Le remède de la joie – suite a

0
105

Lundi 17 Août 2015
Parole Prophétique de l’Année : Je suis l’Expression de la Grâce de Dieu
Cri du cœur d’Août 2015 : « Ô Père céleste, étanche ma soif et rassasie-moi de Ton pain de vie. »
Série d’enseignements : «Jésus-Christ est le pain de vie – 14èmepartie»
Sous-thème : « Le remède de la joie – suite a  »


Dieu fixe de nouveau un jour:
« Aujourd’hui, Dieu me dit te dire que si tu recueilles et dévores Ses paroles, elles feront la joie et l’allégresse de ton cœur » (Jérémie 15 :16)


Que la paix, la joie, la grâce, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient ton partage, toi qui viens chaque jour lire ces enseignements au nom de Jésus.
Nous continuons avec notre sous-thème : le remède de la joie.
Commençons par voir comment, même scientifiquement prouvé, que la tristesse, qu’un cœur abattu est source des maladies et des problèmes dans nos vies. Lisons notre passage de Proverbes 17 :22, la Bible nous dit :
« Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os. »
Lorsque ton cœur est triste, lorsque ton esprit est abattu :
# Tes os se dessèchent
Au cœur des os, il y a ce qu’on appelle la moelle osseuse, à ne pas confondre avec la moelle épinière. Elle a un rôle vital dans le corps de l’homme. C’est grâce à elle que se forment les cellules particulières qu’on appelle cellules souches hématopoïétiques. Ces cellules produisent l’ensemble des cellules indispensables à la vie :
# Les globules rouges qui transportent l’oxygène,
# Les globules blancs qui protègent des infections,
# Les plaquettes qui arrêtent les saignements.
Ceci est prouvé scientifiquement, il suffit de taper « moelle osseuse » sur les moteurs de recherches pour avoir encore de plus amples détails. Je ne sais pas quand est ce que les scientifiques ont découvert cela mais Dieu en parle déjà dans Sa parole, qu’un esprit abattu dessèche les os.
Regarde maintenant tout ce qui se passe au cœur de tes os que la tristesse peut dessécher ? Lorsque les os sont desséchés, les globules rouges qui transportent l’oxygène, les globules blancs qui protègent des infections, les plaquettes qui arrêtent les saignements ne pourront pas être produits et tu peux imaginer la conséquence. Ceci n’est la conséquence qu’au niveau du corps, mais cela peut se répercuter aux autres dimensions de ton être mais dans tes activités. La moelle osseuse est si importante qu’on en fait aussi des dons, juste comme pour le sang. Grâce aux dons de la moelle osseuse des maladies telles que les leucémies, lymphomes, etc. peuvent être traitées. Ce qui veut dire que nous pouvons prévenir toutes ces maladies en gardant la joie de Dieu dans notre cœur.
# Tes activités sont bloquées
Le manque de joie peut affecter tous les secteurs de l’activité de l’homme. Si tu n’as pas la joie, tu n’auras même pas la force de quitter ton lit, tu n’auras pas la force de travailler, tu n’auras pas la force de réfléchir positivement dans le sens de la créativité, tu seras complètement bloqué. Si tu manques la joie à cause d’un problème donné, toute ton attention se tournera vers le problème en question. Tu ne sauras plus penser à autre chose.
Voyons ce que nous dit Joël 1 :8-12 :
« Lamente-toi, comme la vierge qui se revêt d’un sac pour pleurer l’ami de sa jeunesse!
Offrandes et libations disparaissent de la maison de l’Éternel; les sacrificateurs, serviteurs de l’Éternel, sont dans le deuil.
Les champs sont ravagés, la terre est attristée; car les blés sont détruits, le moût est tari, l’huile est desséchée.
Les laboureurs sont consternés, les vignerons gémissent, à cause du froment et de l’orge, parce que la moisson des champs est perdue.
La vigne est confuse, le figuier languissant; le grenadier, le palmier, le pommier, tous les arbres des champs sont flétris…
La joie a cessé parmi les fils de l’homme! »

Nous voyons ici plusieurs domaines affectés à cause du manque de joie. Le manque de joie peut affecter même les serviteurs de Dieu. Il faut beaucoup prier pour les serviteurs de Dieu parce qu’ils font face aux problèmes qu’ils ne disent presqu’à personne parce qu’ils ont la charge de s’occuper des problèmes des autres, de porter les fardeaux des autres. Mais lorsqu’on est attristé, il nous est difficile aussi de prier….la joie a cessé parmi les fils de l’homme !  Tu dois faire de ton mieux pour maintenir ta joie.
Les sources de la vraie joie
 
Si la joie est si importante, d’où vient-elle et comment faire pour la recevoir et la préserver ?
Les sources de la joie sont :
a) la Parole de Dieu (Dieu lui-même)
b) le Saint-Esprit
c) le salut
d) la présence de Dieu
e) la résurrection et le retour du Seigneur Jésus
a) La Parole de Dieu
La Parole de Dieu, la Bible nous dit dans Jean 1, était au commencement, elle était avec Dieu et elle est Dieu. Le verset 14 dit que la Parole devint chair. La Parole n’est rien d’autre que la personne de notre Seigneur Jésus-Christ.
J’aime ce qu’Il a dit dans Jean 15 :11 :
« Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. »
Je vous ai dit ces choses – ces choses, c’est Sa parole. La Parole de Dieu nous transfère la joie de Dieu, c’est ce qui fait que la nôtre soit parfaite. Nous ne pouvons jamais avoir la joie en dehors de la parole de Dieu. Tout ce qui se passe autour de nous, les nouvelles que nous recevons de part et d’autres, ce qui se passe dans nos familles, tout autour de nous, lorsque nous suivons les actualités, il y a toujours des choses qui font que nous puissions perdre la joie, avoir peur, nous inquiéter etc.
Jérémie 15 :16 nous dit :
« J’ai recueilli tes paroles, et je les ai dévorées; Tes paroles ont fait la joie et l’allégresse de mon cœur; car ton nom est invoqué sur moi, Éternel, Dieu des armées! »
Comme la parole de Dieu est la source de notre joie, nous avons la responsabilité d’aller y puiser. Nous avons la responsabilité de chercher la parole de Dieu, d’écouter la parole de Dieu, de lire la parole de Dieu, de méditer la parole de Dieu. Jérémie a dit qu’il a recueilli les paroles de Dieu et il les a dévorées. La parole ne peut pas faire la joie et l’allégresse de notre cœur si nous ne prenons pas la responsabilité de les recueillir et de les dévorées.
David dit dans le Psaume 9 :2-3 :
« Je louerai l’Éternel de tout mon cœur, je raconterai toutes tes merveilles.
Je ferai de toi le sujet de ma joie et de mon allégresse, je chanterai ton nom, Dieu Très-Haut! »
David a décidé de faire de Dieu le sujet de sa joie. C’est comme il dit encore dans le Psaume 1er, heureux celui qui trouve son plaisir dans la loi de Dieu et qui la médite jour et nuit. Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau et qui donne son fruit en son temps. Tout ce qu’il fait lui réussit.
La parole de Dieu est la première source de notre joie. Voila pourquoi, le diable n’aime pas que tu écoutes la parole de Dieu. Tu passes beaucoup plus du temps dans autre chose et presque pas dans la parole de Dieu.
b) Le Saint-Esprit
Le Saint-Esprit aussi nous pompe sa joie dans notre cœur. Sans le Saint-Esprit, nous ne pouvons absolument rien faire. Ce n’est par force, ni par puissance mais c’est par mon Esprit dit le Seigneur. Le Saint-Esprit en nous fait que nous puissions avoir la joie.
La joie est aussi un fruit de l’Esprit. C’est Lui qui produit la joie dans notre cœur.
Galates 5 :22, la Bible nous dit :
« Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance »
Même le Seigneur Jésus Lui-même était aussi rempli de joie par le Saint-Esprit.
Voyons cela dans Luc 10 :21 :
« En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint-Esprit, et il dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi. »
Romains 14 :17 nous dit :
« Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. »
Romains 15 :13 :
« Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit! »
La joie que le Saint-Esprit nous donne ne dépend pas de tout ce que nous pouvons traverser, de tout ce que nous avons comme défis et problèmes. Ce n’est pas notre joie, mais c’est la joie du Saint-Esprit. Que nous manquions de tout, que nous n’ayons pas à manger ou à boire, le Saint-Esprit nous rempli de Sa joie. C’est pour cela qu’Il est important que nous soyons toujours remplis du Saint-Esprit. La plénitude du Saint-Esprit fait que nous puissions aussi être remplis de Sa joie directement. C’est ainsi que Paul pouvait dire qu’il était comblé de joie au milieu des tribulations dans 2 Corinthiens 7 :4. Naturellement, quelqu’un qui est dans les épreuves, dans les tribulations ne peut qu’être triste. La joie que l’on a dans des telles conditions n’est rien d’autre qu’une joie surnaturelle, la joie du Saint-Esprit. Cette joie te donne la force de continuer, de persévérer, d’endurer tout ce qui t’arrive en rendant gloire à Dieu.
c) Le Salut
Une autre source de joie est notre salut. Le fait seulement d’être sauvé, d’avoir la vie éternelle nous remplit de joie.
Dans Luc 10 :17-20 :
« Les soixante-dix revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom.
Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair.
Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire.
Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. »
Les disciples étaient tous contents de ce qu’ils ont chassé les démons, guéris les malades etc. cela n’était mauvais, mais le Seigneur Jésus leur dit, cela n’est pas une raison de réjouissance, réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux.
Voyons ce cantique ou cette prière de David dans le Psaume 51 :9-14 :
« Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur; lave-moi, et je serai plus blanc que la neige.
Annonce-moi l’allégresse et la joie, et les os que tu as brisés se réjouiront.
Détourne ton regard de mes péchés, efface toutes mes iniquités.
O Dieu! Crée en moi un cœur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé.
Ne me rejette pas loin de ta face, ne me retire pas ton Esprit Saint.
Rends-moi la joie de ton salut, et qu’un esprit de bonne volonté me soutienne! »
David parle de la joie du salut. Cette joie nous la perdons lorsque nous péchons, lorsque nous attristons le Saint-Esprit. Un vrai enfant de Dieu lorsqu’il lui arrive de pécher, il ne sera plus à l’aise jusqu’à ce qu’il confesse son péché. Si tu pèches tout bonnement et que tu ne sens aucun remord, aucun regret, check bien ta vie, il se pourrait que le Saint-Esprit t’ait déjà quitté. C’est ce qui est arrivé à David. Ceci est différent de la culpabilité. La culpabilité ne vient pas du Saint-Esprit mais de l’ennemi. L’ennemi nous rappelle un péché déjà confessé et que Dieu a déjà pardonné. Il faut faire la différence entre lorsque le Saint-Esprit nous convainc d’un péché et lorsque l’ennemi nous culpabilise pour un péché que Dieu a déjà pardonné.
Notons aussi qu’il est possible que nous puissions éteindre le Saint-Esprit lorsque nous vivons dans le péché, en tant qu’enfant de Dieu. C’est ce qui est arrivé à Saül, le premier roi d’Israël et à Samson, l’un des juges en Israël.
d) La présence de Dieu
La présence de Dieu est le seul endroit où la joie abonde. Il y a ce que j’appelle les plaisirs éternels et les plaisirs mortels. Les plaisirs éternels sont ce que nous éprouvons dans la présence de Dieu, lorsque nous servons Dieu, lorsque nous adorons Dieu et les plaisirs mortels sont ce que nous éprouvons lorsque nous faisons nos booms, nos orgies dans les boîtes, dans l’alcool, les cigares, la drogue…les plaisirs éternels nous donnent la vie tandis que les plaisirs mortels nous tuent.
Psaume 16 :11 nous dit :
« Tu me feras connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies devant ta face, des délices éternelles à ta droite. »
C’est pour cela que David pouvait encore dire dans le Psaume 122 :1 :
« Je suis dans la joie quand on me dit: allons à la maison de l’Éternel! »
Si tu ne sens pas la joie de Dieu dans une assemblée que tu fréquentes, ou quand tu perds ta joie quand tu veux faire quelque chose, il faut faire attention et chercher à savoir ce qui se passe. Dans la présence de Dieu, il y a toujours la joie en abondance. Il n’y a pas un seul endroit où nous pouvons avoir la joie comme dans la présence de Dieu. La présence de Dieu nous pouvons l’avoir partout, dans nos maisons si nous adoptons comme style de vie la louange parce que Dieu siège au milieu des louanges de Son peuple.
(A suivre…)
Que Dieu bénisse Sa parole.
Si tu as été béni par cet enseignement, n’hésite pas de partager ou/et de transférer à tes contacts et que Dieu te bénisse encore au nom de Jésus. Un commentaire de ta part laissera une trace de ton passage. Sois encore béni.

1 COMMENT