux, réussir est un combat continue. Trouver du travail est un challenge, enfanter demande de passer de jeune et prière, etc. Pour ceux de ce monde les choses sont tellement faciles, pourtant ce sont des gens qui dorment et se réveillent en bonne santé tout en continuant à croire que Dieu n’existe pas !
Pourquoi cela ? Tout simplement parce qu’ils sont du monde et pas nous ! Aussi ces choses ne devraient pas nous étonner ou nous troubler, rappelons-nous que nous sommes des pèlerins de passages, que notre maison est auprès de notre Père et non ici-bas.
1 jean 5 :19 « Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin. »
Jean 16 :33 nous donne une espérance ce que notre Seigneur a vaincu ce monde: « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. »

  • La pression venant de l’ennemi numéro 3 qui est notre propre corps

Combien, il nous arrive comme l’apôtre Paul de crier selon Romains 7 :18 « Ce qui est bon, je le sais n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair : j’ai la volonté mais non le pouvoir de faire le bien. »
Nous avons toujours tendance à nous battre contre nous même, contre nos désirs et notre volonté. C’est pourquoi face aux difficultés nous flanchons facilement car nous les voyons selon nos yeux humains ; elles apparaissent grandes et insurmontables.
Romains 7 :5 « Car lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. »
Nous avons pour lutter contre cette pression besoin de l’Esprit de Dieu qui nous aidera dans la lutte que nous menons contre nos propres passions.
Jean 3 :6 « Ce qui est né de la chair est chair et ce qui est né de l’Esprit est Esprit »
Pour finir, retenons deux points essentiels pour lutter contre ces pressions:

  • Premièrement rappelons nous continuellement des qualités de Dieu, entre autre sa fidélité :

La Bible nous apprend que Dieu n’est pas un homme ce qu’il promet, il accomplit toujours.
Psaumes 89 :9 « Eternel, Dieu des armées ! Qui est comme toi, o Eternel ? Ta fidélité t’environne. »
Psaumes 89,34 « Mais je ne lui retirerai point ma bonté et je ne trahirai pas ma fidélité »
Romains 3 :3 « Eh quoi si quelqu’un n’ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu ? »

  • Deuxièmement rappelons nous que jamais son amour pour nous ne changera :

Romains 8 :38-39 « Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur. »
Absolument rien ne peut nous séparer de l’amour que Dieu à manifester en Jésus. Ni nos choix, ni nos défauts, nos difficultés, même pour l’occultisme ! Dieu a les bras ouverts pour nous recueillir en son sein. Il nous demande juste de reconnaître nos fautes et de revenir vers lui ; Par le pardon en Jésus-Christ, Il nous donnera accès à sa présence.

Je le répète encore : « Notre identité ne dépend pas des circonstances de notre vie. »! Nous sommes enfants de Dieu, cette identité comme nous l’apprend la bible nous est donnée par Jésus christ et tant que nous sommes en lui, nous sommes en Dieu !

Et rien ne pourra le changer, ni nos maladies, ni nos douleurs, ni nos échecs, ni quoi que ce soient auxquels on fera face !
Alors ne laissons jamais les circonstances de notre vie ni les mensonges du diable, ni ce que notre chair ou ce monde nous dit nous faire douter de notre appartenance à la famille de Dieu et de sa fidélité à honorer ses promesses pour nous!
Naomi a posé cet acte en revenant vers sa patrie, elle avait compris son erreur, celui d’aller chercher son bonheur ailleurs, loin de son Dieu, elle est revenue en sachant que la bénédiction dont elle avait besoin se trouve auprès de lui seul.
De la même manière comme elle, nous devons revenir à lui, mettre à côté notre orgueil car Dieu résiste aux orgueilleux mais fais grâce aux humbles. Confessons-nous et laissons-nous combler au-delà de nos attentes.
Que Dieu vous bénisse et vous donne le soutient nécessaire lors de vos moments difficiles et de vous rappeler son amour et sa fidélité au moment opportun! A bientôt!

Related posts

Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (Partie 22)

arlettengovo

Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (Partie 22)

arlettengovo

Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (Partie 22)

arlettengovo

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite