Notre semaine de transferts est là !

0
276

Salutations fraternelles

Shalom mes bien-aimés dans le Seigneur. Que la paix et la joie de notre Seigneur Dieu vous soient multipliées. Quel privilège de voir ce nouveau jour, cette nouvelle semaine. Notre tendre Père céleste est vraiment fidèle. Cette semaine, par inspiration divine est déclarée notre semaine de transfert.

De quel transfert s’agit-il ?

Il ne s’agit pas d’un transfert bancaire, ni encore Western union ou Ria ? Mais d’une bonne nouvelle pour chacun d’entre nous. Qui que vous soyez, peu importe ce qui vous défie, cette exhortation de la semaine nous concerne tous. Chacun à son niveau et dans les domaines qui le concerne !

Quand Dieu sort de son repos

Les saintes écritures nous apprennent qu’après la création, Dieu est allé se reposer. Voyons-le dans Genèse 2 : 3 :
« Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu’il avait créée en la faisant. »

Cependant, son repos n’a pas duré longtemps. Dieu s’est rendu compte pendant son repos que l’homme n’était pas dans un endroit reposant. C’est alors qu’Il décide de descendre, de planter un jardin en Eden, de prendre l’homme et de l’y placer. C’est ce que j’appelle :

Le transfert à Eden

Lisons Genèse 1 :27-29 :
« Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. »

Comparons-le avec Genèse 2 :8-15 :

« Puis l’Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé. L’Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. Le nom du premier est Pischon; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or. L’or de ce pays est pur; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx. Le nom du second fleuve est Guihon; c’est celui qui entoure tout le pays de Cusch. Le nom du troisième est Hiddékel; c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie. Le quatrième fleuve, c’est l’Euphrate. L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder. »

Que remarquez-vous ?

Au chapitre 1er, il n’y a presque pas de détails de l’endroit où vivait l’homme. Vivait-il dans un désert, dans une plaine, dans une forêt ? Etc. Personne ne sait ! Le seul détail que nous avons est ce qu’il devait manger.

Cependant, au chapitre 2ème, l’on mentionne deux choses : le jardin et lieu dans lequel celui-ci se trouvait, en Eden. A part le lieu, les descriptions du jardin tels que le fleuve qui arrosait le jardin, les arbres agréables à voir et bons à manger etc. Et surtout, il y a aussi mention des pierres précieuses. La Bible ne dit pas que les arbres du chapitre 1er étaient beaux à voir ni leurs fruits bons à manger. Au 1er chapitre, l’homme n’avait pas d’adresse.

Ces passages nous prouvent suffisamment que la volonté de Dieu est que l’homme soit dans des bonnes conditions. Et ce, depuis le tout commencement.

Le cœur de Dieu n’a pas changé

Au fil du temps, le cœur de Dieu n’a pas du tout changé. D’ailleurs Dieu ne change pas. Il est immuable. En Lui, il n’y a ni changement ni ombre de variation.  Depuis l’origine Dieu cherche toujours à placer l’homme dans des bonnes conditions. Cela peut s’agir d’un individu  ou de toute une nation ou tout un peuple.

Cette semaine, un transfert peut s’effectuer dans votre vie aussi !

Dans quel domaine désirez-vous vivre ce transfert ?

Vous pouvez être transférés de la mort à la vie ! J’annule toute sentence de mort contre votre vie au nom précieux de Jésus ! Vous pouvez être transférés de la maladie à la guérison et la bonne santé car le prix pour votre guérison a déjà été payé. Je prie que vous soyez guéris et délivrés au nom puissant de Jésus ! Vous pouvez être transférés du célibat au mariage, car Dieu est celui qui a institué le mariage ! S’Il a dit qu’il n’est pas bon que l’homme soit seul ! Il n’est pas bon que vous soyez seul. Etes-vous une femme ? Vous avez été créée pour être l’aide semblable d’un homme quelque part ! Quelqu’un d’autre peut être transféré de la stagnation à la promotion, du chômage à l’emploi. Car l’élévation ne vient ni de l’orient, de l’occident, ni même du désert mais de Dieu ! Etc.

Désirez et déclarez le transfert que vous voulez dans votre vie ! C’est notre semaine de transferts ! Déclarons et vivons cela au nom puissant de Jésus-Christ de Nazareth. Bon début de semaine!


AIDONS-LES A ETUDIER CETTE ANNEE
Chaque année, nous faisons un geste en faveur des orphelins. Joignez-vous à nous afin d’apporter de l’aide à un orphelin.


ECOLE DE GUERISON
L’édition de cette année a déjà commencée. Inscrivez-vous ici. En savoir plus, cliquez ici.