Un grand « Shalom » à toute la Famille Bénie et à tous les amoureux de Jésus-Christ, qui se sont engagés à chercher Dieu avec nous pendant cette Session de SPI 2020. Cette publication, je devais la faire bien avant, mais comme vous le savez, j’ai eu un problème avant mon ordinateur principal dans lequel il y avait toutes mes données et mes accès au site. Et depuis le début de SPI, notre temps est tellement réduit que tout va si vite et nous n’avons le temps que pour l’essentiel.

Cette édition de SPI, Spéciales Prières d’Instance est la troisième. Pour ceux qui viennent de nous rejoindre pour la première fois, je vous prie de lire avec attention. Même si ce n’est pas la prière fois, je vous prie de faire de même pour avoir une bonne base alors que nous avançons dans cette grande saison de prière. Nous allons donc nous poser et répondre à quelques questions.

Premièrement : « Pourquoi ces moments de prières d’instance? »

C’est par instruction divine que nous avions mis en place ces moments de prières dites d’instance. Car, Dieu ne fait jamais rien sans prévenir ses serviteurs. Il est sûr et certain que Dieu veut accomplir ses merveilles et faire éclater sa gloire dans la vie de ses enfants. Cependant, il faut une plateforme qui doit Lui servir de point de contact. Souvent et même toujours, Dieu n’est jamais le problème. Oui, notre désobéissance, notre paresse, notre négligence, notre oublie, nos choix et bien d’autres choses nous éloignent de Dieu et par conséquence l’empêche de nous toucher. Mais ce qui est bien est que Dieu est toujours là ! C’est Lui le secours qui ne manque jamais dans la détresse. Psaume 46 :2 Lorsque nous Le cherchons de tout notre cœur, Il se laisse trouver. Jérémie 29 :13

Quelles attentes devons-nous avoir ?

Lisons ce merveilleux Psaume 145 :14-19 :

« L’Éternel soutient tous ceux qui tombent, et il redresse tous ceux qui sont courbés. Les yeux de tous espèrent en toi, et tu leur donnes la nourriture en son temps. Tu ouvres ta main, et tu rassasies à souhait tout ce qui a vie. L’Éternel est juste dans toutes ses voies, et miséricordieux dans toutes ses œuvres. L’Éternel est près de tous ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent avec sincérité; Il accomplit les désirs de ceux qui le craignent, Il entend leur cri et il les sauve. »

Voyons la partie en gras dans d’autres versions :

Le Semeur :

« Tu ouvres ta main et tu combles les désirs de tout ce qui vit. »

Français courant :

« C’est toi qui ouvres ta main et satisfais les besoins de tout ce qui vit. »

Second 21 :

« Tout ouvres ta main et tu combles de biens tout ce qui vit. »

Quand nous lisons le Psaume 104 :27-28, il est écrit que Dieu rassasie tous les animaux qui espèrent en Lui.

J’aime cette partie de Matthieu 6, le verset 30 :
« Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi? »

Disons-le de cette manière :

« Si Dieu peut prendre soin des animaux et même de l’herbe des champs, à combien plus forte raison nous qui sommes créés à son image ? Et encore plus nous qui sommes Ses enfants, Ses fils et Ses filles, Ses serviteurs, Sa famille ? »

Ainsi, nous croyons du plus profonds de nos êtres que les malades seront guéris, les confus retrouveront le Nord de leur destinée, les blessés seront consolés, les stériles vont concevoir, les découragés encouragés, les affligés délivrés etc. A condition d’avoir la foi et d’obéir aux instructions que le Seigneur donnera à chacun d’entre nous via sa parole qui est partagée chaque soir. Nous croyons que les situations longtemps courbées seront redressées, que nous recevrons des bonnes choses de la part de notre cher tendre Père céleste.

Quelles sont les bases bibliques de SPI ?

Lors de la première édition, j’ai été attristé par un individu, un « chrétien » qui m’a traité de sorcier à cause de la dénomination de la prière de minuit. Pourquoi cette tristesse ? C’est de voir que les enfants de Dieu au lieu de se soutenir les uns les autres, préfèrent plus se critiquer et se déchirer. Si vous pensez que votre frère s’égare, le mieux à faire c’est de l’approcher pour savoir quelles sont ses sources au lieu de l’insulter. Plusieurs méchants se sont infiltrés dans la famille de Dieu. Ils ont comme mission de semer la confusion dans le Corps de Christ. Gloire à Dieu pour le Saint-Esprit qui est là pour nous conduire dans la vérité.

Passons à l’essentiel ! Y-a-t-il l’expression prier avec instance dans la Bible ?

Commençons par définir : « avec instance…ou instamment » ?
c’est presser, pousser vivement, solliciter avec instance pour des situations urgentes qui ne doivent pas être différer.

  1. L’exemple de Jésus à Gethsémané

Dans Luc 22 :44, il est écrit :
« Étant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre. »

Ceci se passe à Gethsémané, juste avant que le Seigneur Jésus soit livré aux païens pour accomplir sa mission sur terre – mourir pour nous sur la croix. Le Seigneur Jésus devait s’assurer s’il devait accomplir ou pas la volonté du Père. Il a prié plus instamment alors qu’il était en agonie. C’est un mystère. Je ne sais pas comment l’expliquer, comment en priant les sueurs d’une personne peuvent devenir comme des grumeaux de sang. Si je dois l’expliquer, c’est-à-dire que le Seigneur Jésus vivait déjà la croix pendant ses moments de prières d’instance.

Ainsi, nous de même, devons prier avec instance si nous voulons recevoir l’aide de Dieu dans les problèmes pressants de nos vies.

  • L’exemple d’Elie à la montagne

A part le Seigneur Jésus, le prophète Elie aussi a prié avec instance.

Lisons dans Jacques 5 :17-18 :

« Élie était un homme de la même nature que nous: il pria avec instance pour qu’il ne plût point, et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois. Puis il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit. »

Pourquoi prier avec instance ?
C’est pour avoir des réponses instantanées, le même jour ou dans un temps très record que d’habitude en veillant d’être dans la volonté de Dieu.

Le cas du Seigneur Jésus
Alors qu’Il priait à Gethsémané, il est écrit : « Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier.» Les versets 45 et 46 nous montre ce qui s’est passé à la fin, lorsque le Seigneur Jésus a fini de prier :
« Après avoir prié, il se leva, et vint vers les disciples, qu’il trouva endormis de tristesse, et il leur dit: Pourquoi dormez-vous? Levez-vous et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation. »

Lui qui était triste en arrivant à la montagne des oliviers, en y sortant, il était fortifié et ce sont ses disciples qui étaient attristés.

 Si nous lisons la version de Matthieu au chapitre 26 :36-38 :

« Là-dessus, Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané, et il dit aux disciples: Asseyez-vous ici, pendant que je m’éloignerai pour prier. Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, et il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses. Il leur dit alors: Mon âme est triste jusqu’à la mort; restez ici, et veillez avec moi. »

C’est le Seigneur Jésus qui éprouvait de la tristesse et des angoisses. D’ailleurs, sa confession m’a toujours étonné ! Comme le Fils de Dieu pouvait-il dire : « Mon âme est triste jusqu’à la mort ? »

Cependant, sa tristesse et ses angoisses prirent fin lorsqu’il finit de prier et ceux qui ne priaient pas étaient devenus tristes. Comme je le dis, la tristesse avant changer de camp. Pendant cette période de prière, il se fera beaucoup de permutations divines au nom puissant de Jésus !

Le cas d’Elie
Jacques ne nous a pas donné les détails sur comment Elie avait prié pour qu’il pleuve de nouveau. Il dit qu’il avait prié avec instance mais dans 1 Rois 17 :1, nous avons des détails comme suit :
« Élie, le Thischbite, l’un des habitants de Galaad, dit à Achab: L’Éternel est vivant, le Dieu d’Israël, dont je suis le serviteur! Il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole. »

Certainement, qu’avant de faire cette déclaration, Elie avait priait avec instance. Mais lorsqu’il devait prier pour qu’il pleuve de nouveau, la Bible nous raconte comment cela s’est passé dans 1 Rois 18 :41-45 :

« Et Élie dit à Achab: Monte, mange et bois; car il se fait un bruit qui annonce la pluie. Achab monta pour manger et pour boire. Mais Élie monta au sommet du Carmel; et, se penchant contre terre, il mit son visage entre ses genoux, et dit à son serviteur: Monte, regarde du côté de la mer. Le serviteur monta, il regarda, et dit: Il n’y a rien. Élie dit sept fois: Retourne. A la septième fois, il dit: Voici un petit nuage qui s’élève de la mer, et qui est comme la paume de la main d’un homme. Élie dit: Monte, et dis à Achab: Attelle et descends, afin que la pluie ne t’arrête pas. En peu d’instants, le ciel s’obscurcit par les nuages, le vent s’établit, et il y eut une forte pluie. Achab monta sur son char, et partit pour Jizreel. »

La Bible ne nous dit pas les intervalles de temps qu’il priait avant d’envoyer son serviteur regarder s’il y avait quelque chose au ciel. Cependant, six fois à la suite, la réponse était : Il n’y a rien.

Je ne sais pas combien de fois vous faites face à ce qui est négatif au point que vous vous êtes découragé. Elie, bien que la réponse était toujours négative n’a pas arrêté de prier jusqu’à ce que son serviteur lui dise : « Voici un petit nuage qui s’élève de la mer, et qui est comme la paume de la main d’un homme. »

Imaginons qu’Elie s’est fatigué à la cinquième fois à cause des réponses négatives qu’il recevait ?
Combien de fois abandonnons-nous de prier ?
Combien de fois pensons-nous que Dieu ne nous entend pas ?
Est-ce Dieu qui ne nous entend pas ou c’est nous qui ne restons pas longtemps dans sa présence pour chercher sa face ?

Après ce signe, la suite dit : En peu d’instants, le ciel s’obscurcit par les nuages, le vent s’établit, et il eut une forte pluie.

C’est ainsi que nous disons que durant ce mois, il faudrait prier jusqu’à recevoir un signe de la part de Dieu, le plus grand signe que nous pouvons recevoir de la part de Dieu peut ne pas être physique, c’est la paix du cœur. C’est-à-dire, à la fin de votre prière, vous n’aurez plus un fardeau, vous n’aurez plus peur, les inquiétudes s’en iront, vous serez plus confiant ! Le reste est que votre ciel s’obscurcira par les nuages, le vent  s’y établira et il y aura une forte pluie.

Mon propre cas

J’ai travaillé dans l’hôtellerie depuis 2006 jusqu’à 2014 l’année de ma démission de mon dernier poste de gérant d’hôtel à Kisangani, une des provinces de la R.D. Congo. Cette année-là, le Seigneur m’instruisit de commencer à enseigner sur internet. Cependant, je ne savais pas encore si devait le faire à temps plein ou pas. Lorsque nous sommes rentrés à Kinshasa en fin 2015, je me suis mis à prier afin de chercher la volonté de Dieu. Il est écrit dans Jérémie 29 :13 :
« Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. »

Un jour, je priai à Dieu suivant ce passage et Lui disais de se révéler à moi, de se laisser trouver afin que je sache si je vais Le servir à temps plein ou pas ?

Je n’avais pas droit à l’erreur dans mes choix car pendant la même période, je reçus l’opportunité d’aller faire l’intérim de mon ancien DG dans une autre ville du pays et un contrat à durée indéterminée dans un nouvel hôtel de la place avec un salaire de 1200$ pour commencer sans compter les autres avantages en tant que « Sales Manager ». Mais Dieu me dit que je devais le servir à temps plein et me conduisit dans le livre de Jean 21 où les disciples sont allés pêcher et n’ont rien attrapé pendant toute la nuit. Voyons cela aux versets 9 à 12 :

« Lorsqu’ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain. Jésus leur dit: Apportez des poissons que vous venez de prendre. Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons; et quoiqu’il y en eût tant, le filet ne se rompit point. Jésus leur dit: Venez, mangez. Et aucun des disciples n’osait lui demander: Qui es-tu? Sachant que c’était le Seigneur. »

Avez-vous déjà lu cet épisode ?

La question est celle-ci : Qui a allumé les charbons ? Qui y a placé dessus du poisson et du pain ? Et dans la suite, aux versets 15 à 17:
« Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes agneaux. Il lui dit une seconde fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. Il lui dit pour la troisième fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois: M’aimes-tu? Et il lui répondit: Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. »

Trois fois à la suite le Seigneur Jésus répète à Pierre de paître ses brebis. Une façon de lui dire qu’il n’a plus à s’inquiéter pour sa vie. N’oublions pas que Pierre avait une famille.

C’est ce jour-là que j’ai répondu à l’appel de Dieu, celui de Le servir à temps plein. Mais quel travail ? Enseigner sur internet et m’occuper d’édifier les brebis de Dieu que je ne connais pas, que je ne vois pas. Ce n’était pas facile pour moi. Je n’avais pas d’argent, pas de maison, je restais dans une petite pièce chez mon petit frère. Mon épouse et mes enfants sont allés chez mon beau-père. Les enfants ne pouvaient pas aller à l’école. Tout le monde me disait, comment feras-tu pour vivre, nourrir tes enfants, payer leurs frais scolaires, avoir la garantie pour la maison, payer le loyer… c’était absurde.

Cependant, j’ai continué à enseigner en dépit de toutes les difficultés. Quand il n’y avait pas d’électricité, je me promenais avec un grand sac à dos pour chercher le courant. Je me rendais dans les cybers café, les fastfoods etc. pour travailler. Aucune de personnes que je connaissais avant ne m’était venue en aide à part les bien-aimés que j’ai rencontré sur internet. Un dimanche à l’église, moi qui n’avais pas de maison et qui cherchait de l’argent pour avoir la garantie, j’ai fait une offrande sacrificielle pour l’achat du groupe électrogène. La même semaine, Dieu m’a envoyé 2000 Euros par des personnes que je n’ai jamais rencontrées. C’est ainsi qu’avec ce que j’avais, j’ai pu trouver une maison et réunir ma famille. Et jusqu’aujourd’hui, je ne m’inquiète de rien car je sais que CELUI que je sers est Fidèle. Dieu ce jour-là m’avait répondu parce que j’avais prié avec instance…

Quelle est cette situation qui demande beaucoup d’attention dans votre vie ? Il faudrait prier avec instance ! Priez sans cesse afin d’expérimenter le secours divin.

A propos de la prière de minuit dans Actes 16 :25, il est écrit :
« Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient. »

Quand Paul et Silas étaient-ils en train de prier ? Au milieu de la nuit. C’est-à-dire à minuit.

Et Dans Matthieu 26 :41, le Seigneur Jésus dit aux disciples :

« Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. »

Que veut dire veiller ? C’est s’abstenir de dormir pendant le temps destiné au sommeil. Voilà pourquoi nous prions à minuit, très tôt le matin, à midi et le soir.

Ne manquez pas ce programme et suivez le de tout votre cœur afin de recevoir ce que vous voulez de la part de Dieu, voir sa gloire éclater dans votre vie. C’est un programme épuisant, mais notre esprit en sortira très fortifié et ainsi, notre âme et notre corps aussi seront impactés.

Voulez-vous participez à ce merveilleux programme ? Ca se passe en direct sur notre page Facebook. Cliquez ici. Aimez la page et activez les notifications des directs. Vous y trouverez toutes les vidéos de depuis le début.

Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits. 

2 Thoughts to “Bienvenue à SPI 2020”

  1. FloDieuki

    Amen 🙏 Je bénie l’Éternel pour ce programme merveilleux ! C’est la première fois pour moi, on y passe tellement des bons moments que je tiens à être là jusqu’à la fin. Ce programme m’a redonné goût à la lecture de la parole ainsi qu’à la méditation, goût à la prière, j’ai compris que je dois toujours me trouver un temps pour mon Dieu, mon travail ne doit pas m’empêcher de prier mon Dieu car c’est lui qui me l’a donné.. si je dois passer plus de 10h pour mon travail, ce n’est pas normal que je n’arrive à trouver du temps pour mon Dieu, d’autant plus que c’est pour mon salut. Avec ce programme, on ne voit même pas le temps passer, on loue Dieu, on écoute Sa parole qui nous édifie puis on prie avec instance. On témoigne la main puissante de Dieu dès les premiers jours… Je le recommande vraiment à tous ceux qui veulent expérimenter cela, puisse le bon Dieu les localiser. Puisse-t-Il aussi fortifier nous tous qui suivons ce programme afin de tenir jusqu’à la fin 🙏

  2. […] des publications sur le site. En effet, notre priorité actuelle se porte vers l’édition SPI, « Spéciales Prières d’Instance » cru 2020. SPI est un programme dense de prières que nous faisons chaque année, précisément au […]

Leave a Comment