Nos semaines de la discipline pour l’envol

0
825

Salutations et bénédictions

Bien-aimé(e), bonjour et bon début de semaine !

Que le Dieu des cieux, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et notre Père vous bénisse ce jour. C’est grâce à Son soutien ineffable que nous sommes en vie, et que nous voyons ce nouveau jour.

Le mois d’envol suit son cours

Le mois de Mars est déclaré notre mois d’envol. Dieu s’adresse à chacun de nous qui sommes en vie. La vie peut être comparée à une course. Pour atteindre la ligne d’arrivée, il est permis à chacun soit de marcher, soit de courir ou encore de s’envoler. Il n’est surtout pas question de s’arrêter, de stagner, de tourner en rond. Chacun dans son domaine doit faire de son mieux pour remporter la course. Néanmoins, que ce soit pour la marche, la course ou l’envol, nous avons tous besoin de force. Certains ont  recours aux fétiches, d’autres aux méditations, d’autres encore au yoga etc…la liste n’est pas exhaustive.

Pour ce qui est de nous, nous devons nous confier en l’Eternel notre Dieu. La force dont nous avons besoin pour prendre l’envol ne viendra pas de la nourriture, ou de nos efforts personnels mais exclusivement de Dieu Lui-même. Ainsi, que vous soyez en train de tourner en rond, quelle que soit votre position: par terre, stationné, en train de marcher, de courir ou de vous envoler, chacun où il se trouve a besoin d’être rempli de la force divine. Rappel de notre passage de base : Esaïe 40 :27-31.

Nous vivons tous pour un but !

Notre envol est une évidence car nous vivons tous pour un but. Nul ne peut réaliser quelque chose dans la vie quand il stagne, tourne en rond ou fait du surplace. Vous devez vous imprégner d’une réalité: « vous ne vivez pas par hasard. » Vous vivez pour un but ! Je vis pour un but, vous devez vous le dire et redire ! Peu importe les conditions de votre naissance ou les événements qui ont eu lieu avant, pendant ou après votre naissance, vous vivez pour un but ! Le background de votre famille importe peu. Chacun doit chercher à savoir ce à quoi Dieu l’appelle et commencer la course de sa vie.

Le Retour ou le Départ en force ?

Les deux semaines précédentes, nous nous sommes adressés à deux catégories de personnes :

–           Celles qui doivent expérimenter le retour en force

–           Celles qui doivent expérimenter le départ en force

Le retour en force !

Le retour en force concerne les personnes qui ont :

–           Echoué dans le vrai domaine de leur appel – (Exode 2 à 15)

Celles-ci font aujourd’hui ce qui est contraire à ce que Dieu les à appeler à faire. Certaines, c’est par peur de revenir en arrière, d’autres parce que Dieu agit dans leurs vies à leur insu. Dieu ne nous dit pas toujours ce qu’Il opère dans nos vies. Il ne serait plus souverain dans ce cas. Pour exemple, quand Il a décidé de créer la femme pour être une aide pour l’homme, ou de planter le jardin en Éden, Il n’a consulté personne. Dans le cas d’espèce, c’est-à-dire le retour en force, notre exemple s’appuie sur Moïse. Ce dernier est né pour sortir les enfants d’Israël de l’esclavage. Cependant, il a raté sa mission. Son exploit s’est soldé par qu’un seul égyptien tué. Il n’a pas pu réconcilier ses frères. Il est devenu berger ignorant que Dieu le préparait à terme à conduire le troupeau humain: « son peuple ». Gloire à Dieu pour Moïse qui a su répondre à l’appel de Dieu. Il est retourné à son véritable appel et a fini par accomplir la mission qui était sienne pour son existence.

           Privée de leur héritage ou/et rejetée – (Juges 11 à 12)

Ici, notre exemple est Jephthé. Ce dernier est présenté dans Juges 11 comment étant un vaillant guerrier. Les circonstances de sa naissance ont fait qu’il soit rejeté et privé de son héritage. Gloire à Dieu, il est resté ce champion jusqu’à ce qu’il revienne prendre la tête de son peuple. Dieu lui a donné au-delà de ce que sa famille lui a refusé.

Le retour en force concernant les personnes rejetées, nous apprend à aider et à ne pas abandonner les autres. Lorsque nous nous retrouvons en position de force, nous devons être des aides pour ceux qui sont dans le besoin. Même si ce sont les  personnes qui nous rejettent. Jephthé n’était pas obligé de faire ce retour en force. Mais, parce qu’il connaissait Dieu, il est allé donner main forte à son peuple.

– Le départ en force – (1 Rois 17-19)

Le départ en force ne concerne pas les personnes qui ont échoué, mais plutôt celles qui ont réussi. En effet, il existe une catégorie de personnes qui ont bien démarré voire elles ont accompli de nombreux exploits. À celles-ci, il arrive qu’elles se fatiguent. Aussi, elles s’arrêtent en chemin  sans arriver au terme de leur course. Cette catégorie de personnes parle toujours de leurs vies au passé. Elles se vantent, pour certains des exploits du passé et ne font plus rien dans le présent.

Nous pouvons citer Élie pour illustrer notre propos. Il a invité la mort parce que sa vie a été menacée par Jézabel. Celles qui ont besoin du départ en force sont celles qui sont par terre, qui stagnent malgré qu’elles soient sur le bon chemin.

Notre semaine de la discipline pour l’envol

C’est quoi la discipline pour l’envol ? L’on ne parle pas de la discipline s’il n’y a pas des règles. Et, s’il y a des règles, elles doivent être respectées. Pour ce faire, pendant ces deux semaines, nous allons parler de l’obéissance et des choses que nous devons faire pour prendre un bel envol.


Nous vous invitons à prier avec nous via Facebook. Nous nous réunissons autour du nom de Jésus-Christ par notre programme « Dès le matin » du lundi au vendredi dès 5h du matin et le samedi dès 5h30 afin de prier selon les thèmes que Dieu nous inspire par semaine. Le jeudi soir nous partageons la Parole de Dieu. Le vendredi nous nous consacrons à intercession. Tout ceci se passe sur notre page Facebook. Cliquez ici pour aimer la page et activer les notifications ou contactez-nous par  Whatsapp au +243826567399 pour recevoir les liens pour que vous puissiez vous joindre à nous.

Que Dieu vous bénisse. Bon début de semaine au nom puissant de Jésus !