J'oublierai toutes mes souffrances: Introduction

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire qu’Il est capable de te faire oublier toutes tes souffrances si seulement tu acceptes d’embrasser l’obéissance. » Job 11 :13-20

Bien-aimé(e) dans le Seigneur, comme tu es appelé « bien-aimé(e) », c’est pour te faire savoir que tu n’es pas seulement aimé(e) de Dieu, que tu es bien aimé(e). Tu n’es pas mal aimé(e), tu es bien-aimé(e). Parce que tu es bien-aimé(e) de Dieu, ce matin, je prie que tu reçoives sa paix qui surpasse toute intelligence, sa joie ineffable, sa grande grâce et que la communication du Saint-Esprit soit ton partage dans le précieux, le glorieux, le majestueux et le merveilleux nom de Jésus-Christ notre Seigneur, Sauveur, Maître et Grand-frère. C’est depuis le 1er que nous avons déclaré le cri du cœur de ce mois de Septembre : « que ma vie se lève plus que le soleil à son midi et que j’oublie toutes mes souffrances. » Le thème de notre série d’enseignement du mois est : « J’oublierai toutes mes souffrances. » Et aujourd’hui,  nous allons commencer à l’introduire ledit sujet. Alors, depuis la ville de Goma, à l’Est de la République Démocratique du Congo je te transmets mes salutations fraternelles au nom de Jésus.  Lire la suite

J’oublierai toutes mes souffrances: Introduction

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire qu’Il est capable de te faire oublier toutes tes souffrances si seulement tu acceptes d’embrasser l’obéissance. » Job 11 :13-20

Bien-aimé(e) dans le Seigneur, comme tu es appelé « bien-aimé(e) », c’est pour te faire savoir que tu n’es pas seulement aimé(e) de Dieu, que tu es bien aimé(e). Tu n’es pas mal aimé(e), tu es bien-aimé(e). Parce que tu es bien-aimé(e) de Dieu, ce matin, je prie que tu reçoives sa paix qui surpasse toute intelligence, sa joie ineffable, sa grande grâce et que la communication du Saint-Esprit soit ton partage dans le précieux, le glorieux, le majestueux et le merveilleux nom de Jésus-Christ notre Seigneur, Sauveur, Maître et Grand-frère. C’est depuis le 1er que nous avons déclaré le cri du cœur de ce mois de Septembre : « que ma vie se lève plus que le soleil à son midi et que j’oublie toutes mes souffrances. » Le thème de notre série d’enseignement du mois est : « J’oublierai toutes mes souffrances. » Et aujourd’hui,  nous allons commencer à l’introduire ledit sujet. Alors, depuis la ville de Goma, à l’Est de la République Démocratique du Congo je te transmets mes salutations fraternelles au nom de Jésus.  Lire la suite