Que nos ennemis se taisent !

0
777

Dieu fixe de nouveau un jour :

« Aujourd’hui, Dieu  dit qu’Il n’autorise pas à nos ennemis de nous parler, que ce soit en bien ou en mal. »

Dans Genèse 31, Jacob s’enfuit avec sa famille sans prévenir son beau-père, Laban. Ce dernier a expérimenté l’accroissement de ses affaires  grâce à Jacob, dont il a changé le salaire à plusieurs reprises. Quand Laban se mit à la poursuite de Jacob, au verset 24, il est écrit que Dieu lui apparut la nuit en songe et lui défendit de parler à Jacob ni en bien ni en mal.

La question est la suivante : « Comment et pourquoi Dieu peut-il interdire à quelqu’un de parler en bien à une autre personne ? »

Je comprendrai si Dieu lui avait interdit de parler en mal. Mais, pourquoi pas même en bien ? Le langage de Laban lorsqu’il rattrapa Jacob peut nous en dire plus. Il est écrit au verset 29 du même chapitre 31 :

« Ma main est assez forte pour vous faire du mal; mais le Dieu de votre père m’a dit hier: Garde-toi de parler à Jacob ni en bien ni en mal! »

Laban avait à cœur de faire du mal à Jacob. Comme Dieu connait les intentions des cœurs, Il ne le lui permit pas.

Dieu ne veut pas que nos ennemis nous fassent du mal. Il ne veut pas qu’ils aient le dessus sur nous. C’est pourquoi, Il met tout à l’œuvre pour les en empêcher.

Dieu lui a interdit de lui parler en bien parce que ses pensées étaient déjà mauvaises. Nous ne devons pas nous fier à ce que nos ennemis disent. Leurs cœurs sont mauvais. Nous devons faire attention aux paroles de nos ennemis peu importe leur douceur.

Il est écrit dans Proverbes 23 :6-7 :

« Ne mange pas le pain de celui dont le regard est malveillant, et ne convoite pas ses friandises; car il est comme les pensées de son âme. Mange et bois, te dira-t-il; mais son cœur n’est point avec toi. »

Paul dit dans Romains 8, le verset 1 :

« Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. »

Et aux versets 33 et 34, il rajoute :

« Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie! Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! »

Une des choses que nos ennemis font : « Ils nous accusent ! » Ils nous envoûtent, ils nous jettent des mauvais sorts, ils déclarent des imprécations contre nous ! Nous savons qu’ils ne peuvent faire rien de plus contre nous ! Pour ce, nous disons : « Qu’ils se taisent ! » au nom puissant de Jésus-Christ.

Nous sommes le peuple de Dieu, ses bien-aimés. Personne ne peut ni nous accuser, ni nous condamner ! Le Seigneur Jésus lui-même intercède en notre faveur.

Clôturons par ce qu’Esaïe dit  au chapitre 54,  verset 17 :

«  Toute arme forgée contre toi sera sans effet; et toute langue qui s’élèvera en justice contre toi, tu la condamneras. Tel est l’héritage des serviteurs de l’Eternel, tel est le salut qui leur viendra de moi, dit l’Eternel. »

Que Dieu bénisse Sa parole !

Déclarez avec moi :

« Tendre Père céleste, je te rends grâce parce que tu ne permets pas à mes ennemis de me parler que ce soit en bien ou en mal. Cela est illégal que l’on me jette des mauvais sorts, que l’on déclare des imprécations et les incantations contre ma vie, contre ma famille, contre les personnes qui me sont chères. Par le pouvoir que j’ai hérité, je ferme toute bouche qui s’élève contre moi et tous ceux qui me sont chers dans le précieux nom de Jésus. Je suis béni, ma famille est bénie et tout ce qui est à moi est béni. Merci de tout cœur au nom de Jésus. Amen.»

N’hésitez pas à partager pour bénir vos contacts aussi.